Chocolate Bread

le

Les anglo-saxons, ils ont tout compris.

Quand t’appelles ton gâteau « bread », tu peux sans vergogne en manger au p’tit dej. C’est un des secrets de l’univers.

Si.

(puis ils font aussi des breakfast cookies, moi je dis respect)

Bon, c’est un peu confusionnant, parce que du pain au chocolat, ça existe aussi. Non, pas ton machin chocolatine là, du VRAI pain!

Mais revenons à notre gâteau/bread : une révélation. La texture, j’ai jamais vu ça. Ça fond dans la bouche, c’est comme un rêve. C’est d’une douceur…!!

C’est très différent des gâteaux au chocolat qu’on fait habituellement. La mie n’est pas du tout humide et ne s’émiette pas. Tu comprends mieux le nom « Bread » en fait. Ça se découpe comme des belles tranches de pain !

Et comme je l’ai un peu désucré, l’intensité du chocolat, elle t’emporte, elle te prend et elle te retourne.

Pas de cacao, que du très bon chocolat corsé. Et une méthode particulière, où tu verses alternativement un mélange eau/café fort et farine. Ça demande un peu de concentration quand t’as pas de robot (et même avec), mais rien de compliqué.

Et bien, on est tous tombés à la renverse.

Alors, jte sers quoi ??

Previously on #OwiOwi : on est pas sectaire, on aime aussi le Sheriff, qui lui est complètement humide et miemietteux, in a BOUDIOU sort of way

Source : the Vanilla Bean Baking Cookbook de Sarah Kieffer

Matos :

* un robot pâtissier. Ou un batteur électrique

* un grand bol aux bords très hauts (pour éviter les projections)

* un moule à cake de 23 cm x 11 cm, à bords hauts :

La recette conseille d’utiliser un Pullman Pan, qui est un moule à pain de mie, autrement dit un moule à cake droit à bords hauts. En effet, la pâte a visiblement le chic pour déborder pendant la cuisson.

De mon côté, je n’ai eu aucun problème en utilisant ce moule, qui est plus large et haut que les moules à cake standard de chez nous.

Si tu utilises autre chose :
1. Pose le moule sur une plaque de cuisson non perforée
2. Tapisse bien le moule avec du papier cuisson comme expliqué plus bas
3. Surveille

Timing : 45-50 minutes de cuisson

Ingrédients :

  • 170g de chocolat noir à 70% (j’ai utilisé du valrhona g)
  • 213g de farine t55
  • 1 cc de bicarbonate (1 tsp)
  • 227g de beurre non salé à température ambiante
  • 250g de cassonade
  • 2 bonnes pincées de fleur de sel ou de sel marin
  • 2 gros œufs
  • 2 cc d’extrait de vanille
  • 120 ml de café tt frais et chaud (j’ai utilisé de l’expresso)
  • 120 ml d’eau bouillante

Note : non tu ne peux pas virer le café. D’une part, il y booste le goût du chocolat de manière très intense. De l’autre, c’est l’élément acide qui va activer le bicarbonate.

Mmouffffffff

Préchauffe à 190 et installe ta grille sur le 3e niveau en partant du haut (donc le niveau au-dessus de celui du bas)

1. Prépare ton moule : graisse-le et recouvre-le avec 2 morceaux de papier cuisson découpé à la bonne taille, avec les pans qui dépassent : 1 dans le sens de la largeur, 1 dans la longueur.

Ça aidera à garder la pâte à l’intérieur et à démouler comme un charme. Attention si les pans sont trop longs, ils risquent de se rabattre sur la pâte avec la ventilation, you don’t want that.

Pose ton moule sur une plaque de cuisson non perforée.

2. Fais fondre le chocolat (puissance minimum sur l’induction, 2/9 pour moi) ou dans le micro-ondes sur 300w par tranches de 1 minute, en remuant à chaque fois). Laisse tiédir.

3. Dans un petit bol, mélange farine et bicarbonate.

4. Dans un très grand bol aux bords hauts, bat le beurre jusqu’à ce qu’il soit lisse (avec la feuille du robot vitesse moyenne ou le batteur)

5. Ajoute le sucre et le sel et bat à vitesse moyenne jusqu’à ce que le mélange soit clair, léger et mousseux (5 minutes)

6. Ajoute les œufs et la vanille et continue de mélanger à vitesse moyenne jusqu’à ce que ça soit incorporé. Hésite pas à racler les bords de ton bol régulièrement pour que tout soit incorporé

7. Ajoute le chocolat et mixe à vitesse minimum jusqu’à ce que ça soit incorporé. Arrête dès que c’est le cas, il ne faut pas trop mélanger

8. Fais vite bouillir l’eau et fais couler le café. Mets-les ensemble dans un pichet

9. Avec continuant de battre à vitesse minimum, ajoute la farine, 1 CS À LA FOIS, en alternant avec le mélange eau/café. Tu dois obtenir un mélange lisse et liquide.

ATTENTION si tu mets trop de farine ou de liquide à la fois, tu vas repeindre ta cuisine.

10. Verse la préparation dans le moule et hop au four 30 minutes. Diminue le four à 165 et cuis encore 15 minutes.

Le gâteau sera toujours humide à l’intérieur. Enfonce une pique au centre : elle doit ressortir avec des miettes et de la pâte collée mais pas recouverte de liquide. Si c’est le cas, remet au four 5 minutes.

11. Dépose le moule sur une grille et laisse refroidir. Démoule en soulevant les pans en papier cuisson et dépose sur une grille.
Le centre va légèrement s’affaisser. Encore chaud, il est délicieux mais fragile à la découpe.

Le Bread se conserve très bien 5 jours, de quoi piailler allègrement de plaisir… Surtout qu’il bonifie au fur et à mesure, devant encore plus intense.

See you soon, little spoon…!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s