Le Blondie

Très loin des machins alambiqués, il y a le Blondie. C’est à peu près le gâteau qui goûte le cookie pas trop cuit.

(je l’aime)

Le gatô mal élevé. Le baveux flamboyant. Celui qui te fait des taches partout si tu le manges encore chaud et qui t’oblige à lécher tes doigts, ton assiette et plus si affinités. Et même bien froid, gooey, ils disent et ils disent bien : la fondance est totale.

Le chocolat te prend de partout, le goût de la cassonade et de la vanille explose. T’as les pécans qui craquouillent. Tu te ressers en douce et t’as bien raison.

Ce cousin du brownie a un charme fou.

C’est LE gâteau de tous les jours, celui que tu lances en 5 minutes chrono, qui cuit vite et qui se mange même tiède si tu veux. D’ailleurs, j’arrête plus d’en faire. Je ne sais même plus pourquoi les autres gâteaux.

Pour l’instant, ma version préférée est toute simple, classique et efficace : chocolat, fleur de sel, pécan, café.

LET’S DO THIS!

Previously on #OwiOwi : nous avons fait des brownies et nous avons légèrement exagéré

Source : adapté de Smitten Kitchen

Matos : un moule carré de 20 cm

Timing : 20 minutes de cuisson environ

Ingrédients

  • 115g de beurre FONDU
  • 155g de cassonade
  • 1 gros œuf à température ambiante
  • 1 cc d’extrait de vanille
  • 2 pincées de fleur de sel.
  • 1 cc de café soluble (facultatif)
  • 125 g de farine t55
  • 150g de chocolat noir en morceaux (pas de pépites)
  • 65 g de pécans (torréfiées dans l’idéal, 10 minutes à 180 degrés) concassées à ton goût

Note

Rapport au fait que je dois virer les pécans pour les Moufletos (#harakiri), je les mets entières SUR la pâte avant cuisson : elles sont torréfiées de fait et facilement escamotables.

Pour moi, je les concasserais en petits morceaux mélangés à la pâte en même temps que le chocolat, this is much better.

Timtouyouuuuubi

Préchauffe à 180

1. Mélange le beurre fondu et la cassonade avec une cuillère en bois : tu dois obtenir un résultat lisse, épais, brillant et homogène (traduction : tu ne dois plus voir de beurre liquide)

2. Ajoute l’œuf, mélange bien. Ajoute la vanille et le café, mélange.

3. Hop le sel et la farine, d’un coup. Mélange et arrête dès qu’elle est incorporée (donc le moins possible).

4. Zou le chocolat puis les pécans, tu intègres vite fait.

5. Verse dans ton moule beurré/fariné ou recouvert de papier cuisson ou en silicone, posé sur une plaque à pâtisserie. Répartis la pâte avec l’aide d’une spatule (j’emploie une maryse) car elle est épaisse. Laisse retomber la plaque quelques fois sur ton plan de travail, la pâte se mettra parfaitement.

6. POUM 18 minutes au four (entre 18 et 22, selon ton four). Attention, tu dois surveiller la 1ère fois, si c’est trop cuit c’est pas bon ! Le centre doit tout juste être pris (sec) mais il sera toujours crémeux à l’intérieur. Les côtés seront un peu plus foncés mais pas trop.

Si ça ressemble à ça, c’est trop cuit (voilà ce qui arrive quand tu testes sans Deb) :

Dans le doute, joue la prudence et sors du four.

7. Laisse tiédir dans le moule posé sur une grille, c’est fragile. Démoule sur une grille et laisse complètement refroidir (#oupas)

See you soon, little spoon…!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s