Poulet Marsala Champi (à l’Instant Pot ou sans)

Rien ne me rend plus heureuse que le parfum du Marsala.

Ce vin sucré illumine tout ce qu’il touche. Très classiquement, je le marie ici avec des champi, une pointe de crème et du poulet fondant.

La cuisson pression te permet de gagner en tranquillité et en rapidité, mais cela fonctionnera tout aussi bien en cocotte, si tu as du temps devant toi.

Servi avec du riz, des pâtes, ou une simple tranche de pain, ce poulet a toute la douceur des premiers rayons du soleil, ceux qui viennent te chatouiller au petit matin.

Source : un original by #OwiOwi

Matos : un multicuiseur avec cuisson pression (Instant Pot ou équivalent) ou une cocotte et son couvercle hermétique

Timing : environ 40 minutes avec un multicuiseur, plus d’une heure en cocotte

Ingrédients (pour 2 personnes)

  • 2 cs d’huile d’olive
  • 2 oignons moyens, ou 1 gros, émincés
  • 250g de champignons émincés
  • 1 cc de miso (facultatif)
  • 5 gousses d’ail émincées
  • 1/2 cc de piment, gochugaru, espelette, chili flakes ou beaucoup moins de poivre de cayenne
  • 1 branche de thym frais
  • 30 ml de Marsala (2 cs)
  • 100ml d’eau
  • 1 cs de sauce soja
  • 2 cuisses de poulet entières
  • 2 ou 3 cs de crème liquide

Pour servir : des petits oignons émincés

Notes

1. Si tu n’as pas de Marsala mais un autre vin sucré que tu aimes, tu peux bien évidemment l’utiliser.

2. Le miso et la sauce soja viennent amplifier l’umami des champignons, pour obtenir une sauce de caractère.

3. Si tu as du blanc de poulet, change de cap et fais-le revenir en dés dans la base aux champignons, préparée dans une grande poêle. Ça sera moins parfumé (les cuisses de poulet infusent la sauce), mais toujours fort bon.

4. Si tu aimes l’idée et que tu cherches des alternatives VG, regarde mes Pâtes Champi Marsala.

5. C’est le même principe que mon Fricotis Poulet & Lentilles, mais avec beaucoup moins de liquide de cuisson. Mais, comme pour le Fricotis, j’aime découper le poulet puis incorporer les morceaux dans la sauce.

Si tu veux garder les cuisses entières pour servir, commence la recette par les faire brunir de tous côtés dans l’huile bien chaude, en plusieurs fois si nécessaire, pour leur laisser de la place. Réserve-les le temps de préparer la sauce aux champignons puis remets-les dans l’Instant Pot ou la cocotte.

6. Tu peux doser davantage en Marsala et diminuer la quantité d’eau. Je le conseille notamment pour une cuisson en cocotte où le liquide va plus s’évaporer qu’en cuisson pression, où rien ne se perd. Cela te permettra de rajouter un peu d’eau en cours de cuisson si nécessaire, sans perdre trop de parfum.

7. Sans multicuiseur, utilise une cocotte en fonte en suivant les mêmes étapes. A l’étape 3, porte à frémissement puis diminue le feu et mets le couvercle. Laisse cuire environ 50 minutes ou jusque qu’à ce que le poulet se détache tout seul de l’os. Ajoute un peu d’eau ou de bouillon en cours de route si nécessaire (essaie de laisser le couvercle bien fermé).

Shikkashika

1. Enclenche la fonction Sauté de l’Instant Pot. Quand c’est chaud, ajoute l’huile. Quand celle-ci est chaude, ajoute l’oignon et fais-le revenir quelques minutes, le temps qu’il devienne translucide et commence presque à brunir.

Ajoute ensuite les champignons et laisse-les cuire quelques minutes, le temps qu’ils fondent. Remue de temps en temps. Quand ils sont bien dorés, ajoute le miso, l’ail et le thym. Laisse revenir 1 minute.

2. Déglace la cuve avec le Marsala (gratte bien le fond pour récupérer les sucs). Fais de même avec l’eau et la sauce soja. Dépose les cuisses de poulet dans la cuve et recouvre-les de sauce. Parsème-les de sel marin et de poivre au moulin.

3. Hop, mets le couvercle, ferme la valve, et choisis la fonction Manual (= haute pression) et une durée de cuisson de 20 minutes. La cuve sera très vite à bonne température.
Quand ça sonne, évacue directement la vapeur et ouvre le couvercle : le poulet se détachera tout seul de l’os. Verse 2 ou 3 cs de crème liquide et mélange bien.

4. Récupère les cuisses pour couper la viande en morceaux et virer les os. Remets le poulet dans la sauce. Mélange bien. Vérifie l’assaisonnement.

5. Sers avec une flopée de p’tits oignons, pour la couleur, le croquant et leur mélange de fraîcheur et de piquant.

See you soon, little spoon…!

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Conrad dit :

    Super ultra bon. Je connaissais pas le marsala et n’en ai trouvé que chez Nicolas à 18 degrés aromatisé à l’amande (je sais pas si c’est normal) et bin c’est super !

    1. OwiOwi dit :

      Ah chouette ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.