Guinness Bread

OYEZ OYEZ : venez m’écouter dans Bouffons, le podcast qui donne faim !

Un pain doux-amer à la Guinness, tu en rêvais, #OwiOwi l’a mangé.

Et toi aussi bientôt, rhoooo, me fais pas ces yeux-là.

Parce que, figure-toi que c’est un soda bread, un pain sans levure boulangère, prêt à la vitesse de l’éclair. Oui, puisque tu le cuis directement et que c’est un mélange acide (lait fermenté) et bicarbonate qui le fait lever au four.

Aucun matos n’est nécessaire, juste un petit moule à cake pour lui permettre de pousser haut et fier. Tu mélanges à la main, tu verses dans le moule, tu cuis et : c’est tout.

Idéal en entrée, avec du poisson fumé, en dessert avec du frometon, ou n’importe quand avec une bonne couche de beurre.

Alors, tu prendras bien une pinte ?

Previously on #OwiOwi, la version toute simple du soda bread, si tu as déjà bu toute la mousse. Et pour apprendre encore plus sur la magie de ce pain traditionnel irlandais. .

Source : How to eat a peach de Diana Henry

Matos : un moule à pain ou à cake de 19x9x5 cm. C’est tout petit. Moi j’ai utilisé mon moule à pain qui fait 18 de longueur, 8 de largeur et 8 de hauteur, c’était parfait (contenance environ 900ml). Les bords hauts donnent un très bon rendu.

Si tu n’as pas quelque chose qui s’en approche, multiplie les quantités par 1.5, utilise un moule standard le plus petit possible et ajuste
le temps de cuisson.

Le Guide des Tailles est ici.

Timing : 40-50 minutes de cuisson

Ingrédients

  • 25g de beurre doux froid, coupé en petits dés + pour beurrer le moule
  • 250g de farine de froment (blé) t110
  • 85g de farine t65 ou t55
  • 35g de flocons d’avoine (pas instantanés)
  • 1 1/2 cc de bicarbonate (= 9g ou 1 1/4 tsp)
  • 1 petite cc de sel marin (1/2 tsp)
  • 2 cs de cassonade (= vergeoise brune)
  • 85ml de Guinness
  • 40g de mélasse de sucre de canne, de black treacle ou de miel par défaut (voir note)
  • 200ml de lait fermenté ou 100g de lait entier + 90g de yaourt entier + 10g de jus de citron
  • Des gros flocons d’avoine pour décorer

Notes :

1. C’est un pain fort et goûtu, d’où le choix des farines.

2. On ne remplace pas le bicarbonate par de la levure chimique.

3. Tu peux utiliser le sucre que tu veux, le sucre brun ici est choisi pour son harmonie avec la Guinness, la mélasse et la farine complète.

4. La mélasse de sucre de canne et le black treacle sont des sucres très visqueux et intensément réglissés. Markal, en Bio, commercialise la mélasse mais c’est un type particulièrement strong : tu peux faire moitié moitié avec du miel pour adoucir, si tu veux. Le Black treacle se trouve chez Mark & Spencer.

Tu peux aussi simplement utiliser du miel, plus ou moins fort. Le pain aura un caractère différent.

5. Si tu n’as pas de lait fermenté sous la main, prépare ma petite concoction directement dans une cruche et laisse reposer 10 minutes à température ambiante avant utilisation.

Nounouchkaa

Préchauffe sur 180 et beurre bien ton moule

1. Dans un grand bol, mélange bien les farines, les flocons d’avoine, le bicarbonate et le sel. Frotte les dés de beurre entre tes doigts dans la farine. Ajoute le sucre et mélange.

2. Dans une cruche, mélange Guinness, mélasse et lait fermenté (ou ton mélange maison s’il s’y trouve déjà).

3. Creuse un puits au centre des ingrédients secs. Verse petit à petit le liquide de la main gauche pendant que la droite, en forme de serre, incorpore éléments secs et liquides à partir du centre en faisant des cercles de plus en plus grands (si tu es gauchère, inverse évidemment).

Si tu préfères, au lieu de faire ça à la main, tu peux utiliser un couteau à tartiner ou une fourchette (ça évite de développer le gluten). L’idée est de mélanger le moins possible et de s’arrêter dès que c’est incorporé (sinon ton pain sera dense et lourd). Surtout ne pétris pas.

Tu obtiens une pâte très collante et humide, c’est normal. Attention, dès que tu as mélangé, on ne traîne pas, on enfourne de suite, le bicarbonate n’attend pas.

4. Transfère la pâte dans le moule beurré et saupoudre de flocons d’avoine. Hop directement au four pour 40-50 minutes. Pour être sûre de la cuisson, retire délicatement le moule : c’est prêt si le bas du pain sonne creux quand tu tapes (doucement !) dessus. Sinon, termine la cuisson sans le moule, le pain posé sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Attention de ne pas trop cuire, ton pain deviendrait sec.

Laisse refroidir sur une grille (hors du moule).

Les soda bread sont meilleurs le jour même ou toastés le lendemain.

See you soon, little spoon…!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *