Emergency Cookies

dav

 

Des « Break the glass Emergency Cookies », stockés de manière indécente dans ton congelo, attendant ton bon vouloir…

dav

… parce que parfois, ça ne peut pas attendre #GiveItToMeNowDamnit
… parce que tu peux les cuire au fur et à mesure et les manger tout chaud à chaque fois et que rien n’est meilleur que le cookie qui sort du four
… parce que t’as pas toujours le temps d’en refaire quand il est tard et que tu as besoin d’une bonne dose
… parce que tu te fais houspiller par des Moufletos en folie
… parce qu’on a jamais trop de fabuleuses recettes de cookies

Bref, tu sais là contre (comme on dit par ici) #BrusselsWelcome

IMG_20170801_145852.jpg

Il y a déjà une extraordinaire recette de Cookies sur #OwiOwi, les Wild Cookies, dont je suis particulièrement fière parce que je l’ai bidouillée toute seule et que je la trouve irrésistible. Tu peux tout à fait utiliser le principe du flash freeze dont je vais parler ici avec les Wild Cookies. Mais je ne résiste jamais à tester de nouvelles recettes de Cookies et celle-ci est particulièrement facile et goûtue. Croustillante sur les bords, moelleuse au centre, dans les règles de l’art!

Faut dire que j’adore lire Smittenkitchen, le Blog de Deb Perelman (son livre est tout aussi fabuleux) et qu’elle m’a donné trop envie #PointeDuDoigt
Comme moi, elle se retrouve à tester AU CAS OÙ (pour la sciansse) la 5674e recette était THE recette. Et elle est souvent déçue. Pas que ça ne soit pas bon (« hey its chocolate cookies, I’m not dead inside » qu’elle dit 💓) mais bon, rien de révolutionnaire.

Comme elle, j’ai tout fait. Des recettes au beurre noisette à celles qui doivent maturer au frigo minimum 24h (qui sait 24h à l’avance qu’iel aura une GROSSE envie ??), celles avec des ingrédients et des méthodes compliqués.

Alors, sa recette de cookies crispy sur les bords, chewy au centre, dopée au chocolat (et aux pécan pour moi), je dis oui.

dav

La texture est différente des wild Cookies, parce que ici on utilise du beurre fondu et non du beurre froid en morceaux. En majorité, les Cookies se font en fait en crémant le beurre (en mélangeant beurre mou et sucre, jusqu’à ce que ça devienne mousseux). Je crois qu’il te faudra une 3e recette #OwiOwi pour que tu puisses comparer (pour la sciansse, toujours).

dav

Quant au fast freeze (nom non scientifique, whatsoever), ça, ça va te révolutionner. Beware, ne lis pas si tu ne veux pas te retrouver à en cuire tous les soirs pour les boustifailler avec un verre de lait dès que tout le monde est couché #touteressemblancetoussatoussa

IMG_20170527_222750.jpg

En plus, les congeler avant de les cuire leur permet de garder plus de hauteur et donc de moelleux…

Alors voilà, j’en cuis seulement quelques-uns et je congèle le restant de la pâte en formant déjà les cookies, déposés sur une plaque. Quand ils sont durs, hop dans un sac de congélation. Prêts à cuire n’importe quand, en ajoutant une ou deux minute de cuisson.

Si.

C’est pas beau, ça ??
(j’ai pondu un roman mais les cookies, c’est très sérieux, n’est-il pas ?) (sérieux, jte ponds un livre sur les cookies quand tu veux)

Previously on the Cookie Front: Wild Cookies (la fondance) et Cookies de la flemme (à faire les yeux fermés avec tout ce que tu as sous la main)

 

Source : adapté de Smitten Kitchen

Matos : une cuillère à glace (facultatif mais c’est génial pour les cookies)

Notes

1. Il y a toujours 2 sucres différents (voir 3) dans les bons Cookies : un sucre humide pour le moelleux, le sucre blanc pour le croustillant

2. Si tu veux des vrais cookies, il te faut un contraste pâte/chocolat. C’est pour ça qu’il faut absolument éviter les petits morceaux et les pépites qui ne fondent pas. On utilise des chunks, des gros morceaux que tu casses toi-même ou des pistoles (ici j’utilise les De Barry, leur taille est parfaite).

3. L’important est que tu mettes ces cookies à ton goût. Deb est partisane de « la pâte est vaguement là pour tenir le chocolat ensemble ». Perso mon trip c’est avoir suffisamment de pâte pour mieux apprécier le chocolat, j’ai donc mis moitié moins de chocolat, remplacé par des pécans

4. Dans les Wild Cookies, j’ai mis des gros morceaux de pécan. Cette fois, j’ai voulu tester à la Deb (qui en parle dans un autre billet), autrement dit, en pilant les pécans pour ne garder que des petits morceaux et de la poudre. Deb dit « c’est très énervant quand un morceau vient faire obstacle à ta cookie expérience » (traduction made in Jean-Claude Van Damme). Et bien, dans ces cookies, ça fonctionne à la perfection ! Ça bonifie le cookie incognito.

Ingrédients

  • 260g de farine t55
  • 2 pincées de fleur de sel
  • 1 cc de bicarbonate
  • 170g de beurre doux fondu
  • 115g de cassonade ou de vergeoise brune
  • 60g de sucre semoule
  • 1 cc d’extrait de vanille
  • 1 gros œuf (60g)
  • 1 gros jaune d’œuf
  • 170g de morceaux ou de pistoles de chocolat (noir 72% pour moi), PAS DE PÉPITES (voir note plus haut)
  • 100g de noix de pécan (ou autre noix)

 

Jaaaapouuupppp

1. Prépare les pécans si tu en mets. Full expérience : fais-les torrefier 10 minutes à 180 sur une plaque recouverte de papier cuisson, étalées sur une seule couche. Flemme expérience : mets-les directement dans un sac congélation ou une poche à douille.

Ensuite, c’est la méthode Michalak spéciale « pense à tes voisins qui te font chier et écrabouille les noix avec ton rouleau sur ton plan de travail ». Rapide, efficace : tu n’en mets pas partout et tu peux obtenir la texture que tu veux. Tu dois obtenir un mélange de poudre et de petits morceaux.

Préchauffe à 165

2. Fais fondre le beurre et laisse tiédir

3. Dans un bol, mélange farine, bicarbonate, sel (j’utilise la cuillère magique)

4. Dans un grand bol, mélange bien beurre fondu et les 2 sucres (au fouet ou cuillère magique). Ajoute l’œuf, le jaune et la vanille et fouette jusqu’à obtenir quelque chose de crémeux et de léger

5. Verse les ingrédients secs dedans et mélange à la cuillère en bois juste assez pour qu’on ne voie plus de traces de farine. Ajoute le chocolat et les pécans et incorpore rapidement

6. Prépare une plaque à pâtisserie recouverte de papier cuisson. Utilise ta cuillère à glace pour former des boules de pâtes directement sur le papier cuisson (espace suffisamment, la pâte va un peu s’étaler). SURTOUT N’APLATIS PAS. Plus y a de la hauteur, meilleurs seront les cookies, ça leur évite de trop cuire.
Pour avoir des cookies bien calibrés (c’est mieux pour la cuisson), racle la cuillère contre ton bol. Tu auras ainsi toujours la même quantité de pâte.

Si fast freeze : tu fais la même chose, inutile de les espacer et hop au congelo.

7. Hop 14-15 minutes au four. Ça dépend évidemment de ton four, mais le cookie trop cuit, c’est la tristitude, donc surveille. Ils seront toujours mous au centre MAIS tu verras que les bords auront foncé.

8. Laisse tiédir 5 minutes sur la plaque pour qu’ils solidifient et roule-toi dedans (si c’est pas pour tout de suite, mets-les sur une grille puis dans une boîte hermétique)

 

dav

See you soon, little spoon…!

Publicités

10 réflexions sur “Emergency Cookies

  1. Toujours un régal de te lire, et qu’est-ce que ta recette me fait saliver ! En plus ça fait un moment que je veux tester une recette de cookies au beurre fondu, il paraît que ça sublime le côté chewy… Trop hâââte !

    J'aime

    1. Merci tout plein 💓
      J’avais déjà essayé une recette au beurre noisette mais franchement ça se goûtait pas assez pour que ça vaille la peine, c’était pas ébouriffant. Ici l’équilibre est parfait (pour moi), encore plus si les cookies sortent du four…

      J'aime

  2. Heureusement que tous les romans n’ont pas l’air aussi délicieux ! En tout cas c’est le genre de roman que je dévore à pleine dent ;-)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s