Le Cake Coco Amandes de Belinda

Hobby : ouvrir un cookbook au hasard, dire oh ben c’est tout à fait ça que je cherchais et faire la danse du slip.

Y a pire comme hobby.

IMG_20170927_195815_243

Faut dire, quand tu ouvres au hasard le dernier livre de Yotam Ottolenghi, Sweet, tu prends peu de risques.

Alors là, j’ai lu : gâteau sans farine (j’adore !), j’ai dit BANCO. Il a rajouté : Butter Decadence, j’ai dit #OwiOwiiiiiiii!

Et je dois te dire, la décadence est complète : la texture de ce gâteau est extraordinaire. T’as juste envie d’habiter dedans. Elle est goûteuse et humide comme si elle avait été imbibée de sirop. Et le doux goût du coco avec celui de l’amande lui donne une consonance envoûtante.

dav

Il ne s’agit pas d’une recette de Ottolenghi à la base mais de Belinda Jeffrey (qui n’est plus éditée, snifff). Il a repris sa recette en la mariant avec une ganache au chocolat de son cru, à base d’eau.

Moi, si je file un gâteau avec une sauce au chocolat aux Moufletos, je dois repeindre la maison (ou la brûler, j’hésite). Alors j’ai décidé de faire comme Ottolenghi…, de m’approprier la recette : adieu ganache, bonjour coque au chocolat corsé croquante. Le gâteau étant déjà bien sucré (j’ai diminué la dose), le chocolat amer fonctionne parfaitement pour y donner un contrepoint (la ganache de Ottolenghi étant elle-même sucrée, le résultat doit être très différent). Et le côté croquant, ça donne de la mâche, comme on dit à la tévé (puis c’est girly #nanjedéconne).

La recette est très simple avec un robot pâtissier. Elle demandera plus de gros muscles si tu fais sans (des petits muscles avec un batteur électrique). Et la déco en chocolat est très simple à réaliser…

Source : Sweet de Yotam Ottolenghi

dav

Matos : un moule à cake de 900g de contenance (j’ai utilisé un moule standard de 25-27 cm de long) ou un moule à manqué de 23 cm

Note : il est bon le jour même mais absolument délicieux si tu attends le lendemain

Ingrédients

  • 200g de beurre doux à température ambiante
  • 185g de sucre de canne blond (vs 250g pour Ottolenghi)
  • 60g de coco râpée
  • Une gousse de vanille grattée (j’ai mis 1 cc de graines de vanille)
  • 1/2 petite cc de sel (= 1/4 tsp si tu as les cuillères de mesure) ou 2 bonnes pincées de fleur de sel
  • 4 gros œufs
  • 180g de poudre d’amandes

Pour la coque en chocolat :
150g de chocolat à 70% ou plus selon la forme de ton moule et le nombre de tes croisillons

Baalalaaaaaaapiou

Préchauffe à 180 (Ottolenghi conseille 160 chaleur tournante mais mon four est trop doux, ça ne fonctionne pas chez moi donc fais en fonction du tien)

1. Graisse ton moule et recouvre-le de papier cuisson (j’ai horreur de ça, je l’ai pas fait mais le démoulage fut délicat)

2. Mets ta poudre d’amandes dans un petit bol pour la pseudo-tamiser à la cuillère magique ou au fouet (elle forme toujours des amas) ou mixe-la dans un robot-coupe. Elle sera plus facile à incorporer.

3. Dans un grand bol ou celui du robot avec la feuille, mets beurre, sucre, coco, vanille et sel. Mélange à vitesse moyenne-haute pendant 3 minutes, jusqu’à ce que ça devienne blanc et mousseux. Idem si tu fais à la main (à la cuillère en bois) ou avec un batteur électrique.

4. Ajoute les œufs, 1 à la fois et mélange bien à chaque fois.

dav

5. Ajoute la poudre d’amandes et mélange à petite vitesse en t’arrêtant dès qu’elle est incorporée (bref le moins possible). Fais-le à la maryse si tu en as une, si tu fais sans robot.

6. Verse dans ton moule. La pâte est assez épaisse alors utilise ta maryse ou une spatule ou cuillère pour bien répartir la pâte et lisser.

7. Hop 40 à 50 minutes au four sur une plaque à pâtisserie (si tu utilises un moule à cake) ou plus encore dans un moule rond. Moi, ça a mis presque 50 minutes. Le cake doit être bien doré et un cure-dent planté au milieu doit ressortir propre (sans pâte accrochée).

8. Laisse refroidir dans le moule posé sur une grille. Quand c’est bon, démoule sur la grille et laisse complètement refroidir. Mets sous une cloche ou emballe jusqu’au lendemain (c’est la partie la plus difficile, mais ça vaut la peine !)

IMG_20170925_122647.jpg

9. Mets le chocolat en petits morceaux ou pistoles dans une poche à douille sans douille et non coupée au bout ou dans un sac de congélation. Fais fondre à 300w au micro-ondes par tranches de 30 secondes en malaxant à chaque fois quand ça commence à fondre. Arrête quand c’est presque fondu et malaxe pour faire fondre le reste.

7. Coupe un mini bout de la pointe de la poche ou du sac, et fais des aller-retours au-dessus du cake (froid !) posé sur son plat de présentation (fais pression pour faire sortir le chocolat). Vazy en largeur, puis en longueur, puis en diagonales dans tous les sens, en n’oubliant pas les côtés. Essaie de bien serrer les lignes progressivement. Le chocolat va très vite figer et ton cake sera recouvert de croisillons croquants et mimi.

dav

8. Sers dès que ta coque est bien solide. Inutile de mettre au frigo (qui rendra ton chocolat mate). Ce cake se conserve très très bien (5 jours dans un récipient hermétique)…

 

See you soon, little spoon…!

 

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Rapsodie dit :

    ça a l’air trop bon ❤

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s