Le Gâteau Choco Orange

Envie d’une bonne petite combi Choco Orange de derrière les fagots ? D’un gâteau festif, fourré et recouvert de ganache indécente MAIS tout léger ?

Tu en rêvais, Owi Owi l’a fait #slogan

19028

Sa préparation demandera un peu d’attention et de délicatesse, car comme il contient très peu de matière grasse, il peut vite s’assécher. C’est un peu le cousin d’une génoise, en plus simple. Comme la génoise, il a besoin d’être agrémenté car seul, c’est un peu bonjour tristesse. La bonne nouvelle, c’est que tu peux y aller franco pour le décorer de manière déraisonnable.

Source : Chocolatetcaetera

Matos : un moule rond à charnière (si possible) de 20 cm, un couteau scie

19016

Ingrédients

Pour la pâte

  • 3 oeufs
  • 65g de sucre de canne complet (ou 75g de sucre blanc)
  • 100g de farine T55
  • 1 petite cc de levure chimique
  • 50g de beurre salé, fondu et refroidi
  • Un bouchon de rhum
  • 3 gouttes d’huile essentielle d’orange (facultatif)

Pour le fourrage : 3-4 cs de confiture d’orange

Pour le glaçage onctueux 

  • 120g de chocolat noir de couverture ou de chocolat 70%
  • 120g de crème liquide (animale ou soja)
  • 40g de beurre

Zoupli Zoupla

La pâte

  • Tu fais fondre le beurre, tu le laisses refroidir
  • Tu fouettes les œufs et le sucre (avec l’huile essentielle si tu en mets) loooongtemps : le mélange doit blanchir, tripler de volume et devenir crémeux (utilise un batteur si tu as). Ton mélange doit être plein de bulles d’air
  • Ajoute ta farine tamisée avec la levure,  en 3 fois : utilise un fouet pour l’incorporer en quelques tours, sans faire fuir les bubulles (c’est la partie piégeuse). Tu ne fouettes pas mais le fouet permet de « couper » la pâte sans l’écraser. Si tu n’as pas de fouet, utilise une maryse ou une écumoire. Si tu travailles trop ta pâte, elle risque d’être serrée
  • Termine par incorporer le beurre fondu puis le rhum, toujours au fouet et toujours en faisant gaffe
  • Verse dans ton moule beurré fariné ou recouvert de papier sulfurisé si tu n’as pas de charnière (tu peux de toute façon en mettre un disque au fond)
  • Et hop 25 minutes à 180. N’ouvre pas avant la fin (c’est jamais une bonne idée mais ici encore moins) et teste la cuisson en piquant au centre. Gaffe à ne pas trop cuire, c’est une pâte qui sèche vite
  • Laisse refroidir sur une grille et démoule sur la grille

La ganache

  • Pendant que ça refroidit, porte la crème à ébullition et verse-la sur le chocolat en morceaux ou en pistoles dans un petit saladier
  • Laisse fondre 3 minutes sans toucher puis mélange avec une spatule
  • Ajoute le beurre en touts petits morceaux et mélange bien :  la ganache doit être lisse et unifiée. Laisse refroidir et épaissir

Montage

  • Quand le gâteau est froid, tu le coupes en 2 avec ton couteau scie (un long couteau avec des petites dents)
  • Tu tartines de confiture d’orange et tu reconstitues le gâteau
  • Tu poses le gâteau sur une grille ou une feuille de papier sulfurisé. Tu verses la ganache sur le dessus lentement et tu répartis en lissant, à l’aide d’une spatule coudée ou d’un couteau. Termine par les côtés du gâteau. La ganache est calculée pour être épaisse

 

See you soon, little spoon…! 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s