La Meringue la plus facile du monde

Je reçois des dizaines de messages désespérés : « #onononon la meringue c’est pas pour moi, je la rate à chaque fois, ADIEU MONDE CRUEL ».

L’heure est grave, prenons un gin tonic.

Il y a déjà sur #OwiOwi la recette classique des meringues françaises, avec un petit tourbillon de chocolat en prime pour les rendre irrésistibles.

Et bien, j’ai encore plus simple.

Tellement simple que tu vas les réussir dans ton sommeil. Je prends les paris, MÊME PAS PEUR.

Depuis l’astuce de Olivier Bajard, Meilleur Ouvrier de France, relatée par Valérie, je n’emploie plus que cette méthode et c’est LE PIED.

Alors, curieuse ??

(Allez, dis oui)

Source : Les Ateliers Sucrés d’Olivier, de Olivier Bajard

Matos : un robot pâtissier avec fouet ou tout simplement un batteur électrique

Timing : 1h15-30 de cuisson (plus selon la taille) + quelques heures de séchage

Ingrédients

  • Des blancs d’oeufs À TEMPÉRATURE AMBIANTE = tu pèses
  • Du sucre SEMOULE blanc = le double du poids des blancs
  • 2-3 gouttes de jus de citron pour l’acidité qui aide les blancs à bien se tenir (facultatif)

Note

1. Dans l’idéal, tu as séparé les blancs à l’avance (c’est ce qu’on appelle les blancs vieillis), ça les aide à prendre plus facilement. Mais c’est facultatif.

Tu peux réfrigérer les blancs dans une boîte hermétique pendant 15 jours ou les congeler 3 mois. Ça te permet de les stocker en attendant d’en avoir assez.

MAIS surtout, laisse-les à température ambiante quelques heures avant emploi (fais dégeler la veille, le cas échéant). C’est une des causes d’échec les plus courantes. D’ailleurs on utilise que des œufs à température ambiante en pâtisserie, à quelques exceptions près.

2. Contrairement à la recette classique qui utilise sucre semoule et sucre glace tamisé, à ajouter à différents moments du battage des œufs, ici tu dis fuck that crap et tu mets que du sucre semoule. Même pas tamisé #thuglife

Youmbidouuuum

Préchauffe à 100

1. Un bol : choisis la taille en fonction du nombre de blancs, faut pas que le bol soit trop grand si tu as peu de liquide. D’ailleurs si c’est une petite quantité et que tu n’as qu’un grand bol de robot, tu auras plus facile à monter les blancs avec un batteur et un petit bol

2. Tu jettes les blancs, leur double de poids en sucre semoule et le jus de citron dans le bol

3. Tu commences à battre à vitesse minimum. Longtemps. Puis tu augmentes un peu. Longtemps. Encore un peu. Longtemps. Et comme ça jusqu’à vitesse max. Les blancs ont besoin de temps et de douceur. Ça va mousser, puis blanchir, gonfler. Ça va prendre 10-15 minutes peinard.

4. Tu arrêtes quand les blancs sont soyeux, brillants et font le bec d’oiseau au bout du fouet

5. Fais des petits tas de meringue sur une plaque à pâtisserie (ou plusieurs) recouverte de papier cuisson, à l’aide de 2 cuillères, en espaçant bien (ça va un peu s’étaler). Tu peux aussi utiliser une poche à douille évidemment, mais là on dit que tu as la flemme.

6. Hop au four 1h15-30 ou plus selon la taille. C’est prêt quand les meringues se détachent facilement du papier. Laisse dans le four fermé pendant quelques heures pour qu’elles sèchent bien. Ça les rendra bien croustillantes et permettra une meilleure conservation.

7. Stocke-les dans une boîte hermétique. Be PROUD.

See you soon, little spoon…!

7 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Marmouzets dit :

    Merci ! 😚😚😚
    Quand j’étais gamine j’en faisait des tonnes, les copines au collège venaient squatter chez moi et on s’en gavait. Je ne les ai JAMAIS raté. Et il y a quelque temps j’ai voulu en faire à mes filles et HONTE INTERSIDERALE : complètement foirees.
    Je n’osais plus en refaire mais tu me redonne de l’espoir.
    Je vais retenter et je te tiens au jus (de citron hahaha ! Hum. Pardon.)

    J'aime

    1. wondermoumou dit :

      Oh j’espère vraiment que ça va te donner l’impulsion et te permettre de partager ces souvenirs précieux avec tes filles 💓

      J'aime

  2. Claire dit :

    Alors c’est pour une précision : genre tout n’y est pas… d’où viennent ces belles couleurs ? (on me la fait pas). Je me doute qu’il faut ajouter le colorant au moment du fouet, mais quel colorant utilises-tu ? Y a-t-il des parfums ? Bref, je veux TOUT savoir !
    Ah oui, merci pour les images de rêve !
    Claire

    J'aime

    1. wondermoumou dit :

      C’était pour faire simple et faire fuir personne (et j’ai pas retrouvé mes photos de meringues blanches 😁)! Alors pour les meringues, tu peux utiliser des colorants en poudre hydrosolubles ou en gel (plus pratique pour mélanger ms ça donne un goût, je suis pas fan). Tu en ajoutes une pointe (tu doses au fur et à mesure en fonction de ce que tu veux obtenir) quand ta meringue est montée et tu fouettes encore qq secondes ou bien tu intègres délicatement avec une maryse.

      J'aime

  3. Zanibella dit :

    Alors sans le savoir je faisais tout pareil (sauf le jus de citron), à tester avec du coup !
    Et merci pour la conservation des blancs, je l’ignorais !
    Tu crois qu’on peut mettre quelques gouttes de jus de betterave pour colorer girly ?!

    J'aime

    1. wondermoumou dit :

      Non, le jus de citron fonctionne à cause de son acidité (et 2 gouttes !). Si tu mets un autre liquide = adieu meringues, elles ne supportent aucune humidité. Il te faudra des colorants. En poudre hydrosolubles, il existe des colorants naturels.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s