Bœuf Sauté (d’amour)

Par une espèce de miracle cosmique, tous les Moufletos ici sont fan de saveurs asiatiques.

Juste après le Sweet Bowl, voici la recette qui met tout le monde d’accord : des fines tranches de steak, enrobées d’ail, sautées vite fait, puis plongées dans une sauce aromatique.

Y a même pas de marinade, pas d’anticipation. Ça cuit en un éclair.

Et la sauce tient en 2 ingrédients : une très bonne sauce soja et du black vinegar (facultatif mais franchement, inégalable).

Intense, profond, bigarré.

Servi avec un bol de riz bien assaisonné, rien de tel pour te faire la vie douce et sucrée.

Source : adapté de Sue Li

Matos : une grande sauteuse (pas une poêle) ou un wok (pour éviter les projections d’huile).

Timing :
* la viande peut être préparée à l’avance et rester 30 minutes à température ambiante ou mise au frigo
* cuisson express mais en plusieurs fois selon la quantité de viande

Ingrédients

Pour la viande

  • 2-3 bons tours de moulin à poivre noir, mouture épaisse
  • 4 gousses d’ail écrasées au presse-ail
  • 1 cs de sucre brun (vergeoise, cassonade brune)
  • 1 bonne cc de fécule de maïs
  • 1 cc de sel marin épais (moitié si c’est du sel de table)
  • 400g de steak de bœuf, coupé en tranches très fines, dans le sens inverse du grain

Pour la cuisson

  • 3 cs d’huile d’arachide ou de tournesol
  • Un pouce anatomique de gingembre frais coupé en petits bâtonnets (facultatif)
  • 40 ml (environ 3 cs) de sauce soja
  • 1 cc de black vinegar (par défaut vinaigre de xérès ou de vin blanc)

Pour servir : graines de sésame et petits oignons émincés

Notes :

1. N’importe quel steak de bœuf fait l’affaire, pas besoin d’un morceau cher.

2. Pour t’aider à couper le steak très fin, 2 astuces : un bon couteau chef et mettre la viande 30 minutes au congélateur pour la raffermir. On coupe dans le sens inverse des fibres pour une viande plus tendre. Attention, avec des morceaux épais, c’est beaucoup moins bon et ça rend la cuisson compliquée.

3. La quantité de gingembre est approximative parce que, comme quasi toujours concernant le gingembre, tu en mets autant que tu veux.

4. La réussite du plat tient en partie à la qualité de la sauce soja utilisée. Ici il vaut mieux utiliser une sauce « dark » (sombre et épaisse) plus que « light », si tu as le choix (ces 2 types de sauce n’ont pas la même utilisation). Perso, je suis fan de ceci, la rolls des sauces soja (attention there’s no turning back une fois que tu as goûté):

Tu peux aussi utiliser du tamari.

Attention, certaines sauces sont plus salées que d’autres. Donc, dans le doute, dose la sauce progressivement dans la sauteuse et goûte.

5. Le Black Vinegar est un véritable bijou utilisé comme finition de plats. C’est : OULALA.

Hoummmm

1. Dans un bol, mélange tous les ingrédients « pour la viande » sauf le bœuf. Tu obtiens une pâte épaisse. Ajoute ensuite les tranches de steak et mélange bien pour parfaitement les enrober. Laisse à température ambiante le temps de lancer ton riz et de faire chauffer la sauteuse/le wok sur feu moyen-fort (6.5/9 sur mon induction avec un wok en acier).

2. Quand c’est chaud, verse l’huile. Quand elle commence à fumer, ajoute une poignée de tranches de steak et fais revenir quelques minutes, juste le temps de saisir : le centre reste saignant. A l’aide d’une petite écumoire ou d’une pince de cuisine, récupère la viande et dépose-la sur une assiette. Réitère l’opération jusqu’à avoir cuit toute la viande.

Attention, si tu charges la sauteuse, la viande va bouillir au lieu d’être saisie et le résultat sera décevant. Patience, donc. Il faut aussi éviter de trop cuire. Ajoute de l’huile si nécessaire.

3. Quand tu en es à la dernière poignée de viande, ajoute le gingembre (si tu en utilises), fais revenir et ajoute directement la viande qui était en attente sur l’assiette. Mélange et verse la sauce soja. Mélange bien et laisse revenir 2-3 minutes, le temps que ça réduise et épaississe légèrement. Coupe immédiatement le feu et ajoute le vinaigre. Mélange une dernière fois.

4. Sers avec du riz (avec de l’huile de sésame toasté si tu as), parsemé de p’tits oignons et de graines de sésame.

See you soon, little spoon…!

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Caroline dit :

    Un grand merci ! Ce matin je me connecte en espérant trouver une recette avec du steak et PAF c’est la dernière recette en date!!! Délicieuse comme toutes celles que j’ai testé !! Merci owi !

    1. OwiOwi dit :

      Merci à toi !

  2. Michèle Thouny dit :

    Madame,
    Je vous aime, mon mari, mes enfants et mes amis vous aiment. Tout est bon chez vous. Tout plait. Mais comment faites-vous pour toujours nous enchanter ? Il y a de la magie là-dedans. Simplicité et humour : vous me poussez en cuisine dès la fin de la lecture de la recette ( alors, que des fois, hein, naturellement on chercherait bien à tourner le dos au devoir nourricier ). Des fois je relie vos recettes juste pour le plaisir de votre littérature. Des fois je reviens vers vos recettes juste pour le plaisir de les entendre demander « il en reste ? J’en reprendrais bien. Trop bon! » . Et moi je dis, fière de livrer mon secret «  c’est une recette du site owi owi, fouette moi….of course ! ».
    Please never stop !

    1. OwiOwi dit :

      Ça me touche beaucoup 💓💓💓

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *