ChocChallah!

Une fois que t’as trouvé une bonne pâte levée, tu peux tout faire avec.

C’est particulièrement vrai avec la pâte à Challah. Elle s’habille sucré, salé, dépouillé, Bling Bling, elle a peur de rien.

Alors maintenant que tu as 2 (DEUX !) recettes de challah sur #OwiOwi, on va pas se priver de faire des trucs olé olé. Tu choisis une pâte, celle qui se pétrit et pousse la nuit peinard ou celle sans pétrissage que tu peux stocker au frigo. J’ai un p’tit faible pour la 2e quand il s’agit des ChocChallah.

Avec ça, tu vas pouvoir faire bien sûr des pains tressés, mais aussi des des buns, des rolls, des babka, des étoiles, des miches cuites en moule, aux fruits, à l’ail, the sky is the limit.

Vous avez été nombreuses à agiter votre pompon devant mes photos de p’tits pains au chocolat, j’ai nommé : les ChocChallah. Alors le grand jour est arrivé, on y va, on fonce, y a pas plus simple, juré craché.

A toi les brounchs d’enfer, les goûters où tu seras carrément vénérée car : c’est fluffy as hell, beurré, fondant, doré et rond comme Jack Bauer.

Le plus beau : tu cuis, tu congèles, et t’en as toujours sous la main. 10 minutes au four, ils seront comme neufs, le chocolat légèrement fondant. The world is your oyster.

Source : adapté de Holiday and Celebration Bread in 5 Minutes a day de Zoe François et Jeff Hertzberg

Matos :

* un rouleau à pâtisserie
* un coupe-pâte ou une roulette à pizza
* un pinceau à pâtisserie
* un moule carré de 20 cm (facultatif mais mieux). J’utilise la méthode des Parker House Rolls, qui cuit les petits pains ensemble dans un moule, ce qui évite qu’ils sèchent à la cuisson. Tu peux aussi les cuire sur une plaque séparément si tu préfères mais ils se tiendront moins bien.

Timing :

* 45 minutes de pousse
* 25 minutes de cuisson

Ingrédients (pour 12 ChocChallah)

  • 450g de pâte à Challah (une grosse orange de pâte)
  • 24 bâtons de chocolat à cuire, coupés en 2 (voir note) ou autant de chocolat que tu peux caser
  • 50g de beurre fondu (doux ou salé)

Note :

1. si tu utilises du chocolat lambda, il va sans doute fondre, couler, cramer. Ce qui n’est pas très sexy. Je te recommande donc de trouver si possible du chocolat de couverture (chocolat à pâtisserie) qui lui va tenir la cuisson. J’utilise les bâtons boulangers de Barry. A défaut, utilise des pistoles ou ce que tu as.

2. Tu peux tout à fait utiliser une autre pâte levée enrichie à la place de la Challah, par exemple de la pâte pour pain au lait!

Ratchatcha

Préliminaire :

1. Soit tu prépares 450g de pâte à Challah avec pétrissage soit autant que tu souhaites de pâte à Challah sans pétrissage. Dans ce cas, farine la pâte et tes mains et coupe un morceau de 450g (une grosse orange). Dans les 2 cas, pose ton morceau de pâte farinée de partout sur ton plan de travail fariné.

2. Avant de façonner la pâte, beurre ton moule

Façonnage :

1. Boule ton morceau de pâte pour lui donner force et tenue. Attrape chaque pan en les rabattant comme sur une enveloppe. Continue de le faire tout autour de la pâte jusqu’à obtenir une boule bien serrée comme recouverte d’une peau tendue. Ajoute de la farine dès que ça recolle. Attention la farine ne doit pas être incorporée dans la pâte, elle reste en surface.

Scelle tous les pans ensemble en les pinçant et pose la boule, sceau vers le bas. Je te remets la vidéo de Zoe François qui montre ça très bien :

2. Étale la pâte au rouleau pour obtenir un rectangle de 20×30 cm environ (6mm d’épaisseur). Si la pâte résiste, laisse reposer 5 minutes. Pendant que tu étales, vérifie régulièrement que la pâte ne colle pas au plan de travail en la soulevant en partie de part et d’autre et rajoute un peu de farine dessous.

3. Avec ton pinceau, enduis la pâte de beurre (tu auras encore besoin du pinceau et du beurre après).

4. Coupe la pâte en 2 dans la longueur puis plie chaque morceau en 2, toujours dans la longueur. Coupe chaque pan en 6. Tu obtiens 12 morceaux.

5. Rouvre chaque morceau et dépose les bâtons de de chocolat au centre. Referme la pâte en la déposant bêtement à plat sur le chocolat.

IMPÉRATIF : résiste à l’impulsion de rouler la pâte quand tu refermes sur le chocolat. J’ai testé, le résultat est plus joli mais BEAUCOUP moins fluffy.

6. Place tes petits pains dans le moule, de telle manière qu’ils se touchent légèrement. Couvre lâchement avec du plastique et laisse pousser 45 minutes à température ambiante.

Comme d’habitude, durée indicative à ajuster selon la température de la pièce et de la pâte : plus c’est froid, plus ça prend du temps/ plus c’est chaud, plus ça ira vite.

Repère : les pains doivent bien gonfler et quand tu appuies dessus, ton doigt doit laisser une marque.

Pas de marque = trop tôt
Marque qui s’efface = c’est presque bon
Marque qui reste = c’est bon

Quand tu vois que c’est presque bon, préchauffe sur 180.

Cuisson

1. Avec ton pinceau, beurre très délicatement la surface des pains.

2. Hop au four pour 25 minutes (30 si nécessaire : les pains doivent être bien dorés). A la sortie du four, repasse directement un coup de pinceau beurré.

3. Laisse tiédir (un peu de tenue quoi, tu vas te brûler la tronche).

4. Je te l’avais bien dit.

See you soon, little spoon…!

13 commentaires Ajouter un commentaire

  1. NatellyS dit :

    Et voilà. Tu as encore frappé. Cette recette m’ayant tapé dans l’oeil, j’ai vite résolu d’en faire. J’ai commandé un (gigantesque) pichet de 3 l, un fouet danois et roule ma poule.

    Une pâte sans pétrissage simplissime à faire, du chocolat de couverture (on a testé : blanc, lait et noir, chacun a sa préférence !) et je tiens le nouveau goûter préféré des enfants ! D’ailleurs, on en a mangé hier et aujourd’hui, et je viens de refaire une dose de pâte !

    Merci Owiowi !

    J'aime

    1. PanPan dit :

      Haha, très heureuse d’avoir fait des adeptes !!

      J'aime

  2. Typhaine dit :

    Mon fils relou (& c’est rien de le dire…) A adoré! « Mais, ça serait meilleur si y avait pas de chocolat.  »
    Je l’ai renié.
    Non mais.
    M’en fiche, J’ai encore de la pâte. Et je compte bien réitérer!!!!
    Merci pour cette fabuleuse recette!!!! 😘

    J'aime

    1. PanPan dit :

      Haha!! Tu peux effectivement le faire sans chocolat, tout pareil. C’est ce qu’on appelle des Parker Rolls

      J'aime

  3. Ainour dit :

    Coucou!
    Est ce que tu as une astuces pour celles qui ont pas accès au chocolat à patisserie? Si je referme la pate autour du chocolat? Ca existe pas chez moi…
    J’en profite pour te dire un milliard de merci pour tes recettes, j’en ai fait pleins, mais j’ose jamais commenter (c’est bête la timidité!). Ton site me donne envie de tester pleins de nouvelles choses, je pense que je vais meme me lancer bientôt dans la préparation de viande! J’ai jamais fait ça de ma vie bien que j’en mange!
    bisous et merci

    J'aime

    1. PanPan dit :

      Oh super!! Merci pour ton message !! Pour le chocolat, tu peux utiliser du chocolat standard, il faut juste savoir que le résultat sera différent et essayer d’éviter que le chocolat dépasse trop de la pâte (dans la pâte, il est protégé). Plein ont testé avec du chocolat standard, je pense :-)

      J'aime

  4. Eo dit :

    Je crois que j’ai enfin compris pourquoi je ratais toujours, en incorporant la farine pour façonner. Pâte au frigo… Verdict ce soir ! Merci owi owi !

    J'aime

    1. PanPan dit :

      Pcq tu incorpores trop de farine lors du façonnage ?

      J'aime

  5. Eo dit :

    Oui je pense, parce que ça colle et je n’ai pas de robot pétrisseur. Première tournée dévorée !! Bon je ne sais pas comment c’est censée être une challah, mais c’était bon ! Et merci mieux même si façonnage à améliorer encore.

    J'aime

  6. Niña dit :

    Bonsoir 🙂 Déjà moult merci pour tout : j’ai enfin réussi grâce à vous mon premier pain (le sans petrissage!) qui ne soit pas du béton !
    Premier essai au four pour cette recette et question subsidiaire (sauf si c’est noté mais que j’ai mal lu et irais sans broncher me flageller!) : quel est le bon moment pour congeler et la meilleure technique de décongelation ?

    J'aime

    1. PanPan dit :

      :-):-) on congèle après cuisson, qd c’est complètement froid, sur une plaque. Ensuite on transvase dans un sac de congélation. On ne décongèle pas, on met directement au four 10-12 minutes sur 160 (selon four et taille des ChocChallah)

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s