Shortbread!!

le

Tout un poème.

Fond dans la bouche, pas dans la main.

Et Ui, c’est le biscuit écossais full beurre, hyper friable et catastrophiquement irrésistible.

Sa pâte ne contient pas d’œuf, ni de levure, ni de liquide. Il n’y a que 3 ingrédients : sucre, beurre et farine. Et du sel, bien sûr, ça fait partie de son charme.

La méthode tient normalement à cette formule : 1/2/3. 1 dose de sucre, pour 2 de beurre et 3 de farine. Easy. Sauf que, les formules sont là pour jouer avec.

Alors ici ça donne plutôt 1/presque 3/3.5. C’est donc TRÈS beurré et TRÈS friable. La texture en bouche est un rêve. Mega croustillant et fondant. Bien bien meilleur que la formule de base qui m’a toujours un peu déçue.

J’ai rajouté cette fois une petite touche de fantaisie : de la vanille et du poivre. Mais tu peux tout aussi bien les laisser nature, ça leur va très bien.

Pas de matos ni d’ingrédients spéciaux. Oui je sais que tu râles parce qu’il te manque toujours une partie #5MinutesUnBolUnOrgasme

Bon si t’as pas de bon beurre, je peux plus rien pour toi.

Tu peux soit former un boudin et couper des tranches, soit tasser au fond d’un moule, soit faire des boules et les écraser à la main. Si t’es vraiment maso, tu peux étaler la pâte et utiliser des emporte-pièce.

La mauvaise nouvelle, c’est que tu peux pas les offrir ni les refiler aux Moufletos. Bien trop fragile. La bonne nouvelle, c’est que tu vas devoir tout manger. Pas de bol.

Avertissement : il y a plusieurs options de matos, de cuisson et des astuces. Lis bien tout avant de commencer pour faire ton choix !

Source : inspiré par Nik Sharma, avec la sagesse de Dorie Greenspan et de Niki Segnit

Matos : un moule en métal carré de 20-23 cm. Ou un moule rond en métal de 24 cm (comme un moule à tarte). Ou une plaque de cuisson.

Timing :
* 30 minutes de repos au frigo minimum
* entre 15 et 45 minutes de cuisson selon l’option choisie

Ingrédients

  • 65g de sucre semoule (de canne blond pour moi)
  • 180g de beurre doux (pour mieux doser le sel) à température ambiante, tendre mais surtout pas fondu/coulant
  • 225g de farine t55
  • Une bonne pincée de fleur de sel

Facultatif :

  • 1 petite cc de poivre au moulin
  • une gousse de vanille grattée (ou 1 demi cc de vanille en poudre, ou 1 à 2 cc d’extrait de vanille)

Note : tu pourrais remplacer 1/4 de la farine par de semoule de blé ou de la farine de riz, pour les rendre encore plus miemietteux. Franchement, ici, ça n’est pas nécessaire.

Babachpoull

1. Dans un grand bol, verse le sucre, le beurre coupé en morceaux, la fleur de sel et les épices (si tu utilises). Avec une cuillère en bois, mélange bien pour obtenir un mélange crémeux. On ne cherche pas à incorporer de l’air mais à obtenir un mélange uniforme et lisse.

2. Ajoute la farine. Avec ta cuillère en bois, travaille vite pour incorporer tout ça en évitant surtout de trop travailler la pâte. Tu arrêtes dès qu’il n’y a plus de traces de farine. Ça ressemble un gros tas de miettes, c’est normal. Si tu presses la pâte entre tes doigts, elle s’agglomère.

3. Plusieurs méthodes possibles

* tu graisses ton moule avec du beurre, tu verses la pâte, tu tasses en comprimant bien avec les doigts (ou un verre) pour obtenir une surface bien égale. Pour un démoulage plus facile, tu peux aussi tapisser de papier cuisson saupoudré de farine.

Avec les pointes d’une fourchette tenue verticalement, pique la pâte pour dessiner la forme de tes biscuits : carrés, diamants, « fingers », parts de tarte (si ton moule est rond). Tu dois traverser la pâte et entendre que la fourchette touche le métal. Commence toujours par diviser ta surface en 2, puis en 4, ect, pour essayer d’obtenir un résultat régulier. Selon les formes, tu auras un peu de perte (si c’est des diamants par exemple).

Tu peux aussi ensuite décorer en appuyant légèrement avec les pointes de la fourchette pour former des dessins, comme les shortbread traditionnels.

* tu verses la pâte sur un grand morceau de papier cuisson. Tu formes 2 boudins de 20 cm, environ 4 cm de diamètre. Tu les serres bien enroulé dans le papier cuisson.

* tu formes des boules de la taille d’une noix, tu les poses bien espacées sur une plaque recouverte de papier cuisson, tu les aplatis avec une fourchette (épaisseur de 1 cm), ça fera des jolis dessins.

Dans tous les cas, tu mets 30 minutes minimum au frigo. Ça permettra la bonne tenue de la pâte à la cuisson.

4. Pendant ce temps, tu préchauffes sur:

* 180 = cuisson rapide (15-20 minutes) = shortbread pâles, comme c’est le cas classiquement

A utiliser obligatoirement pour la cuisson des biscuits individuels.

* 165 = cuisson lente (45-50 minutes) = shortbread bronzés, goût délicieusement grillé

Possible pour la cuisson des biscuits en moule (tu as le choix).

Je rappelle que les durées de cuisson sont toujours indicatives et varient en fonction de ton four et du matériel utilisé.

5. Si tu as fait un boudin, découpe très délicatement avec un couteau qui coupe des tranches de 1 cm d’épaisseur et dépose-les sur une plaque recouverte de papier cuisson (ils s’étalent pas donc tu laisses juste un petit espace entre). Si tu as utilisé un moule, pose-le sur une plaque de cuisson.

6. #EtHop au four ! Il te faudra sans doute quelques essais pour trouver la cuisson qui te convient le mieux niveau gustatif et tenue de la pâte.

Si tu cuis à 180, les shortbread resteront pales, avec juste les bords légèrement bruns. A 160 cuisson longue, ça sera coloré.

7. Laisse tiédir dans le moule ou sur la plaque posés sur une grille, le temps que les shortbread solidifient.

Si tu as utilisé un moule :

* Si les trous qui délimitent les biscuits se sont fermés, re-pique à la sortie du four.
* Démoule avec prudence sur une grille (si la pâte colle contre les parois, passe un couteau à tartiner). Enlève le papier cuisson si tu en as utilisé.
* Retourne à nouveau délicatement et pose sur une planche à découper.

* Avec un bon couteau ou un coupe-pâte, coupe le shortbread le long des pointillés.

Dans tous les cas, transfère très délicatement sur une grille avec une spatule et laisse complètement refroidir. Conserve dans une boîte hermétique jusqu’à une semaine.

Astuces :

* si tu n’arrives pas à former une pâte parce qu’elle est trop sèche, tu peux ajouter un jaune d’œuf. Mais autant l’éviter, en utilisant du bon beurre très gras et ne mettant pas toute la farine d’un coup pour mieux évaluer la situation (mets genre 10% en attente). Ici je n’ai eu aucun soucis

* Certaines recettes utilisent du beurre froid coupé en petits morceaux pour sabler la pâte. Mais c’est plus compliqué pour obtenir une pâte qui se tient. C’est pourquoi je préfère cette méthode-ci avec passage au frigo après le travail de la pâte

* si tu utilises la méthode du boudin, stocke-le, toujours bien emballé, au congelo et coupe des tranches quand ça te chante

* Les shortbread se congèlent après cuisson jusqu’à 2 mois

* tu peux saupoudrer avec un peu de sucre extra-fin directement à la sortie du four puis faire tomber l’excédent quand les shortbread sont froids

See you soon, little spoon….!

2 commentaires Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s