La Crème Chocolat

Les choses les plus simples sont les plus insaisissables.

La parfaite crème au chocolat en est l’exemple parfait.

Déjà, on ne sera jamais d’accord sur ce qui rend une crème parfaite, mais partons de ma définition à moi : légère, soyeuse, veloutée, tranquillement intense.

Une crème qui se mange à toute heure. Autant un dessert qu’un goûter.

Un savant équilibre.

Tout ça à l’air très simple, d’autant que tu n’as besoin que de quelques ingrédients, alors tu arrives détendue du slip et là, bardaf, c’est l’embardée.

Les crèmes qui t’écoeurent du chocolat après 2 cuillères. Celles qui goûtent vaguement le cacao. Celles qui ressemblent à un gros tas de gelée. Celles que tu pourrais boire à la paille. Celles qui sont tellement légères que tu te demandes ce que tu manges. Celles qui prennent jamais. Celles où tes jaunes d’oeufs décident de faire omelette.

Bonjour le stade de désespérance.

D’autant que ces recettes présentées comme hyper simples sont très souvent hyper ratables. « Quand arrêter la cuisson ? », tu n’en sais rien, alors parfois c’est atrocement trop cuit, parfois vraiment pas assez. Parce que, évidemment, c’est tellement simple que c’est pas expliqué, pas de bol.

J’ai tout essayé. Les crèmes uniquement au lait, celles à la crème. Les crèmes à la fécule (trop), avec et sans oeufs. Les crèmes au four. Les crèmes épaissies à la pectine. Celles tout chocolat. Celles tout cacao.

C’était pire qu’un casting Vache Qui Rit.

Chaque recette fonçait en partie dans le décor et moi dans le burnout.

Et puis, je l’ai trouvée. La crème qui prend le meilleur de toutes. Celle qui utilise lait et crème. Cacao et chocolat. De la fécule mais très peu. Qui cuit directement dans la casserole et où je peux te dire très précisément quand arrêter la cuisson pour avoir une texture parfaite.

Celle à mi-chemin de la richesse et de la légèreté.

Alanguie.

Prête à tout.

Source : Adapté de Nigella Express de Nigella

Matos :

* Une casserole de taille moyenne
* 4-6 ramequins, selon leur contenance (ou des pots ou des tasses ou des coquetiers)
* Un fouet

Timing : 5-10 minutes de cuisson

Ingrédients (pour 4-6 pots)

  • 250g de lait entier
  • 120g de crème liquide
  • 60g de sucre semoule extra-fin
  • 1 cs de fécule de maïs (= 8g, pesé sur une balance de précision ou 1 tbsp)
  • 30g de cacao non sucré (voir note)
  • 2 cs d’eau toute juste bouillie
  • 2 gros jaunes d’oeufs
  • 1 cc d’extrait de vanille
  • 60g de chocolat noir en petits morceaux

Notes :

1. Selon ce que tu aimes et les produits que tu utilises, tu vas pouvoir apprendre à doser sucre, cacao et chocolat.

Si ton cacao est « faible en goût », tu peux en mettre jusqu’à 35g.
S’il est « fort en goût », tu peux descendre jusqu’à 25g pour éviter que ça soit trop intense.

Si ton cacao est faible, tu peux utiliser du chocolat plus corsé.
Si ton cacao est fort, tu peux utiliser du chocolat plus doux/plus sucré.

Si ton cacao et ton chocolat sont faibles, tu peux diminuer le sucre et mettre une pincée de sel.
S’ils sont tous les deux forts, tu peux diminuer le sucre.

Bref à toi de trouver ton équilibre. Pour ça, goûte en préparant.

2. Avec de la crème et des oeufs, cette recette n’est pas une candidate pour une version sans produits laitiers ou vegan. Choisis une autre recette.

Jtèèèmmm

Tout se fait au fouet

1. Réchauffe ensemble lait et crème, dans un caquelon ou au micro-ondes. Ça ne doit pas être brûlant, juste chaud.

2. Dans une casserole moyenne, mélange sucre, fécule et cacao, avec ton fouet. Si nécessaire, tamise le cacao. Ajoute les 2 cuillères à soupe d’eau juste bouillie et mélange au fouet pour obtenir une pâte.

3. Ajoute la vanille et incopore les jaunes, un à un. Verse progressivement le mélange lait/crème, en mélangeant. Tu dois obtenir un liquide homogène. Utilise une spatule pour bien racler les parois et les recoins de la casserole pour récupérer et intégrer toute la pâte de cacao.

4. Mets sur feu moyen (6/9 sur mon induction) et laisse cuire en mélangeant constamment au fouet, jusqu’à ce que le mélange épaississe. Selon ta cuisinière, ça prendra un temps différent. Diminue le feu si ça va trop fort ou augmente-le si ça met trop longtemps. Ça peut prendre entre 5 et 10 minutes .

Tes repères : le liquide va progressivement épaissir, tu vas commencer à voir les lignes faites par le fouet dans la préparation.

Alors que tu mélanges au fouet, quand tu stoppes, tu verras que la préparation continue de tourner dans la casserole. Quand tu te rapprocheras du but, la préparation va continuer de tourner, mais va s’arrêter peu après.

La crème est cuite quand la préparation s’arrête de tourner à la seconde où tu arrêtes de mélanger.
C’est aussi simple que ça (fonctionne pour toutes les crèmes anglaises !).

Retire immédiatement du feu et ajoute le chocolat en morceaux. Laisse fondre 1 minute puis mélange pour bien incoporer.

5. Verse directement dans les ramequins. Recouvre la crème de plastique alimentaire au contact (directement sur la crème) si tu ne veux pas qu’une peau se forme. Conserve minimum 1h au frigo avant dégustation.

Si tu laisses plus longtemps, sors-les 20 minutes avant. Ça n’est pas bon glacé.

MAIS tu peux aussi immédiatement les déguster chaudes ou à température ambiante, parce que c’est super bon.

Si.

Conservation au froid : 3 jours

See you soon, little spoon…!

12 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Dame Aurélie dit :

    Grosse grosse envie (hormonale entre autres) de ce truc, et je n’ai ps été déçue. Je me suis cachee pr les manger et j’ai menti aux enfants, au mari et au chat en affirmant que NON Y AVAIT PAS D’AUTRES POTS ET DONC CELUI CI ETAIT POUR MOI BOUDIOU.
    Voilà.

  2. Axelle dit :

    Je viens de me laisser tenter, et j’hésite franchement à en laisser à mon fils…
    J’ai envie de me rouler dedans et d’en manger un deuxième pot (comment ça c’est plus l’heure du goûter?!)!
    Merci pour toute cette enquête 😀

    1. OwiOwi dit :

      Haha!! Comme je te comprends !

      1. Axelle dit :

        J’en ai refait 🙈
        Avec les petites meringues au chocolat pour occuper l’enfant et pas gâcher les blancs (#pénurie #coronavirus).
        Je culpabilise même pas.

        1. OwiOwi dit :

          Culpabiliser fait grossir, de tt façon #astuce

  3. Blou dit :

    Je les ai enfin faites, j’attendais ma livraison de cacao et chocolat (merci pour le tuyau d’ailleurs, et elles sont vraiment super bonnes ! Merci pour cette merveille !

    1. OwiOwi dit :

      Ah chouette !!

  4. Ludivine dit :

    Houlalalala.
    Depuis la publication de la recette, je les ai faites 2 fois, et elles sont vraiment, vraiment parfaites.
    Juste la bonne texture, juste la bonne dose de cacao. Pour info, je les verse dans de petits ramequins en verre avec couvercle (Duralex ici), et pas de soucis de petite peau dessus.
    Et comme d’habitude, les explications de la recette sont parfaites pour réussir du premier coup.
    Je me suis même autorisée à tenter une petite impro, en utilisant la technique de base de cette recette, pour en faire une version à la vanille (je ne trouvais que des recettes qui passaient au four, ou qui amenaient une autre texture que celle-ci), et c’était évidemment nickel.
    Juste une question, est-ce que tu aurais en projet de tester une version de petites crèmes à la pistache ?

    1. OwiOwi dit :

      :-):-) Bon plan les couvercles ! Je suis sur une version au café…

      1. Ludivine dit :

        Oui c’est une heureuse ré-utilisation des petits ramequins achetés en nombre quand je devais préparer les purées du bébé.
        Très bonne nouvelle pour le café, j’ai hâte de voir ça aussi ! (Moi qui n’aime pas tellement les desserts au café, seulement le café tout seul, je pense que je te ferai confiance et que je tenterai la recette que tu publieras !)
        Merci encore et bon courage pour le confinement !

        1. OwiOwi dit :

          Courage à toi aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *