Love Boat

Figure-toi que je flanais et voilà-t-y pas que je tombe sur un vieux billet de Yotam Ottolenghi écrit pour The Gardian.

Dans la catégorie : healthy breakfast.

La perplexitude était totale. Ma curiosité aussi.

Du pamplemousse rose grillé à la badiane.

Déjà, griller du pamplemousse, c’était une première. Mais le recouvrir de sucre et d’épice anisée pour un effet crème brûlée de la 4e dimension, alors là, fallait que j’essaie. Genre tout de suite.

Yotam prévient que les fours ménagers ne sont souvent pas assez puissants pour obtenir la caramélisation mais que c’est délicieux de toute façon. Je confirme, c’est à se taper le cucul par terre.

J’aurais bien tenté au chalumeau comme il le propose mais plus aucune idée de où je l’ai rangé.

Who cares.

C’est chaud, aromatique, acidulé et doux.

This is the best fucking pink grapefruit of my life.

Allez Isaac, fais péter les cocktails.

Previously on #OwiOwi, on a mis du pamplemousse dans la Summer Breeze Salad et c’était dingo.

Source : Yotam Ottolenghi

Matos : un couteau à pamplemousse, une petite plaque de cuisson, un moulin à épices ou un pilon et mortier, un chalumeau si tu as

Timing : 4 minutes de cuisson

Ingrédients :

  • 1 pamplemousse rose
  • 1 à 2 badiane (anis étoilé), selon l’intensité désirée
  • 3 bonnes cc de sucre de canne, si possible complet, ou un sucre brun

Note : selon le sucre utilisé, tu auras plus ou moins de chance de caraméliser. Plus avec du sucre blanc, mais alors tu perds le côté healthy du sucre complet et SURTOUT son goût épicé irrésistible.

Galoummm

Préchauffe ton grill au max bien à l’avance. Couvre ta plaque de cuisson avec du papier alu si tu veux la protéger (pas de papier cuisson)

1. Coupe le pamplemousse en 2 puis coupe une fine tranche d’écorce aux extrémités pour que les moitiés reposent facilement à plat. Avec ton couteau à pamplemousse, prédécoupe le pamplemousse le long des membranes pour pouvoir le manger facile à la sortie du four.

2. Réduis tes badiane en poudre avec un moulin à épices ou un mortier (si il reste des morceaux, passe au tamis). Ça peut se faire à l’avance mais c’est important de le faire soi-même pour profiter vraiment de l’arôme.

3. Saupoudre les demi pamplemousse avec la badiane puis le sucre.

4. Hop sous le grill pour 2-4 minutes (4 chez moi). Si c’est pas caramélisé, tente le chalumeau ou mange tel quel. Ne laisse pas trop longtemps sous le grill, tu veux pas que le pamplemousse soit cuit.

5. Sers avec du yaourt épais, comme proposé. Ou avec un 2e pamplemousse, parce que toi aussi maintenant t’es obsédée du pamplemousse.

See you soon, little spoon…!

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Soffie-Caroline dit :

    Je veux un moulin à épices ! et manger à la table du capitaine Stubing
    Right now !!!!!
    Aniser du pamplemousse … je défaille rien qu’à l’idée d’associer ces 2 saveurs qui sont avec la menthe et le citron mes préférées ever.
    Merci Panpan (j’ai appelé le marbrier et le sculpteur, et finalement la statue sera celle d’une cochonne d’inde géante avec moi en tout petit perchée sur son épaule hi hihi). Et sinon t’aurais des idées d’oeufs cocotte disruptifs ? Je viens de me découvrir une passion pour eux (avec des mouillettes de ton soda bread c’est heaven from oven)

    1. PanPan dit :

      Huhuhu!! J’adore la statue 🙂 Pour les œufs cocotte, appelés par moi oeufs popote pour des raisons inexpliquées, je travaille dessus depuis 50 ans environ, je ne perds pas espoir !

  2. Bozu dit :

    MORTEL !!! J’adore les pamplemousses …
    J’ai pas pris de dessert ce midi, ok ce sera pour mon 4h
    Chez moi, toutes les épices passent au mortier (même pour la cuisine indienne) le tout étant de bien le laver …
    Voilà une recette qui entre dans mon Best liste, Merci énormément ……………………….

    1. PanPan dit :

      Ah tu m’en diras des nouvelles !! Le mortier, c’est toujours mieux, mais certaines épices sont récalcitrantes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *