Le Soda Bread, pain traditionnel irlandais

Je sais bien que tu es déjà comblée par la recette de pain sans pétrissage (comme je te comprends !) mais j’ai un nouveau kink.

D’accord, c’est pas une surprise, j’ai déjà inondé instagram avec mes photos de pain charnu et craquouillant.

Du pain préparé en 5 minutes, crie-t-elle du haut de sa caisse de savon !! Sans pétrir ni levure boulangère ni levée ni attente ni emmerdements, harangue-t-elle la foule tentant vainement de se barrer incognito.

La méfiance règne. « Mais est-ce que c’est bon ? » me demande-t-on avec circonspection. Genre, doit y avoir une arnaque quelque part.

Viens que je te raconte…

Ce pain, traditionnellement irlandais mais adapté dans beaucoup de pays anglo-saxons, lève grâce à un mélange de buttermilk (lait fermenté, aussi appelé ribot ou babeurre) et de bicarbonate.

Tu verses le buttermilk (que tu fais toi-même no problemo) sur le mélange de farine, de sel et de bicarbonate, tu tripatouilles à la main et hop au four. 35 minutes plus tard, tu as un pain croustillant et goûtu, avec un petit goût de noisette, à mi-chemin entre la miche et le gâteau.

Mon bonheur, c’est de le manger grillé avec du beurre… Il n’a évidemment pas un goût de pain classique ou la souplesse de la mie d’un pain traditionnel. Il est rustique, sans chichi, avec une belle profondeur de goût. Il donne des allures de fête à toutes les soupes dans lesquelles tu le trempouilles.

A l’origine, je connaissais la version plus riche, souvent américaine : sucrée, avec des raisins et des œufs. Ici je te livre la version originale, ancestrale même. D’ailleurs pour la réalisation, je te met le lien vers la vidéo de Darina Allen, LA figure de proue de la cuisine irlandaise.

Alors, t’en veux ?? J’en ai….

Source : Home de Trish Deseine

Matos : RAS

Ingrédients

  • 250g de farine t55 de qualité (j’utilise de la bio Moulin Des Moines)
  • 250g de farine t110
  • 1.5 cc de sel fin (c’est un pain peu salé) (1 tsp)
  • 1 grosse cc de bicarbonate alimentaire (1 tsp)
  • 450 ml de buttermilk

Pour le buttermilk

Soit tu en trouves en magasin (ô bienheureuse), soit tu bidouilles ça toi même.

J’utilise environ 300-325g de yaourt entier nature (de brebis pour moi) épais + 100g de lait entier tempéré + 1 grosse cuillère à soupe de jus de citron. En tout, tu dois arriver à 450g.

Note

1. Au début, je ne mettais pas de yaourt mais j’obtenais une pâte TRÈS collante. J’ai vu que les buttermilk utilisés pour le soda bread étaient un peu épais (y a toutes les consistances) et j’ai adapté pour me rapprocher d’un façonnage plus pépère. Tu peux utiliser uniquement du lait, ça ne changera rien au goût !

Tu vas devoir tester et voir combien rajouter exactement de buttermilk, parce que ça dépendra des farines utilisées (types, marques, qualité). Certaines boivent plus que d’autres et tu devras rajouter du liquide pour pouvoir former une boule

2. The tricky part, parce que il faut bien une astuce quelque part, c’est d’incorporer le buttermilk. Dès que le liquide rentre en contact avec le bicarbonate, celui-ci est activé, il faut donc ne pas traîner. Il s’agit de mélanger efficacement et le moins possible, c’est à dire qu’on s’arrête dès que la farine est intégrée et qu’on peut former une boule. Si tu mélanges trop, le pain sera dur comme une brique!

J’ai vu Gordon Ramsay mélanger à la fourchette (!), Paul Hollywood à la cuillère puis pétrir version #YOLO (#perplexitude). Moi je le fais à la Darina, de façon traditionnelle : à la main. Ça prend une minute (mais ça colle, je te préviens)

3. Tu peux n’utiliser que de la farine t55. J’aime le mélange avec la farine complète, parce que c’est plus nourrissant et surtout parce que le goût est irrésistible.

4. Si tu vas en Irlande, eux ce qu’ils appellent communément Soda Bread, c’est assez proche mais cuit à la poêle (j’ai essayé, c’est délicieux!). Il s’agit des Soda Farls #OwiOwitapprenddestrucs

Gouligarrrrrrrro

Préchauffe à 225 et prépare une plaque (à pâtisserie) recouverte de papier cuisson

1. Dans un petit bol, mélange 325g de yaourt, 100g de lait et une grosse cuillère à soupe de jus de citron. Laisse travailler pendant minimum 10 minutes (tu peux le préparer bien à l’avance)

2. Dans un grand bol, mélange bien les farines, le sel et le bicarbonate (à la cuillère magique pour moi)

3. Verse le buttermilk dans un puits au milieu du mélange de farines. Avec une main humide, forme comme une serre d’oiseau, en écartant bien les doigts. Pars du centre et tourne pour rassembler la pâte en faisant des cercles concentriques pour finalement arriver au bord du bol. Si tout va bien, quand tu arrives au bord, ta pâte est presque formée. Rajoute UN PEU de buttermilk progressivement si la pâte est trop sèche et ne s’agglomére pas.

Voici la vidéo de Darina Allen, regarde jusqu’au bout avant de te lancer :

Spoiler : ça colle aux doigts, c’est normal, don’t panic, on s’y fait

4. Verse la pâte sur un plan de travail fariné, farine-toi les mains, façonne en boule en donnant une forme ronde et en ramenant la pâte en dessous. Farine la surface du pain et aplatis la boule pour arriver à 5 cm de hauteur.

Note : si ta pâte est infernalement collante, qu’elle est impossible à façonner, que tu me hais avec délectation : be cool, Raoul et transvase direct sur la plaque recouverte de papier cuisson légèrement fariné. Farine la surface de la pâte et tes mains et fais un truc vaguement rond et pas trop haut. J’ai testé pour toi : ça fonctionne de toute façon. It’s very forgiving, comme on dit : il t’en veut pas de faire un peu n’importe quoi. D’ailleurs sur certaines photos, tu vois que ma pâte est collante et étalée.

5. Transvase sur ta plaque de cuisson légèrement farinée (si tu es passé par le plan de travail). Prend un grand couteau et entaille le pain pour former une croix. Ça va aider à la bonne cuisson et permettre de séparer facilement les morceaux à la main plus tard. Sur chaque quart, pique avec ton couteau « to let the fairies out », pour laisser sortir les fées. Qui sinon jetteront un sort sur ton pain #onononon. Si tu as jeté ta pâte collante sur la plaque sans façonnage, tu auras du mal à faire les entailles (mais je cafterai pas)

6. Hop au four pour 15 minutes puis diminue à 200 pour 15 minutes. Ensuite retourne le pain et laisse encore 5 minutes, ou le temps pour que le dessous du pain sonne creux quand tu tapes dessus

7. Laisse refroidir sur une grille puis partage ce pain avec ceux qui le valent bien

Il se conserve 2-3 jours sans problème (mais sera meilleur grillé, mais qu’est ce qui n’est pas meilleur grillé ?)

See you soon, little spoon…!

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Marine dit :

    Chère #wondermoumou, oserai-je te dire que tu es une « devine » (divine ?), une satisfaiseuse de désirs ? Je cherche une recette FAISABLE de Irish Bread depuis…..quelques mois, je préfère ne pas trop penser au nombre de recettes testées et tutos vus arghhhh. Bref, ta recette est magiiiique ! LA prochaine fois, càd ce weekend, que j’en fais, je t’envoie une photo d’un pain enfin réussi 🙂 Donc juste MERCI pour cette recette, pour les autres, pour ton dynamisme et ta bonne humeur. Moi, j’adore !

    J'aime

    1. wondermoumou dit :

      Merci tout plein pour ton retour !! C’est vrai qu’on s’y perd, avec toutes les adaptations qui existent. Parfois vaut mieux remonter à la source :-) Ravie que tu aies trouvé ton bonheur…!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s