Pasta Miso

Je repensais récemment aux pâtes à la Marmite de Nigella (tu sais, le fameux condiment anglais qui déchaîne les passions).

Comme ça m’arrive, une rêverie m’a embarquée.

« Mmmmh, marmite, tout simple, umami, et si, et si… »

« Et si, Et si » : le début de toutes les grandes histoires sur #OwiOwi.

Et si j’essayais avec du miso ?? C’est aussi une pâte, qui se marie à merveille avec le beurre (n’est-ce pas?) et, surtout, un concentré explosif d’umami, la saveur de tout ce qui est bon dans ce monde de brutes.

Mais est-ce que cela voulait dire que je voulais un plat d’inspiration chinoise ou coréenne ou…?

Et bien : pas du tout. J’ai fait le pari d’utiliser ici le miso, pâte de soja fermentée, comme j’utiliserais des anchois. Pour assaisonner, uniquement. Autrement dit, pour faire décoller vers la stratosphère. Plus que le goût du miso, c’est l’umami qui explose en bouche, encore décuplé par l’ail et le parmesan.

J’aurais pu finasser et enrichir la recette avec d’autres douceurs (tomates cerises rôties!) mais j’ai voulu rester proche de mon inspiration originale : un plat réalisé en 5 minutes, les mains dans les poches, pour se faire plaisir sans y perdre un gramme d’énergie. J’ai quand même parsemé tout ça de quelques épices pour complexifier les saveurs, parce que c’est la petite touche qui ébouriffe.

Le résultat : des pâtes qui goûtent le beurre à l’ail intersidéral.

ENLARGE YOUR PLEASURE

(comme un charmant monsieur m’écrit régulièrement)

Source : un original by #OwiOwi

Matos : un caquelon

Timing : le temps de cuisson des pâtes

Ingrédients (par personne)

  • 100g de spaghetti
  • 20g de beurre
  • 1 cc bombée de miso (dose à ton goût)
  • Une pincée de aleppo chili flakes, piment d’espelette ou poivre de cayenne
  • Une très grosse pincée de gochugaru non piquant ou à volonté (facultatif, voir notes)
  • 1 petite gousse d’ail pressée

Pour servir :

  • Parmesan fraîchement râpé, à volonté
  • Furikake (facultatif, voir notes)
  • Herbes fraîches
  • P’tits oignons émincés

Notes :

1. J’utilise du miso blanc (Shiro miso) qui est plus doux et sucré mais tu peux utiliser celui que tu veux. On trouve le miso en épicerie asiatique, souvent en magasin bio et très facilement sur le Web.

2. Le gochugaru est une poudre de piment rouge d’origine coréenne qui se présente sous forme de petits flocons. Il existe différentes versions plus ou moins piquantes, car il est avant tout utilisé pour ses saveurs enivrantes. Si tu utilises une version piquante, ne mets pas d’autres piments dans le plat. Il se trouve en épicerie asiatique et sur le Web.

3. Le furikake est un mélange japonais de graines de sésame, d’algues, sucre, sel et MSG (glutamate). Il se saupoudre traditionnellement sur les plats de riz (tu en vois sur celui qui accompagne mon Bœuf Sauté d’amour). Il se trouve en épicerie asiatique et sur le Web.

PtoumPtoum

1. Fais chauffer l’eau des pâtes et, pendant ce temps, fais fondre beurre et miso sur feu doux dans ton caquelon. Quand tu obtiens un mélange plus ou moins homogène (ça doit pas être parfait), ajoute le piment et le gochugaru. Lance la cuisson des pâtes.

2. Quand les pâtes sont presque prêtes, ajoute l’ail pressé dans le beurre au miso et mélange. Égoutte les pâtes et réserve 60 ml d’eau de cuisson. Reverse les pâtes dans la casserole, ajoute le beurre au miso et la moitié de l’eau de cuisson. Mélange bien. Les pâtes doivent être soyeuses, brillantes sans être humides. Si elles sont trop sèches, ajoute encore un peu d’eau de cuisson.

3. Transfère les pâtes dans un bol et lâche-toi sur le parmesan. Termine avec du furikake, si tu veux finir en beauté.

See you soon, little spoon…!

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Claire dit :

    Bonjour !
    Achètes-tu ton gochuragu sur internet, et si oui, où ? J’ai du mal à en trouver.
    Comme d’hab, merci pour tout !

    1. OwiOwi dit :

      Non mais ils en ont du bon sur Amazon de, si tu trouves pas ailleurs

  2. Lily dit :

    Hello 🙂 Voilà qui me fait saliver comme un loup de Tex Avery… C’est possible si on n’a pas de caquelon? Genre dans une casserole ou une cocotte en fonte?

    Merci !

    1. OwiOwi dit :

      Huhuhu! C’est une mini quantité, donc on utilise le récipient le plus petit possible pour éviter que ça cuise trop et que ça brûle

      1. Lily dit :

        Ah, j’avais mal lu, je croyais qu’on ajoutait les pâtes dans la sauce et pas l’inverse. Du coup je peux peut-être essayer avec une bébé poele?

        En tous les cas j’écris ces commentaires juste au-dessus de mon assiette méthodiquement vidée des merveilleux Golden eggs, vraiment merci!

        1. OwiOwi dit :

          Absolument ! Ah chouette :-):-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *