Boulettes Fêta & Grenade de Ottolenghi

Je suis pom-pom girl du Ottolenghi fanclub, oui.

I’m obsessed, j’assume.

Je l’aime ce gars quoi. Il a la Magic Touch.

Tu sais, quand tu dis, vraiment Yotam, t’es sûr ?? C’est pas un peu excessif, ton machin, là ? Et, every time, Il touche au cœur. Every time, ça vaut la peine. Tu apprends à voler, cuillère en bois à la main.

Et avec son dernier livre Simple, c’est particulièrement jouissif, parce que tu peux te lancer dans l’aventure sur un coup de tête. Un peu comme un Ottolenghi pour la vie de tous les jours, un #YesWeCan (d’habitude, ses recettes demandent souvent du temps ou beaucoup d’ingrédients). Regarde ces boulettes, quel chouette terrain de jeu !

Après les extraordinaires aubergines de la dernière fois, j’avais la pression pour choisir une recette non moins merveilleuse. J’en ai testé une douzaine. Vous les vouliez toutes. Comme je vous comprends.

Et puis, il y a eu le billet DIY #OwiOwi special boulettes. Un peu un signe du destin, tu vois ?

#labouletteçaychouette

Agneau, fêta, coriandre, ail, cannelle. C’est bien. Caramélisées à la poêle, c’est mieux. Finies au four sous une couche de mélasse de grenade, c’est le PONPOM.

C’est facile, parfumé, doux et avec un petit ZING qui va bien. Celui de la grenade sucrée, acidulée, vive, chaude. Elle qui fait péter la boulette comme un feu d’artifice.

Yotam dit qu’elle est facultative. Ne l’écoute pas.

#OwiOwi t’en donne sa cuillère à lécher.

Source : Simple de Ottolenghi (enfin paru en français, GO GO GO!)

Matos : une grande poêle et une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson

Timing : environ 20 minutes de cuisson

Ingrédients

  • 500g de haché d’agneau (sorti 15 minutes avant du frigo pour qu’il soit pas trop froid)
  • 100g de fêta, en cubes de 1 cm
  • 2 cs de feuilles de thym frais (2 tbsp)
  • 3 gousses d’ail écrasées (au presse-ail)
  • 10g de persil plat haché finement (je mets de la coriandre)
  • 45g de pain blanc sans croûte haché finement (au robot, si tu as)
  • 1 petite cc rase de cannelle (1/2 tsp)
  • 1 cs d’huile d’olive
  • 3 cc de mélasse de grenade (je mets beaucoup plus !) (2 tsp)
  • Pour servir : du riz, de la mélasse de grenade et de l’origan frais déchiré (par exemple !)

Note :

1. J’ai essayé avec du bœuf, ça marche aussi mais c’est moins bon (aussi parce la cuisson va trop l’assecher)

2. J’ai remplacé le pain par du panko (chapelure japonaise), ça marche aussi en cas de grosse flemme

3. La cannelle est très douce ici et nécessaire pour parfumer la viande (oui je vous vois venir avec vos « est-ce qu’on peut la remplacer ?? »)

4. La mélasse de grenade se trouve facilement en magasin oriental ou sur internet

5. Pour revenir au DIY boulettes, ici tu as un combo ail + pain + épice + herbes fraîches + frometon. Pas d’oeufs !

Yamkipoooo

Note : j’ai testé de les cuire directement au four, environ 10 minutes. Ça fonctionne aussi mais c’est moins gourmand (mais pratique quand tu veux faire vraiment simple). Dans ce cas, fais cuire 5 minutes, ajoute la mélasse et remets 5 minutes.

Préchauffe sur 200

1. Dans un grand bol, mélange tous les ingrédients jusqu’à la cannelle incluse. Ajoute une petite cc de sel (3.75g ou 3/4 tsp) et beaucoup de poivre au moulin. Mélange bien à la fourchette ou à la main.

2. Forme environ 18 boulettes de 4 cm de diamètre (elles pèsent environ 35g).

3. Fais chauffer une grande poêle sur moyen-fort. Quand c’est bien chaud, ajoute l’huile. Ensuite dépose la moitié des boulettes. Fais frire 5-6 minutes, en les tournant très délicatement pour qu’elles soient bien brunes partout. Le but n’est pas de les cuire mais de bien les saisir, de les caraméliser en surface

Si tu mets tout d’un coup (j’ai testé), que la poêle est bondée, ça ne va pas griller et brunir. Ça va cuire dans le jus, ce qui te donnera un résultat plus sec au final et moins appétissant.

4. Dès que c’est bon, dépose-les sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson et cuis la 2e fournée

5. Fais légèrement couler de la mélasse de grenade sur les Boulettes de la plaque de cuisson. Hop au four pour 5 minutes, le temps qu’elles soient cuites à cœur.

6. Sers bien chaud, par exemple sur du riz à l’huile de sésame toastée, avec une petite coulée de mélasse et un peu d’origan frais.

Astuce : tu peux les cuire à l’avance et les réchauffer 5 minutes avant de servir.

See you soon, little spoon !

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Magion dit :

    Hello!
    Comme toujours les recettes font baver, merciiiii!
    Est ce que tu as des sites a conseiller pour acheter la mélasse et autres épices (zaatar et autres)?

    J'aime

    1. PanPan dit :

      Comme je suis en Belgique et donc très mal desservie par les sites français qui font payer des fdp prohibitifs, je ne m’y connais pas assez pour conseiller… Pour les trucs anglo-saxons difficiles à trouver, Amazon uk est un bon plan.

      J'aime

      1. MAGION dit :

        Arf, et moi en Suisse italienne, cela va être encore plus complique (amazon livre très rarement jusque chez nous!). Je vais poursuivre mes recherches! Merci quand même! Ce soir, je teste ta chorba blanche, ça a l’air fameux!

        J'aime

        1. PanPan dit :

          Ah bon ? Mais c’est Uber chiant ça!

          J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s