DIE, gâteau au yaourt, DIE

Dans nos contrées, tout se mesure à l’étalon du gâteau au yaourt.

Le gâteau facile et rapide par excellence, réalisable sans balance, dans n’importe quel moule, dans n’importe quel ordre, en mélangeant tout comme à Waterloo.

La séduction est palpable.

L’insouciance règne.

Bon, t’es pas éblouie du résultat, ça vivote selon le sens du vent, mais vu que tu t’es pas cassé la tête ni le cul, c’est un bon rapport qualité-flemme, tu te dis.

Ce qui me turlupine, ça n’est pas le gâteau au yaourt en lui-même, c’est qu’on définisse la pâtisserie « simple » en la mesurant systématiquement à un gâteau au yaourt.

Parce que comparé à un gâteau au yaourt, tout a l’air bêtement et inutilement compliqué.

Peser les ingrédients ? Pfffffff
Avoir + d’ingrédients ? Murfff
Mettre + que 5 minutes ? Remboursay
Sélectionner un moule qui convient ? Le Mordor

Peu importe que la réalisation ne demande ni technique ni matos particulier (pas de batteur, par exemple), que les récipients et la vaisselle soient réduits au max, que tout se prépare à la vitesse de l’éclair ET que le résultat plane 10 crans au-dessus, il y a toujours quelqu’un pour objecter :

Autant faire mon gâteau au yaourt !!

Je n’ai rien contre les gâteaux au yaourt, mes meilleurs amis sont des gâteaux au yaourt (je déconne), mais pouvons-nous enfin être un peu sérieux : il y a une vie au-delà du gâteau au yaourt.

Il y a moyen de faire simple, facile et outrageusement bon, en pâtisserie, avec quelques repères et des recettes fiables et peinardes pour se lancer.

La fable du gâteau au yaourt, c’est de faire croire que tout le reste n’est que complications et tracasseries superflues. Alors que le reste, c’est là où l’aventure commence, viens, saute sur mon canasson, laisse le vent te décoiffer.

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Alice dit :

    Ahahah…les gateaux aux yaourts c’est vraiment pas ma came….
    Et je comprends le ras-le-bol des remarques mais ne te laisse pas abattre par quelques feignasses 😉
    (j’ai d’ailleurs pensé à toi et ton article fabuleux sur les moules, nous avons passé le WE chez des amis qui avaient des moules à tarte en pyrex et nous avons mangé des quiches et des tartes à la pate…pas cuite évidemment ! J’ai essayé de faire de la pédagogie mais c’est pas gagné !! je vais leur envoyer le lien de ton article :p)

    1. OwiOwi dit :

      😉😉 Pour les tartes, c’est encore différent et le verre peut donner de bons résultats 🙂

  2. Vervaine dit :

    Je sens comme un léger agacement et la petite pointe du Mordor me laisse entrevoir d’où ça vient 😉

    Y’aura toujours des rageux pour rager, qu’iels s’étouffent dans leur gâteau au yaourt, nous on est trop content.e.s d’avoir tes super bons conseils et tes recettes qui déchirent.

    *sifflote et va acheter des citrons et de la ricotta*

    *re sifflotte en pensant à l’instant pot qu’elle vient d’acheter à force de baver sur les recettes le mentionnant…*

    1. OwiOwi dit :

      Huhuhu! Disons que c’est fatiguant de toujours en revenir au gâteau au yaourt, comme si c’était le graal 🙂

  3. Blou dit :

    Je crois que pour moi le gâteau au yaourt c’est celui que faisait ma maman et parfois c’était même un yaourt à la vanille, je crois que ça changeait rien au goût mais bon je l’aimais bien 🙂 et j’ai jamais eu la recette, enfin si « c’est très facile, tu prends un yaourt… », sans ordre ni rien. Donc je l’ai jamais fait…
    Et quand je veux faire facile, je fais le gâteau où je suis à l’aise, je le connais par coeur et quand je n’oublie pas les oeufs il est toujours bien… Il est même meilleur depuis que j’ai un moule carré qui convient !

    1. OwiOwi dit :

      Ah oui, je crois que ça fait partie des souvenirs d’enfance de beaucoup 💓

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *