Butternut Risotto

Après les champi, après la tomate, il était temps de te parler du mariage risotto/butternut.

C’était le risotto de tous les dangers : comment donner du relief, du chien et de la texture à ce qui pourrait facilement se transformer en porridge flapi et ennuyeux ?

En mettant le paquet.

(do I hear umami??)

Non seulement tu rôtis la butternut mais tu lui sors le double traitement VIP. Des gros morceaux, cuits avec de l’ail, du piment et de la sauge, sont voués à être mixés avec du miso. C’est la crème de ton risotto.

Mais tu la rôtis aussi en mini cubes, décoiffés au sirop d’érable, caramélisés, envoûtants, légèrement croustillants.

Et, comme si c’était pas déjà le nirvana, tu scelles l’affaire avec un beurre noisette et des feuilles de sauge croquantes.

Excessif ? Pas du tout. C’est un poème, c’est jamais raisonnable les poèmes.

Beaucoup de boulot ? Pas tant que ça. Les 2 préparations de butternut rôtissent peinard pendant que le risotto friscote (à la casserole ou à l’instant pot). Il te suffit de mixer les gros morceaux de butternut (au mixeur à pied) et d’ajouter le beurre noisette (qui prend 5 minutes).

Donc plus de vaisselle que d’habitude, quelques étapes mais, tu me connais, si je le fais, c’est que ça le vaut bien.

Autrement dit, c’est crémeux comme il se doit. Mais aussi arrogant d’ail confit, contrit de beurre divin, relevé comme la jupe de Marilyn et remonté comme un coucou.

Un risotto qu’on oublie pas.

Source : Adapté de Daniel Gritzer

Matos :

* 2 plaques de cuisson recouvertes de papier cuisson ou 2 plats à four, si possible métalliques

* un mixeur à pied ou un blender

* une casserole moyenne ou un Instant Pot (ou équivalent)

* un caquelon

* une microplane pour râper le parmesan

Mon avis sur l’Instant Pot est ici.

Timing : environ 50 minutes de cuisson

Ingrédients (pour 2-3 personnes)

  • 800g de butternut, pelée et épépinée
  • 3 cs d’huile d’olive (en plusieurs fois)
  • 3 gousses d’ail entières, pelées, écrasées sous le plat d’un couteau
  • 1/4 de pomme, pelée et cœur enlevé
  • 1 bonne pincée de chili flakes, piment d’espelette
  • 1 brin de sauge fraîche + 8 feuilles fraîches
  • 1 cs de sirop d’érable
  • 1/2 cs miso blanc + 1 grosse cc
  • 1 petit onion
  • 220g de riz arborio ou de riz rond blanc
  • 60 ml de vin blanc
  • 550ml d’eau
  • 30g de beurre
  • Parmesan à volonté

Notes :

1. Tu peux remplacer la butternut par du potimarron, pas besoin de le peler si il est bio.

2. Tu peux remplacer l’eau et la demi cuillère à soupe de miso par du bon bouillon, végétal ou de volaille.

3. Non tu ne peux pas remplacer la sauge. Si tu n’en as pas, ne mets rien à la place.

4. Oui tu peux utiliser un autre type de miso.

Urgggga

Préchauffe sur 200

1. Prépare la butternut. Coupe la moitié en cubes de 2 cm, l’autre en dés de moins d’1 cm.

* sur 1 plaque de cuisson, dépose les gros cubes de butternut, l’ail, la pomme et le brin de sauge. Ajoute le piment, une bonne dose de sel et 1 cuillère à soupe d’huile d’olive.
* sur l’autre plaque, dépose les dés de butternut. Ajoute le sirop d’érable, 1 cuillère à soupe d’huile d’olive et une bonne dose de sel.

Avec tes mains, mélange le contenu de chaque plaque pour bien enduire tous les ingrédients. Si tu veux pas te salir, fais ça à la cuillère dans 2 bols puis transfère sur les plaques. Étale bien les ingrédients pour que tout soit espacé et en une seule couche.

Hop au four,
* la 1e plaque : environ 45 minutes (la butternut doit être tendre)
* la 2e plaque : environ 30 minutes
(la butternut doit être bien brunie)

Mixe le contenu de la 1e plaque avec la cuillère à café de miso et 30 ml d’eau (jette la sauge avant) : j’ai transvasé dans le récipient haut de mon mixeur à pied et mixé avec celui-ci.

2. PENDANT CE TEMPS, prépare le risotto

A l’Instant Pot

Si tu as une autre version d’instant pot que moi ou un autre appareil multicuiseur, consulte ton mode d’emploi pour trouver les équivalences.

1. Allume l’Instant Pot et sélectionne « Sauté » puissance moyenne. Quand c’est chaud, verse 1 bonne cuillère à soupe d’huile d’olive. Quand c’est bien chaud, ajoute l’oignon et une pincée de sel. Laisse cuire jusqu’à ce qu’il soit translucide.

2. Ajoute l’ail émincé, le poivre et le sel et fais revenir 2 minutes.

3. Ajoute le riz et fais griller 2 minutes.

4. Ajoute la demi cuillère à soupe de miso et mélange bien. Déglace tout de suite avec le vin et gratte bien le fond de la cuve. Verse l’eau et mélange.

5. Mets le couvercle, ferme la valve et clique sur « Manual » pour cuire 7 minutes à haute pression (la cuve est chaude, elle sera vite à bonne température)

7. Quand ça sonne, laisse sortir la vapeur directement. Ouvre le couvercle et mélange.

Méthode traditionnelle

1. Fais chauffer ta casserole sur feu moyen-doux. Quand c’est chaud, verse l’huile d’olive. Quand c’est bien chaud, ajoute l’oignon et une pincée de sel. Laisse cuire jusqu’à ce qu’il soit translucide.

2. Ajoute l’ail émincé, le poivre et un peu de sel et fais revenir 2 minutes.

3. Ajoute le riz et fais griller 2 minutes en remuant.

4. Ajoute la demi cuillère à soupe de miso et mélange bien. Déglace tout de suite avec le vin et gratte bien le fond de la cuve. Verse l’eau et mélange.

5. Continue de mélanger puis ajoute une louche d’eau/bouillon. Quand le liquide est absorbé, tu peux en rajouter une nouvelle louche en continuant de mélanger, et encore, jusqu’à ce que le riz soit cuit mais garde de la mâche.

3. PENDANT CE TEMPS, prépare le beurre noisette

Mets le beurre en morceaux dans une petite casserole. Fais fondre sur feu moyen. Ensuite ça va se mettre à mousser et fumer puis à brunir. Diminue le feu si ça va trop vite. Quand ça arrête de mousser, ajoute les feuilles de sauge et remue.

Le beurre noisette est prêt quand l’odeur te prend par les sentiments (ça sent la noisette) et quand le beurre arrête de «chanter», quand il devient silencieux. Ça prend quelques minutes.

J’ai même une vidéo : https://youtu.be/j-Q3AEpji00

Retire immédiatement du feu et verse dans un autre récipient pour stopper la cuisson. Récupère les feuilles de sauge à l’aide d’une cuillère trouée et dépose-les sur une assiette tapissée d’essuie-tout. Elles vont croustiller en refroidissant.

Si tu préfères, tu peux filtrer le beurre pour éliminer les dépôts.

4. Assemblage

Quand tout est prêt, il te suffit de verser la purée de butternut dans le risotto. Mélange bien. Vérifie l’assaisonnement.

Ajoute ensuite le beurre noisette et mélange. La consistance doit être bien crémeuse. Laisse reposer 2 minutes si ça n’est pas le cas.

Ajoute enfin les dés de butternut et un gros tas de parmesan fraîchement râpé. Mélange délicatement.

Sers, avec une bonne dose de parmesan et quelques feuilles de sauge croustillantes.

See you soon, little spoon…!

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Blou dit :

    C’était super bon ! Et simple ! Où étais-tu quand je me suis lancée dans un risotto trop peu de temps après ma cesarienne et que j’ai fini en pleurs de fatigue ? Je ne sais même plus s’il était réussi, mais je n’ai pas réessayé la méthode classique depuis et je ne suis pas prête de le faire. Tu m’avais déjà réconciliée avec le risotto avec la recette aux champignon, mais cette recette là est particulièrement bonne, même mon mari a dit que c’était bon sans qu’on lui demande…
    Merci vraiment pour tout le travail que tu fais, et de nous partager tout ça !

    1. OwiOwi dit :

      Ah super !! C’est clair qu’une fois qu’on découvre cette méthode, on ne revient pas en arrière 🙂

  2. hooptheloop dit :

    une tuerie, mon meilleur risotto jamais réalié (et pourtant j’en fais tout le temps) crémeux moelleux, goûteux.
    Je crois que je ne referais plus jamais autrement, alors ça demande un peu plus de temps mais ça vaut vraiment le coup.
    Encore une victoire éclatante de OWIOWI !!!

    1. OwiOwi dit :

      Huhuhu! 💓

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *