Le Toast Deluxe aux crevettes

(Billet édité le 23 juin 2019)

Ce billet méritait bien de nouvelles photos et une mise à jour.

L’unique photo avait été prise sous ma hotte un soir de grand hébétement, comme tous les soirs de 2016, il faut bien le dire. Ce toast est toujours aussi simple (sinon j’aurais jamais eu le temps de le manger à l’époque) et il est toujours aussi rond, frais, piquant et décadent. Parfait pour la canicule 2019 #Picoler.

J’avoue, c’est pas une recette. J’avoue, c’est tout con. Mais j’avais très envie de le partager avec toi, ce truc con qu’est pas une recette.

Du pain grillé, du fromage frais, des p’tits oignons, des crevettes grises. C’est tout con mais qu’est-ce que c’est bon…!


Ingrédients (pour 2 toasts) :

  • Du bon pain pas trop coriace
  • 100g de crevettes grises
  • Environ 100g de fromage frais de chèvre ou de brebis
  • Une pincée de sumac (facultatif)
  • 6 p’tits oignons verts émincés
  • 2 bonnes clouches d’huile d’olive
  • Une pincée de chili flakes (facultatif)
  • En saison : des radis, des pousses germées, des tomates cerises, de la roquette, bref tout ce que tu veux

Et #PAF

1. Tu grilles le pain (jusque là, tout va bien). Tu le tartines en couche très épaisse sur le pain. Tu ajoutes sel et poivre. Et sumac, si tu veux un p’tit côté frais parfumé.

2. Tu sèmes des oignons puis tu recouvres de crevettes puis tu remets des oignons. Hop encore du sel.

3. Last but not least, tu asperges copieusement d’huile d’olive pour bien imprégner le pain. Tu termines avec une pincée de chili flakes, pour le kick.

4. Et c’est tout #bahvoilà

See you soon, little spoon…!

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Bozu dit :

    Excuse-moi, mon absence, quelques soucis de santé m’ont tenus éloigner du clavier…
    Et je ne vais pas pouvoir tout rattraper tout de suite … Désolée
    Je voulais te dire qu’en remontant ton blog, j’ai vue cette recette, je l’ai faite plusieurs fois et j’ai adoré …
    Il faut dire que l’association est précieuse pour moi qui a un favoritisme évidant pour LA crevette grise …
    Je refuse les autres sans saveur et sans le choix de la patience pour les épluchées … J’adore !
    Je suis la reine de l’épluchage des crevettes grises, j’épluche, j’épluche et quand j’ai tout fini, je me délecte !!!
    Comme j’ai toujours des graines germées, j’ai ajouté des pousses de roquettes… Succulent …
    Ta tartine est à se damner et ici on me demande quand je vais en refaire, alors je les embauche, histoire que je ne me tape pas 1kg de crevettes à éplucher !!! ha ha ha et oui, il faut faire comprendre le dur labeur qu’il faut pour ne pas avaler cette tartine en deux secondes, maintenant ils apprécient à leur juste valeur …hi hi
    Un énorme MERCI, pour cette recette fabuleuse, qui ne va pas quitter la maison, pendant un bon bout de temps … Tu m’as manqué !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s