Gochujang Party Mix

Après le Sweet Bowl, j’ai encore testé une formidable façon de transformer le plus simple haché, animal ou végétal en plat flamboyant. Adora en She-Ra, Fugor compris.

Cette fois, j’ai mis un grain de sel à la coréenne : le haché est mélangé à un festival d’épices, un peu comme si tu préparais des boulettes. La star ici, c’est le Gochujang, l’épaisse pâte de piment coréenne qui apporte non seulement du piquant mais surtout un parfum inimitable, profond et rauque.

Et l’ingrédient secret, c’est le pak choy, cet habitué feuillu des recettes asiatiques. Les tiges sont sautées avec la viande et les feuilles servent de corolles lors du service. Son p’tit côté amer vient parfaitement équilibrer le plat. On en trouve facilement en supermarché de nos jours, rassure-toi.

L’ensemble laisse rêveuse. C’est fort en saveurs, avec l’umami qui fait la roue et le trépied, mais chaud, doux et réconfortant. Comfort food, oui, en plein.

Il te suffit de tout mélanger et de cuire à la poêle. Tellement simple que ça en est louche. Et, si t’as la flemme comme moi, tu peux même ne rien mélanger et tout jeter directement dans la poêle #PAF

C’est un de ces plats qui, sur papier, n’ont l’air de rien. Voire même d’un bricolage hasardeux. Et que tu finis par cuisiner par cœur chaque semaine.

Yes, it’s THAT good.

Source : adapté, très peu, de A Pleasant Little Kitchen

Matos : une grande poêle ou sauteuse

Timing : environ 15 minutes de cuisson

Ingrédients (pour 2 à 4 personnes selon les appétits et l’accompagnement)

  • 450g de haché (voir note)
  • 1 bonne cc d’huile de sésame toasté (1 tsp)
  • 1 bonne cc de gingembre moulu (1 tsp)
  • 1 1/2 cc de vinaigre de riz (1 tsp)
  • 1 cs de Gochujang (voir note) ou plus
  • 2 cs de sauce soja ou tamari
  • 5 gousses d’ail émincées
  • Les tiges d’un demi pak choy, émincées finement
  • 1 gros oignon émincé finement
  • 2 cs d’huile d’olive ou de tournesol désodorisé

Pour servir:

Les feuilles du pak choy
Du riz
De la coriandre fraîche
Des quartiers de citron vert

Notes :

1. J’apprécie cette recette avec un haché plutôt gras, porc ou porc bœuf. Mais tu peux tout à fait la réaliser avec du bœuf, du poulet ou du haché végétal.

2. Le Gochujang se trouve en épicerie asiatique mais aussi de plus en plus facilement en grandes surfaces. Sinon, internet est ton ami. Ça se conserve très longtemps au frais. La recette originale prévoit 3 cs, ce qui est beaucoup trop pour moi. Avec 1 cs, c’est modérément piquant. Donc dose selon ton goût, de manière progressive comme toujours.

3. Le Pak choy se trouve aussi sous le nom bok choy

Onvassémmé

1. Dans un grand bol, mélange bien tous les ingrédients sauf l’huile.

2. Fais chauffer une grande poêle sur feu moyen-fort. Verse l’huile. Quand elle est bien chaude, verse le haché et cuis 15 minutes ou jusqu’à ce qu’il soit parfaitement cuit. La sauce l’aura complètement enduit. Laisse légèrement tiédir.

Alternative : tout verser directement dans la poêle. Fais juste attention à bien bien mélanger.

3. Sers au creux des feuilles de Pak Choy, avec de la coriandre et quelques jets de citron vert, accompagné de riz.

See you soon, little spoon…!

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Jeanne-Marie dit :

    Bon, alors verdict: Super!!!
    recette faite, refaite et rerefaite etc…je ne compte plus c’est devenu un classique des soupers flemmes mais réconforts tout de même!
    Il a quand même fallu que je me mette en quête du gochujang que je n’ai pas trouvé dans mon marché asiatique de quartier. Qu’à cela ne tienne, je vis à Montréal où on a la chance d’avoir une mosaïque de nationalités tellement diversifiées que j’ai fini par le dénicher…et je suis bien contente de l’ajouter à ma collection de pâte de piment! C’est certain qu’on aurait pas eu le même rendu avec le sriracha ou le sambal oelek… il est super pour aromatiser une mayonnaise ou autre sauce d’accompagnement. Peut-être le combiner dans une marinade?
    merci Owi…

    1. PanPan dit :

      Super !! Comme c’est une pâte fermentée, ça fait vraiment une différence, je trouve 🙂 Pour d’autres recettes, tu trouveras plein d’inspiration sur internet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *