Cool Beans!

Drôle d’été où fleurissent les recettes au four !

Je ne me plains pas, j’adore ça : c’est mon outil de prédilection. Et même si tu peux attendre qu’il fasse vraiment frisquet pour te lancer, cette recette a tellement de potentiel que je n’ai pas résisté à te la proposer au plein milieu du mois de juillet.

Une conserve de haricots, une de concentré de tomates, une tripotée d’ail, de la mozza et du parmesan : c’est le combo gagnant d’un plat goûtu et terriblement satisfaisant.

5 minutes sur le feu, 10 au four et le tour est joué. Moelleuse et fondante du dedans, crousti-émoustillante du dessus, cette cassolette joue sur toute la gamme de tes émotions.

C’est vif et rond, relevé et palpitant et, surtout, ça n’est que le début de l’aventure : à toi d’y ajouter, couche après couche, toutes tes envies. Oignon, bette, épinard, roquette, chorizo, saucisses,…oh yeah!

De quoi se réjouir les jours où on a ni le temps ni l’énergie, mais l’appétit pour toujours plus de douceur.

Source : adapté de Ali Slagle pour nytfood

Matos : une poêle ou sauteuse qui passe au four (20 cm de diamètre minimum pour une personne, 24 cm pour 2)

Timing : environ 15 minutes de cuisson

Ingrédients (par personne) :

  • 1 bonne cs d’huile d’olive
  • 15g de beurre
  • 4 grosses gousses d’ail coupées en tranches
  • Une grosse pincée de piment, chili flakes, piment d’espelette, Gochugaru ou poivre de Cayenne et/ou autres épices (voir notes)
  • 1 conserve de 400g de haricots blancs cannellini, rincés et égouttés
  • 3 cs très bombées de concentré de tomate
  • 60 ml de bouillon bouillant (utilise simplement un bout de cube dilué)
  • Sel et poivre au moulin
  • 100g de bonne mozzarella coupée en tranches
  • 15-20g de panko ou de chapelure classique
  • 15-20g de parmesan (ou, mieux, de pecorino) râpé
  • 1 petite cc d’ail en poudre

Notes :

1. Tu peux cuire toi-même les haricots, tu auras besoin d’un poids net de 240g de haricots cuits. Mais les haricots en conserve se prêtent à merveille à cette recette. Et tu peux utiliser d’autres haricots (rouges, noirs), absolument, peut-être avec d’autres accords niveau fromage.

2. Si tu veux éviter que le résultat final ne soit fade, n’hésite pas à bien assaisonner et à utiliser des épices. J’aime utiliser ici du Gochugaru, qui est légèrement piquant mais surtout goûteux et fumé, pour booster la sauce. Tu pourrais également utiliser du paprika fumé ou des graines de coriandre.

Si tu n’as pas de de bouillon, tu peux simplement utiliser de l’eau, mais c’est une façon simple de doper la sauce.

3. Non tu ne peux pas remplacer le concentré de tomates par une conserve de tomates pelées : la consistance n’est pas du tout la même. Il te faudrait alors faire longuement cuire et réduire la sauce, ce qui n’est pas la philosophie ici. Mais j’ai les Pizza Beans! dans ce style, hé hé.

4. Pourquoi de l’ail en poudre ? L’ail frais brûle, l’ail en poudre non. Et gustativement, c’est différent et très agréable quand la chapelure va gratiner.

5. Si tu veux utiliser des ajouts, cela peut être des restes déjà cuits. Ou un petit oignon ou d’autres légumes finement émincés à faire revenir avant l’ail.

Hoummmmbo

Préchauffe sur 250, si ton four le permet, ou 230 si c’est sa limite.

1. Fait chauffer ta poêle sur feu moyen. Quand elle est chaude, ajoute huile et beurre. Quand le beurre a fondu et mousse, ajoute l’ail et tes épices. Cuis 1 minute, le temps que ça commence à dorer. Ajoute immédiatement les haricots et le concentré de tomates et mélange bien sans les écraser. Laisse cuire 1 minute (diminue le feu si l’ail brunit). Ajoute le bouillon bouillant, sale et poivre. Goûte et ajuste l’assaisonnement. Coupe le feu.

2. Recouvre les haricots avec les tranches de mozzarella. Dans un petit bol, mélange chapelure, parmesan et ail en poudre : saupoudre toute la surface de la poêle, en faisant attention d’aller jusqu’aux bords.

Hop au four pour environ 10 minutes, plus si ton four n’arrive pas à 250. Le fromage va fondre et la surface va gratiner, tandis que la sauce va progressivement buller à travers. Si tu le souhaites, tu peux terminer par un passage sous le grill.

3. Sers bien chaud ou à température ambiante, accompagné de pain croustillant à trempoter ou à recouvrir amoureusement, d’oeufs frits ou d’une salade verte acidulée.

See you soon, little spoon…!

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Anaïs Legout dit :

    128ème recette testée (je mens, j’ai pas compté) et c’est toujours aussi bon! Je n’aurais jamais eu l’idée d’associer haricots blancs et mozza. Merci encore!

    1. OwiOwi dit :

      Haha, génial ça!

  2. Babbel Cause dit :

    Des ingrédients simples qui chantent ensemble, une préparation hyper rapide, je suis fan !
    Je l’ajoute à ma liste des plats doudou 🙂

    1. OwiOwi dit :

      Merci pour ton retour ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *