Sweet Lemon Cake

Ça y est, on peut à nouveau allumer le four.

ALLUMEEEER LE FOUR.

(désolé)

Alors un petit gâteau de derrière les fagots, ça fait longtemps (réponds pas, fais comme si).

Et, s’il te plaît, un gâteau de Dorie Greenspan. Dorie, c’est une institution. Elle a écrit plusieurs livres avec Pierre Hermé, elle vit entre Paris et New York. Et elle sait te parler.

D’histoires de bouffe. De découvertes de bouffe. De testing de bouffe (je résume).

Elle est drôle, légère. Elle explique TOUT. Elle est à tes côtés tout au long de la recette. T’as l’impression de cuisiner avec une amie douce et bienveillante. Elle rend les choses simples et gaies.

Et voilà-t-y pas que je tombe sur une nouvelle qu’elle publie dans le NYTimes (une mine !). Ça s’appelle « Roman Breakfast Cake ». Déjà t’es conquise. Un récit d’un gâteau croisé avec délectation à Rome, servi lors de petits déjeuners allanguis, et pleuré ensuite, la recette introuvable.

Évidemment, comme c’est Dorie, elle te le recrée, parce qu’elle est magique.

(oui j’arrive au gâteau, rhoooo, me brusque pas)

Il est terriblement moelleux et léger, doucement citronné. D’une simplicité confondante.

Rien à voir avec mes gâteaux de prédilection au citron. Tu sais, ceux qui explosent, qui pètent, qui t’en retournent une. Les humides bien denses, là (Le Lemon Exki et les Syrup Cakes 👌👌)

Ici, on est dans le registre ballerine. Il a un peu la texture souple d’une génoise et rebondit sous ton doigt. Il est dépouillé : pas de sirop ou de glaçage. Mais tu peux le charger en baies, si tu en as sous la main (moi je dois être la seule à pas raffoler de l’association myrtilles/citron et les Moufletos me l’enverraient directement dans la tronche).

D’ailleurs, miracle by Dorie, les Moufletos, qui abhorrent les trucs au citron, ADORENT tous ce gâteau. Le truc improbable.

Il est très simple à réaliser mais demande plus d’étapes que ce que je publie d’habitude (genre, faut monter des blancs et utiliser un batteur aussi pour le reste).

Et c’est un gâteau à l’huile : il se conserve donc très bien sans sécher, ce qui est toujours appréciable.

Andiamo a Roma !

Previously on #OwiOwi, dans le genre citron maousse, ces Lemon Bars cochent tout le bingo.

Source : Dorie Greenspan dans NYTimes

Matos :

1. un batteur électrique ou un robot pâtissier (important pour la légèreté de la pâte)
2. De quoi zester du citron, dans l’idéal une microplane
3. Un moule à savarin de 24cm le plus uni/plane possible (pas un moule à bundt avec plein de recoins) car le gâteau est délicat à démouler. J’utilise un moule en silicone graissé et j’ai zéro problème.

Timing : 35 à 45 minutes de cuisson (il est indiqué 45-50 mais il est prêt bien avant)

Ingrédients (à température ambiante)

  • 6 œufs, jaunes et blancs séparés
  • 205g de farine t55
  • 1/2 sachet de levure chimique (6g/2 tsp)
  • 1 pincée de fleur de sel
  • 200g de sucre (voir note)
  • Le zeste de 2 citrons non traités
  • Le jus de 1 citron
  • 120 ml d’Huile neutre (tournesol désodorisé)
  • 1 cc d’extrait de vanille (ou +, selon la puissance de ce que tu utilises)
  • 5 gouttes d’huile essentielle de citron (facultatif mais ça relève bien l’ arôme)
  • 250g de myrtilles, mûres et/ou framboises fraîches (facultatif)

Note :

* la recette originale utilise 300g de sucre. Le résultat est suffisamment sucré à mon goût mais n’hésite pas à augmenter la dose si tu cherches quelque chose de vraiment sucré.

* l’huile essentielle de citron, c’est pas très coûteux et ça s’utilise pour plein de trucs (produits ménagers maison, bonnes odeurs, rhume, bouffe,…).

Jummmmpi

* Préchauffe sur 180.
* Graisse (au beurre mou) puis farine ton moule à savarin (retourne et tape pour faire tomber l’excédent). Ou utilise un spray de démoulage. C’est important, c’est une pâte qui accroche. J’ai même graissé mon moule en silicone pour être tranquille. Pose le moule sur une plaque à pâtisserie.
* Prépare toutes tes pesées, believe me
* N’oublie pas de racler les parois de ton bol à chaque étape pour que le mélange soit homogène

1. Dans un petit bol mélange farine, levure chimique et fleur de sel (avec un fouet ou une cuillère magique, dans l’idéal). Réserve.

2. Dans un bol suffisamment grand pour que ça déborde pas, monte tes blancs en neige ferme. J’ajoute au départ 3-4 gouttes de citron pour les aider.
Réserve.

3. Dans un grand bol (ou celui de ton robot muni de la feuille), verse le sucre et le zeste de citron. Avec les doigts, frotte le zeste avec le sucre jusqu’à ce que l’odeur soit délicieuse. C’est la meilleure manière de parfumer une pâtisserie, ça libère les huiles. Ajoute les jaunes et mélange 3 minutes au batteur à vitesse moyenne. Tu dois obtenir un mélange épais, pâle et brillant.

2. Laisse le batteur tourner et verse progressivement l’huile. Bat encore 3 minutes. Ajoute le jus de citron, l’extrait de vanille et l’huile essentielle de citron. Mélange. Racle bien les parois.

3. Ajoute les ingrédients solides rapidement à l’aide d’une cuillère en bois ou une spatule (ou à vitesse minimum par petites impulsions si tu utilises un robot). Tu vas obtenir une pâte épaisse et lisse.

4. Ajoute les baies si tu en utilises. Redonne un p’tit coup de fouet à la main aux blancs : pour réincoporer le liquide si nécessaire et les rendre à nouveau plus fermes. Ils ne doivent pas l’être complètement, sinon ils seront plus durs à incorporer. Ajoute quelques cuillerées à la pâte et incorpore à l’aide d’une spatule : pas besoin d’être délicat, c’est pour détendre la pâte et rendre l’incorporation du reste plus facile.

Ajoute le restant des blancs en 2 fois et incorpore délicatement en soulevant la pâte.

5. Verse dans le moule et égalise la surface.

Hop au four pour 35-45 minutes. Une pique enfoncée profondément doit ressortir propre. Si tu appuies légèrement sur la surface, ça doit résister et rebondir.

6. Transfère le moule sur une grille.
10 minutes plus tard, démoule délicatement sur une grille. Tu peux avoir besoin de passer un couteau le long des bords pour dégager le gâteau. Renverse et fais refroidir complètement sur une grille.

7. Saupoudre de sucre glace si tu veux le rendre zoli avant de servir.

See you soon, little spoon…!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s