Mango Bingo Ice Cream

Voilà une glace renversante, dans toute sa simplicité.

Pour moi, les meilleures glaces aux fruits tiennent en quelques mots : des fruits au top, du sucre, du peps et un liquide qui va bien. Pas de cuisson. Pas de sirop de sucre. Le goût, pur et dur.

Et Yotam est d’accord avec moi, c’est pas beau ça ? Il utilise exactement la même méthode que moi quand je prépare de la glace banane : fruit cru, citron pour le peps, citron vert pour la poésie, lait de coco pour l’onctuosité.

Le hic dans l’équation, c’est les mangues. La variété commercialisée en Europe est sans aucun doute la plus décevante, fade, tristounette. Il existe en fait une quinzaine de sortes de mangues et la variété reine, celle au goût intense, l’Alfonso, est quasi introuvable ici.

Or tout ce qui est transformé en glace perd en goût (rapport à tes papilles verglacées). Il faut donc qu’une préparation pète de vigueur avant turbinage pour être bonne après. Et avec des mangues fadasses, c’est peine perdue.

Ottolenghi a trouvé la parade et c’est magnifique : ouste les mangues fraîches, bonjour la pulpe Alfonso en conserve. Ça change tout.

Ces conserves se trouvent sur internet, en épicerie orientale ou indienne et elles vont te faire la révolution.

Fini les « c’est à quoi déjà ta glace ? ».

C’est de la mangue en Technicolor.

Et il suffit de mixer les ingrédients et de turbiner. Ou pas, puisque Ottolenghi la met simplement au congélateur en remuant régulièrement la préparation. Tu peux aussi verser la préparation dans des moules pour créer des bâtonnets glacés !

Maintenant, si tu veux vraiment chevaucher nue cheveux dans le vent, tu peux saupoudrer ta glace de Tajin : sel, piment, citron vert. La belle vie.

Il se pourrait même que tremper ton bâtonnet de glace dans la tequila juste avant la pluie de Tajin soit la meilleure idée que j’ai eu en 2020.

Enfin, c’est une rumeur, évidemment.

Previously on #OwiOwi, on a aussi utilisé des mangues fraîches, dans les Mango Pop.

Source : adapté de Yotam Ottolenghi

Matos : une rape microplane pour le citron, un grand blender, une sorbetière (facultatif) et/ou des moules pour bâtonnets glacés. Je turbine 1 litre et je verse le reste dans des moules (je remplis 10 mini moules).

Timing : 5 minutes de préparation, turbinage immédiat ou méthode sans sorbetière

Ingrédients (pour 1.5l) :

  • Une conserve de 800g de pulpe de mangue Alfonso, sucrée ou non (voir note)
  • 1 conserve de 400g de lait de coco gras (13% de matières grasses, pas moins de 11%) bien secouée
  • 350g de sucre semoule blanc (uniquement si la pulpe de mangue n’est pas déjà sucrée)
  • Le zeste et jus de 2 citrons verts et de 1 citron jaune non traités

Notes :

1. Pour la mangue, j’utilise la marque Diamond et j’en suis très contente. La pulpe de cette marque n’est pas sucrée, j’ai donc adapté la recette. Si ta pulpe est déjà sucrée, il suffit de ne pas ajouter le sucre indiqué dans les ingrédients.

2. Non ne diminue pas le sucre : le résultat final est très peu sucré. Le sucre est également nécessaire pour équilibrer l’acidité des fruits et assurer une bonne texture et conservation.

3. Ottolenghi utilise 5 citrons verts et pas de jaune, ce qui donne un résultat très parfumé. Moi je louvoie parce que j’ai rarement 5 citrons verts et j’aime aussi le côté peps du citron jaune. Mais ça vaut vraiment le coup de trouver au moins 2 citrons verts ! Et surtout d’utiliser leur zeste.

4. Si tu utilises autre chose que du lait de coco gras, la texture sera très différente, deviendra cassante et perdra son beau velouté.

Exxxxxxtrap

1. Mixe tous les ingrédients dans ton blender. Attention ça sera rempli, tiens bien le bouzin.

2. Turbine directement en sorbetière ou verse dans un grand récipient froid si tu fais sans sorbetière (il te suffit alors de remuer régulièrement la préparation le temps qu’elle prenne).

Ou verse la préparation dans tes moules à esquimaux, direction le congélateur 5-6h.

La glace mise en sorbetière peut être directement dégustée.

See you soon, little spoon…!

9 commentaires Ajouter un commentaire

  1. valerie brou dit :

    Bonjour, vous parlez de Tajin à saupoudrer à la fin, mais qu’est ce ? est ce les épices pour faire le Tajine ?
    avec mes rermerciements.

    1. OwiOwi dit :

      Non c’est un mélange mexicain 🙂

      1. Valeria dit :

        Ok, un indice pour le trouver ?

        1. OwiOwi dit :

          En épicerie mexicaine ou faire une recherche internet (je ne suis pas en France). On en trouve sinon sur Amazon. de https://www.amazon.de/dp/B00LWOKC5G/ref=cm_sw_r_tw_apa_i_jM59Eb1P34GBC

          1. Valeria dit :

            Merci à vous.

  2. Babbel Cause dit :

    Testé et approuvé par toute la famille Cause ^^ La variété que j’ai trouvée (marque Swad, trouvée dans un magasin asiatique) était déjà sucrée et l’ajout de sucre n’a clairement pas été nécessaire.
    Avec la météo actuelle, c’est juste nickel !

    1. OwiOwi dit :

      Ah parfait !

  3. Lamecarlate dit :

    Testé et dévoré ici. C’est. Tellement. Bon !

    (bon, j’ai, un peu par hasard fait du marmitonnage, parce mes conserves de mangue n’étaient pas de la pulpe mais des morceaux dans du jus d’ananas, je l’ai vu trop tard – bin c’est extra quand même, et ça picote un peu, peut-être l’ananas ?)

    Comme toi, j’en ai turbiné une partie, et, fait étonnant et agréable, le goût gras de la coco ressort plus dans cette partie que dans l’autre, qui a fini dans le bac à glaçons avec des cure-dents comme bâtonnets (et ça marche !).

    Je finis et j’en refais. Grave.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *