Nous, C’est le Goût

(rassure-toi, c’est pas un poème)

Imagine, perdre le goût des choses.

C’est m’est arrivé deux fois. Deux fois presque une semaine.

Une durée infinie à avoir l’impression de bouffer du carton. Enfin, du carton salé, sucré, acide et/ou amer. Le reste était perdu, comme un mot sur la langue qui te vient pas.

Tu manges pour manger. Pour te nourrir. Parce qu’il faut bien. Mais bientôt, tu préfères avoir faim. Tu pleures dans ton assiette. Il te reste aussi les textures, tu t’accroches à ça.

Régulièrement, tu sniffes un pot d’épices pour scruter. Rien. Oui ton nez, ton radar, s’est aussi fait la malle.

Parfois, une petite fulgurance. Les choses ont encore du goût. Tu essaies de garder espoir mais tu bouffes n’importe quoi et t’as l’impression d’avoir pas et trop mangé en même temps.

Et quand, enfin, ça revient, t’as l’impression d’être au feu d’artifice. Tu pousses des petits cris, tu goûtes comme si c’était la première fois. Tu te prélasses dans chaque nuance. Tu fais durer le plaisir. Tu revis, comme si tu avais pris une potion magique.

Tu explores chaque centimètre carré. Tu t’aventures partout.

Tu veux tout.

I’m back, bitches.

(reste à semer les Moufletos #hinhinhin)

8 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Muppet dit :

    Welcome back!!!

    J'aime

    1. wondermoumou dit :

      Je danse sur Lionel Ritchie (oui je suis vieille) :-)

      J'aime

  2. Anne dit :

    Ha ouf… part pas hein… on est bien chez toi

    J'aime

    1. wondermoumou dit :

      J’étais pas loin :-) Mais c’est l’été, c’est un peu désert par ici !

      J'aime

  3. Ladolcevita...oupas dit :

    Perdre le goût des choses, l’angoisse ultime !
    En ce moment je suis en cure de désintoxication de gloutonnage intempestif, j’essaie de reconnaître les sensations, de prendre du plaisir et de m’arrêter là, pas d’engloutir la moitié du plat, j’essaie de me nourrir sans apporter plus mais en gardant tout le plaisir,… des années de « finis ton assiette », « faut pas gâcher »,… a envoyer valser. Pas une mince affaire !
    Alors comme ça tu danses sur Layonel Richie, mince j’suis vieille aussi !

    J'aime

    1. wondermoumou dit :

      Tu zermates ! Oui, c’est une vraie déprogrammation que de s’écouter…

      J'aime

      1. ladolcevita.oupas dit :

        J’en sais rien mais je suis tellement épatée par Bambinette, 4 ans qui parvient à s’arrêter lorsqu’elle n’a plus faim (même quand ce sont de divins muffins OwiOwi !!), alors j’essaie moi aussi de revenir à la base, à l’instinct !

        J'aime

        1. wondermoumou dit :

          Bambinette est la sagesse incarnée

          J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s