Les Cookies Noisette et Chocolat au lait

T’es un fan de noisettes? De pâte chocolat noisettes ??

Look no more.

Un cookie épais, tendre, riche, tellement parfumé que tu crois que c’est les écureuils qui l’ont fait. Avec ce qu’il faut de chocolat au lait pour une une 2e dose de douceur.

Un cookie comme une comédie romantique de Noël avec Jude Law mais réussie et avec Jude Law tout nu.

You feel me?

Previously on #OwiOwi, on a déjà croqué de la noisette y a pas longtemps avec ces formidables sablés. Mais aussi, in illo tempore, avec ce gâteau également à la purée de noisettes et qui compte parmi mes préférés EVER. Même qu’on en a mis dans de la Brioche, parce qu’on est unstoppable.

Source : Stella Parks

Matos :

  • un robot-coupe (avec une lame donc, mais pas un blender !) si tu veux faire la purée de noisettes toi-même
  • Un batteur électrique

Timing : environ 11 minutes de cuisson

Ingrédients :

  • 200g de noisettes toastées (voir comment plus bas) ou 200g de purée de noisettes non sucrée (Jean Hervé, en magasin bio, par exemple) bien mélangée
  • 115g de beurre doux à température ambiante (sorti du frigo et coupé en morceaux quand tu commences à préparer, donc encore un peu froid et pas mou)
  • 250g de sucre de canne blond
  • 3 pincées de fleur de sel
  • 1 cc bombée de levure chimique (1 tsp)
  • 1/2 cc de bicarbonate (1/2 tsp)
  • Une pincée de muscade fraîchement râpée (jusqu’à 1/8 tsp pour celleux qui aiment ça)
  • 2 cc d’extrait de vanille
  • 1 gros œuf, froid du frigo
  • 255g de farine t55
  • 85g de chocolat au lait en morceaux ou en pistoles (prends du pas trop sucré ou bien diminue le sucre dans la pâte)

Pour rappel, les cuillères mesure, c’est ça :

2 alternatives pour le chocolat

1. T’es dans le mood Mercotte :
Tu tempères le chocolat et tu fais des ziguiguis sur les cookies quand ils sont froids

2. T’es dans le mood OSEF :
tu tempères pas le chocolat et tu fais dieu sait quoi en le versant sur les Cookies froids

3. T’es dans le mood flemme à la #OwiOwi : tu mets des morceaux de chocolat dans la pâte épicétou

Note technique :

Stella Parks, la pro de la Cookie Science, utilise cette méthode : beurre à peine à température ambiante et œufs froids. Donc l’inverse de ce qui se fait habituellement pour éviter que le mélange graine et que la pâte soit trop dense.

Elle explique que le beurre va se réchauffer lors du crémage (l’opération pour le rendre léger en insérant un maximum d’air dedans) et que s’il est déjà trop chaud au départ, la chimie va foirer et la pâte va perdre sa structure aérée.

Teste, le résultat est très intéressant !

Ahahabiiiiiyo

Si tu fais la purée de noisettes toi-même (à faire à l’avance si tu veux être peinard)

Préchauffe à 180

1. Fais toaster les noisettes 15 minutes sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson, en 1 seule couche. Laisse-les refroidir.

2. Si elles ont leur peau, soit tu les frottes sur un tamis ou dans un torchon. Soit tu laisses la peau, ça donne plus de goût (c’est la méthode Conticini quand il fait du praliné)

3. Hop dans ton robot. Mixe longtemps mais avec de longues pauses si il commence à chauffer. Tu vas d’abord obtenir de la poudre puis progressivement un mélange huileux, lisse et crémeux. Ça peut prendre un certain temps selon ton robot. Fais gaffe si tu vois qu’il force.

La purée se conserve des mois à température ambiante.

Pour faire la pâte

Préchauffe sur 180

1. Dans un grand bol (ou le bol de ton robot pâtissier avec la feuille), mélange avec ton batteur : purée de noisettes, beurre, sucre, sel, levure chimique, bicarbonate, muscade et vanille. D’abord doucement (vitesse minimum) pour humidifier puis progressivement à vitesse moyenne. La préparation doit devenir légère et mousseuse. Ça prend environ 5 minutes.

2. Tout en continuant de battre, ajoute l’œuf et arrête dès que c’est lisse.

3. Réduis la vitesse sur minimum et ajoute la farine d’un coup pour obtenir une pâte très ferme.

4. Si tu ne tempères pas le chocolat, ajoutes les morceaux de chocolat dans la pâte

5. Répartis des grosses boules de pâte (2 Tbsp/1 cs bombée) sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson.

Version demi-boule (j’utilise une cuillère à glace/cookie scoop) :

Version jolie boule retravaillée avec les mains : l’esthétique est différente et si ça s’étale beaucoup dans ton four, ça donnera plus de hauteur.

Laisse 4 cm entre les boules (les miens se sont pas étalés mais mon four est le triangle des Bermudes de l’étalage de cookies). J’ai rajouté quelques grains de fleur de sel dessus.

Ils sont prêts quand ils sont gonflés et légèrement dorés au bord mais toujours humides au centre (environ 11 minutes).

6. Laisse refroidir directement sur la plaque le temps que la pâte fige (5-10 minutes)

7. Décore les Cookies froids avec le chocolat si tu n’en as pas mis dans la pâte.

8. Les cookies se conservent 1 semaine à température ambiante dans une boîte hermétique.

See you soon, little spoon…!

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Zanibella dit :

    Alors moi je veux Jude Law tout nu avec tes cuillères mesure dans la main droite et tes cookies dans la main gauche, je veux qu’il me les offre et qu’ensuite il s’offre à moi (mais d’abord je bouffe tous les cookies, question de priorité, faut déconner non plus).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s