Douce Patate

Certaines recettes, comme des poèmes, partent de bric et de broc, d’incongru et de dépareillé.

Elles se lancent en vrac, par-delà la falaise, le temps suspendu à un cil.

Elle restent alors un instant immobiles, hésitant entre la chute et le sublime.

Voici une de ces recettes et son envol, droit vers le soleil.

Tu as toutes les pièces du puzzle mais tu ne peux pas encore imaginer leur alchimie : des patates douces caramélisées et tendres comme du beurre; une sauce crémeuse, acidulée, à peine sucrée, full umami et parfumée comme ton premier amour; le croquant des cacahuètes et des oignons; la vibrance du citron vert.

La méthode de cuisson des patates à elle seule vaut son pesant d’or.

Mais il faut se laisser porter par le poème jusqu’au bout pour faire éclater ce qui nous séparait de l’azur infini.

Source : adapté de The Flavor Equation de Nik Sharma (une des meilleures sorties de 2020)

Matos : un plat à four en métal (si possible) de la taille des patates douces coupées en 2. Il faut éviter un plat trop grand pour que le beurre ne crame pas.

Timing : environ 45 minutes de cuisson

Ingrédients (par personne) :

  • 1 patate douce moyenne (à chair orange), frottée sous l’eau et coupée en 2 dans la longueur
  • 20g de beurre à température ambiante
  • Sel

Pour la sauce :

  • 60g de crème épaisse (sour cream)
  • 1 bonne cc de sirop d’érable
  • Le jus d’un demi citron vert (à zeste d’abord)
  • 1 cc de fish sauce (voir note)
  • Sel et poivre noir au moulin

Pour servir :

  • 1 p’tit oignon émincé (ou 2)
  • Une poignée de bonnes cacahuètes salées et rôties
  • Du Gochugaru à volonté (flocons de piment coréen, non piquant) (ou de paprika fumé, par défaut). Facultatif mais délicieux.
  • Une pincée de aleppo ou urfa chili flakes, piment d’espelette ou de poivre de cayenne
  • Le zeste du citron vert

Notes :

1. Les patates douces à chair blanche sont fades et peu sucrées. Peu importe le poids de ta patate, il te suffira d’ajuster le temps de cuisson. Mais évite les trop grosses, la cuisson sera plus compliquée à gérer. Compte 250g pour avoir un répère.

2. On ne peut pas remplacer le beurre ici par de l’huile mais tu peux essayer avec une margarine de cuisson et voir ce que ça donne.

3. Si tu veux une version vg, remplace le fish sauce par de la sauce soja (ou il existe de la fish sauce vg, paraît-il).

Si tu n’es pas vg, je ne te conseille pas de remplacer le fish sauce, qui est extraordinaire ici. Ça se trouve en supermarché, épicerie asiatique et sur internet.

La meilleure :

Gouloummm

Préchauffe sur 200

1. Étale le beurre sur le côté coupé des demi patate. Dépose-les dans le plat, côté beurré vers le haut, bien nichées. Sale puis emballe le plat avec du papier alu de manière hermétique : les patates vont d’abord cuire à la vapeur. Hop au four pour 20 minutes.

2. Retire l’alu et retourne les patates, côté coupé vers le bas. Hop encore 20 minutes au four ou jusqu’à ce qu’une lame s’enfonce dans la chair comme dans du beurre et que les patates soient caramélisées (brunes). J’ai dû prolonger la cuisson. Laisse reposer 5 minutes sans y toucher.

La sauce :

Pendant la cuisson, mélange tous les ingrédients de la sauce. Goûte pour ajuster l’assaisonnement puis mets au frais.

Pour servir :

Fais couler la moitié de la sauce froide sur les patates chaudes. Saupoudre avec le Gochugaru (ou paprika fumé), le piment, les cacahuètes, le p’tit oignon et le zeste de citron vert.

Sers avec le restant de sauce et la tête dans les étoiles.

See you soon, little spoon…!

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Lou dit :

    Ça fait saliver !
    La 2eme cuisson de 20 min se fait donc sans papier alu ?

    1. OwiOwi dit :

      Oui, pour caraméliser !

  2. Bailly dit :

    Ce mélange acide, sucré, salé, épicé et gras … Une belle explosion de saveur en bouche ! Merci pour la recette, je n’ai pas réussi à caraméliser tout à fait la peau de la patate douce parce que je n’avais pas de plat adapté mais on s’est régalé 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *