Le Double Chocolat

Les photos que j’ai postées sur Twitter et IG ont fait le tour du globe (au moins).

Vos messages dégoulinaient de luxure et surtout d’envie devant tant de style. De chien #wouf. De volupté…

« ON S’EN FOUT DE TON POULET PORTUGAIS, ON VEUT LA RECETTE DU GATÔ ».

Alors, tu te calmes et tu arrêtes de me crier dans l’oreille, ça chatouille.

Tu veux un gâteau DIVIN ? Intense ? Qui écrase tous les autres gâteaux au chocolat à coup de tatanes ? Et beau comme un camion ?

Alors, accroche-toi ma poule, ça va tanguer, ça va twerker (trop tard, j’ai « elle préfère l’amour en mer » en tête BOUDIOU).

C’est même pas compliqué, je t’ai fait une carte au trésor, là :

Previously on #OwiOwi, les gâteaux au chocolat, on s’en met jusque là :
Le Choco Dream, easy pour toutes les occasions. Le Cake de la Mère de famille, still a favorite, dont on tombe raide amoureux. Le Gâteau Mousse au Chocolat, qui décoiffe et fait des couettes.

Source : the Artful Baker de Cenk Sonmezsoy, un livre merveilleux! Il est également l’auteur de Café Fernando (jadooore ses photos).

Matos :

1. Un batteur électrique, si possible, ou un robot pâtissier

2. un moule A SAVARIN (avec une cheminée au milieu) de 24 cm de diamètre (bundt cake pan, 11 inches wide, contenance : 10 cup/2.365l).

Pour vérifier la contenance d’un moule, tu le mets sur la balance et tu remplis d’eau à ras (à ne pas faire avec un moule souple en silicone, hin).

Pourquoi? Le moule à savarin te permet une meilleure répartition de la chaleur, une meilleure cuisson, plus courte et un gâteau mieux gonflé, moelleux et réussi. Sinon tu dois cuire plus et les côtés du gâteau seront trop cuits.

Alors oui tu peux le faire cuire dans un moule pas savarin et même dans une peau de banane, tout est possible, mais la recette n’a pas été testée pour. Donc je ne peux pas te guider et le résultat sera incertain.
(non, les moules à muffin, non).

Mon moule est le Nordic Ware Heritage Bundt Pan, malheureusement quasi introuvable ici.

Timing : 40 à 55 minutes, selon ton four et ton moule (40 chez moi)

Ingrédients

Pour le gâteau

  • 200g de beurre non salé, MOU + pour graisser ton moule
  • 140g de chocolat à 70%, grossièrement coupé ou en pistoles (j’ai utilisé du Valrhona Caraïbes à 66%)
  • 50g de cacao non sucré
  • 2 cc d’extrait de vanille (2 tsp)
  • 120g de café très fort ou d’expresso
  • 120g de crème liquide entière
  • 280g de farine t55
  • 6g de levure chimique (2 cc environ) (1 1/2 tsp)
  • 3g de bicarbonate (1 cc) (1/2 tsp)
  • 4g de sel fin (1/2 cc) ou 3 pincées de fleur de sel (1/2 tsp de sel fin)
  • 350g de sucre semoule (sucre blond de canne pour moi)
  • 4 gros œufs à température ambiante

Notes :

Non tu ne peux pas enlever ou remplacer le café. Il ne se sent pas au final mais donne son intensité au gâteau. C’est un élément acide important pour le résultat final (il va activer le bicarbonate). Si tu as un bon expresso décaféiné, ça devrait fonctionner aussi

2. J’avais un peu diminué le sucre, par prudence. Je te le dis : ne le fais pas. Ce gâteau est très fort, il a besoin de cette quantité de sucre.

3. La crème vient ici combattre le côté asséchant du chocolat

Pour le glaçage

  • 140g de chocolat à 70%, grossièrement coupé ou en pistoles
  • 180g de crème liquide entière
  • 25g de sucre (pas mis mais j’essayerai la prochaine fois)
  • 1 cc d’extrait de vanille

Note : le glaçage vient adoucir le gâteau, il est important dans l’équilibre général

Tirliponpon

Préchauffe à 160 chaleur tournante, grille en bas, sur l’avant-dernier échelon

Beurre très généreusement ton moule

Pour le gâteau

1. Dans un bol qui supporte la chaleur, mélange le chocolat, le Cacao et la vanille.

2. Dans un petit poêlon sur feu moyen-fort, amène la crème et le café à ébullition, en mélangeant de temps en temps.

3. Retire du feu et verse sur le mélange au chocolat. Fouette jusqu’à ce que le chocolat fonde et que le cacao soit dissout. Laisse complètement refroidir.

4. Dans un bol moyen, fouette ensemble la farine, la levure, le bicarbonate et le sel.

5. Dans un grand bol, bat le beurre mou à vitesse moyenne-forte jusqu’à ce que le beurre devienne crémeux (2 minutes). Si tu as un robot, utilise la feuille. Ajoute le sucre et bat encore 3 minutes : le mélange doit être léger et mousseux.

6. Ajoute les œufs, un par un, et bat après chaque addition. Racle les bords du bol pour ne rien perdre (avec une maryse).

7. A vitesse minimum, ajoute 1/3 du mélange de farine puis la moitié de la mixture au chocolat. De nouveau 1/3 du mélange de farine puis le restant de la mixture au chocolat. Termine avec ce qui reste de mélange de farine. Mélange après chaque addition mais arrête-toi dès que c’est incorporé (donc mélange le moins possible).

Prends le bol et racle bien les côtés et le fond, où les éléments secs vont se cacher.

8. Verse dans le moule, posé sur une plaque à pâtisserie, et lisse le haut avec ta maryse ou une spatule. Attention la pâte est très épaisse, il faut l’aider à bien se mettre pour éviter les bulles d’air : laisse tomber quelques fois la plaque à pâtisserie sur ton plan de travail pour que la pâte se répartisse bien.

9. Hop au four pour 40 à 55 minutes, selon le four et le moule. Comme pour tous les gâteaux au chocolat, il faut bien surveiller et préférer sous-cuire que trop cuire. Un cure-dent doit ressortir propre.

10. Laisse le gâteau reposer dans son moule posé sur une grille pour 10-15 minutes (les gâteaux au beurre sont fragiles). Démoule sur une grille et laisse refroidir complètement.

Le glaçage (à faire quand le gâteau est complètement froid)

1. Met le chocolat dans un bol moyen qui supporte la chaleur

2. Dans un petit poêlon, porte la crème, le sucre et la vanille presque à ébullition en mélangeant régulièrement.

3. Retire du feu et verse la moitié sur le chocolat. Mélange doucement avec une maryse jusqu’à ce que ça soit incorporé. Ajoute le reste de la crème et mélange doucement jusqu’à ce que le chocolat soit fondu complètement.

Le mélange doit être lisse et brillant. Il est assez liquide, c’est normal. Laisse-le refroidir 2 minutes pour qu’il épaississe s’il est vraiment trop liquide.

4. Place la grille de refroidissement du gâteau sur du papier cuisson ou une assiette. Utilise une petite louche ou une cuillère ou une saucière ou un machin avec bec verseur pour verser le glaçage sur le gâteau. Laisse-le dégouliner partout.

5. Utilise une pelle à gâteau pour transférer le gâteau sur une assiette de service. Il se conserve comme un charme 3 jours, sous cloche à température ambiante (attention ne l’emballe pas dans du plastique, pour ne pas abîmer le glaçage).

6. BONUS : tu peux récupérer le glaçage en trop qui a coulé sous la grille et le recycler sur une glace…

See you soon, little spoon…!

7 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Mère Geek dit :

    Bonjour, c’est pour savoir combien de cL de café je dois préparer pour que ça fasse 102 grammes ?

    J'aime

    1. wondermoumou dit :

      Gramme = ml ici quasi. Donc prepare un peu plus de 120 ml de café et pèse pour vérifier que ça tombe tip top

      J'aime

  2. Elise dit :

    Oh my God!! J’ai mouru.. et maintenant je lèche mon écran!!
    Merci pour tes recettes délicieuses et tes commentaires déjantés.

    J'aime

    1. wondermoumou dit :

      Merci à toi d’être venue me lire ! :-)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s