Les Madeleines à la fève tonka

Kikou cay moi. Oui je sais, j’étais disparute.

Mon psychanalyste pense que c’est le poids inconscient de l’enjeu subliminal de la 100e #OwiOwi : quelle mirifique recette choisir ? Quel unforgettable concours organisationner ?? Quelles fucking funny blagues racontationner??? (oui, mon psychanalyste parle bizarrement).

Pour me délivrer de cette inertie cacahutante, pour ne pas dire emmerdationnante, je passe à l’acte #PAF.

Pas de recette mirifique. Pas de concours. Pas de blagues (arrêtez de rigoler au fond, vous me cassez mon effet).

Bon, allez, une recette, mais c’est bon pour une fois.

Bon, allez, elle est un chouilla mirifique, MERDEUH.

IMG_20161023_162957.jpg

T’aimes  la madeleine chaude, moelleuse et pourtant croustillante ? J’ai THE recette fastoche et à tomber raide amoureuse. Et si tu veux du mirifique, de l’incredible, du roulage au sol en poussant des cris de bête, tu la parfumes à la fève tonka.

Et elle chantera l’amande, la vanille et le caramel… 

IMG_20161023_162943.jpg

Si.

Source : la recette de Lenôtre racontée par Piroulie

Matos : moule à madeleine (métal ou silicone), une bonne râpe (microplane, demande à papa Noyel)

Ingrédients

  • 3 œufs à température ambiante
  • 150g farine T55 (j’ai utilisée une t55 avec levure intégrée) OU 150g de T55 + 4g de levure (un petit demi paquet)
  • 100g sucre de canne blond
  • 20g de miel d’acacia
  • 125g de beurre aux cristaux de sel MOU
  • 1/2 fève tonka (ou une gousse de vanille grattée, allez)

Poumidipou

1. Avec un batteur électrique, fouette les œufs, le miel et le sucre jusqu’à ce que ça devienne mousseux, blanc et double de volume

2. Ajoute la farine et la levure et incorpore rapidement à la maryse, en soulevant la pâte

3. Incorpore bien le beurre pommade et la demi fève tonka (râpée hin)

4. Mets au frigo minimum 2h (c’est pour avoir la bosse, baby) ou même la veille (couvre bien pour les odeurs)

5. Préchauffe le four à 230. Quand c’est bon, mets 1 petite cs de pâte dans chaque cavité. Inutile d’étaler (de toute façon, la pâte doit être à 1 cm du bord max)

6. Enfourne sur une grille à pâtisserie si tu as et diminue de suite la température à 200. 3-5 minutes plus tard, quand tu vois une petite dépression apparaître, diminue à 180. Cuis encore 4-5 min, jusqu’à ce que elles soient bossues et dorées

7. Laisse refroidir sur une grille. Mange-les à la sortie du four, c’est là qu’elles sont les meilleures ! (ça se conserve mal)
See you soon, little spoon…!

8 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Apheia dit :

    Cool des madeleines ! Par contre une question: pourquoi faut les mettre au frais pour avoir une bosse ? Je fais d’habitude la recette de chef Simon et j’ai toujours eu la bosse qui va bien en enfournant direct (a vu de nez le seul truc qui a l’air de changer entre ta recette et l’autre (mis a part le miel et la noix) c’est beurre fondu vs pommade..)

    J'aime

    1. wondermoumou dit :

      Alors la méthode au frais, c’est la traditionnelle pour avoir la bosse grâce au choc thermique. Même si je sais que d’autres méthodes plus directes fonctionnent aussi (moi j’aime le côté pratique de préparer la pâte à l’avance). Pour le beurre pommade, c’est la 1ère fois que j’essayais, et ça donne une texture différente, très fondante !

      J'aime

  2. Blou dit :

    Ok merci pour ta réponse ! Je te dirai ce que ça a donné 🙂 Merci !

    J'aime

    1. Blou dit :

      Bon alors après test je me demande si je ne préfère pas presque sans raisin (c’est un peu trop sucré du coup), et ta recette est vraiment super bonne ! Et sinon la bosse est plus belle dans la version originale 🙂 en tout cas, merci, je suis super contente, ça faisait un moment que j’avais pas mangé et je crois bien que celles ci sont les meilleures que j’ai goûtées !

      J'aime

      1. PanPan dit :

        C’est les préférées du pti ! :-)

        J'aime

  3. Blou dit :

    Salut! j’ai envie d’essayer ta recette, mais j’ai un faible pour les raisins secs dans la madeleine (oui je connais surtout les madeleines industrielles mais je n’en trouve plus qu’accompagnées de fruits confits 😦 ) Du coup je pensais une moitié sans pour goûter vraiment ta recette et une autre avec des raisins, mais à ton avis il vaut mieux que je fasse l’ajout avant la mise au frais? (question de place dans le frigo en fait). Parce que j’ai un peu peur de corrompre le choc thermique, ou « d’abimer » la pâte en la mélangeant après. Si ce n’est pas interdit de rajouter du raisin sec dans ta recette bien sur 🙂

    J'aime

    1. PanPan dit :

      Je n’en ai jamais fait aux Raisins mais effectivement tu dois les rajouter au moment de la préparation !

      J'aime

Répondre à Apheia Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s