Pasta Kiss Kool

Y a des idées tenaces. Et des recettes qui t’échappent longtemps.

Des années que l’envie de pâtes aux oignons s’est pointée. Des pâtes toutes simples aux ingrédients du bord, de celles qui te sauvent avec grâce du frigo vide, ce salaud. Surtout, des oignons presque caramélisés, intenses, dont l’umami est décuplé grâce à un petit anchois qui passait par là.

Mais il manquait toujours quelque chose. L’umami exacerbé appelait un trouble-fête, un grand coup de frais pour mieux mettre son vertige en scène.

Alors, sur la grande toile sombre et unie, j’ai jeté en pâture l’acidulé de la fêta, la morsure solaire du citron. Pollock style.

Et tout a changé.

Source : un original by #OwiOwi

Matos : une poêle ou une sauteuse, suffisamment grande pour permettre à l’oignon de griller sans bouillir (tu peux sinon cuire en plusieurs fois).

Timing : environ 15 minutes de cuisson

Ingrédients (par personne)

  • 115g de spaghetti
  • 2 bonnes cs d’huile d’olive
  • 1 oignon moyen (ou une grosse échalote), coupé finement en lamelles
  • De 1 à 3 filets d’anchois (voir notes)
  • 50g de fêta coupée en petits dés
  • 1/2 citron coupé en suprêmes (voir notes), coupés ensuite en petits morceaux
  • 1 pincée de piment (Gochugaru, espelette, chili flakes ou moins de poivre de Cayenne), à doser selon ton goût
  • 1/2 cc de sumac (facultatif)
  • 5g de beurre

Notes

1. Les anchois ne se goûtent pas. Ils sont là comme assaisonnement et boost d’umami. Si tu te méfies, tu peux n’en mettre qu’un (il te faudra saler davantage). Si tu adores ça, lâche-toi. Tu peux, comme dans l’Umami Bolo Express, le remplacer par 1 cc bombée de miso blanc (shiro miso).

2. Pour avoir la full force du citron, on ne se contente pas de mettre son jus, on veut des morceaux. Couper en suprêmes consiste à récupérer uniquement les croissants de chair, sans la peau ni les membranes.

Saisis ton citron, coupe-lui le chapeau et le cul, pose-le sur ta planche et, avec ton couteau qui coupe bien, suis la forme du citron pour enlever toute la peau (blanc compris !). Tu te retrouves donc avec uniquement la chair du citron. Passe ton couteau entre chaque membrane et retire les quartiers de citron. En vrai c’est très simple. Coupe la chair en petits morceaux et vire les pépins. Mets-les dans un bol, avec tout le jus qui se serait échappé

Regarde notre ami Michalak te montrer comment faire (à 8 min 35).

3. Si tu as du sumac, sa vivacité viendra encore illuminer davantage ton plat. Et n’oublie pas le piment qui ajoute ici une belle profondeur.

Doudouuuuup

1. Fais chauffer ta poêle sur feu moyen. Ajoute l’huile. Quand celle-ci est chaude, ajoute les lamelles d’oignons. Avec une fourchette, aide-les à se séparer et étale-les bien sur toute la surface. Diminue légèrement le feu et laisse cuire 10 minutes environ, en remuant occasionnellement, jusqu’à ce l’oignon fonde puis prenne une profonde couleur caramel. Ajuste le feu et la durée de cuisson si nécessaire.

On n’ajoute pas de sel, car on veut que les oignons brunissent, presque sur le chemin d’un oignon frit et croustillant (mais on s’arrêtera avant ce stade).

Lance la cuisson des pâtes, al dente, en fonction de leur temps de cuisson.

2. Pendant ce temps, dans un petit bol, mélange fêta, suprêmes de citron, sumac et piment. Ajoute une pincée de sel si ta fêta est peu salée. Mélange bien et réserve.

3. Ajoute les anchois à l’oignon quand celui-ci est presque prêt et laisse-les fondre quelques minutes en les aidant un peu.

4. Quand les pâtes sont prêtes, réserve 60 ml d’eau de cuisson environ, égoutte-les grossièrement et verse-les directement dans la poêle avec la moitié de l’eau de cuisson réservée. Augmente légèrement le feu. Mélange bien à la fourchette pour que les pâtes soient parfaitement enduites et brillantes. Ajoute 5g de beurre (un p’tit bout quoi). Ajoute le restant d’eau de cuisson et laisse encore environ 1 minute sur le feu : les pâtes ne doivent pas être sèches ni baigner dans du liquide.

5. Sers immédiatement, couronné par une cuillère de fêta citron. Chacun pourra en ajouter goulûment au fur et à mesure.

See you soon, little spoon…!

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. poloisa dit :

    Testé avec miso à la place des anchois, c’est délicieux !

    1. OwiOwi dit :

      Oh yeah!!

  2. Fervellasverzas dit :

    Voilà la meilleure manière de surmonter une journée bien pourrie !!
    Seul bémol : découvrir ce que ça fait de se prendre des éclaboussures d’anchois bien salés bien chaud dans les yeux #vivredangereusement

    Enfin… c’était vraiment trop bon. Merci encore (wayayayayyy)

    1. OwiOwi dit :

      Super !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.