Butterscotch Pudding

Le dessert le plus doudou et le plus capiteux, oui, c’est ici, prenez place.

C’est léger, onctueux comme pas deux, avec un goût irrésistible de caramel. Tu sais, ce caramel épais réalisé avec du brown sugar, la cassonade.

Innocemment, j’ai cru longtemps qu’un pudding était un pudding.

Puis arrivent les anglais qui appellent tout pudding, même les fruits. Moi : faisons semblant de rien, mon père m’avait bien dit que c’était des gens bizarres.

Puis débarquent les ricains qui disent non non ici, c’est une crème. Toi, soulagée : aaaaah !! Eux : une crème pâtissière. Toi : je vais dormir.

Alors non reste, parce que c’est l’astuce suprême : pas de cuisson au four, de Bain-marie, tous ces emmerdements. Et c’est la clé de cette fabuleuse texture qui fait miaou en bouche.

C’est simple, rapide (hors temps de repos au frigo) et aussi adorable qu’un lapin qui remue son bout de nez.

Ça n’est même pas excessivement sucré (contrairement à d’autres recettes). L’occasion, sans nul doute, d’en boustifailler deux fois plus en ronronnant dans ton panier.

Previously on #OwiOwi, on a déjà tâté de la crème, mode Magico Presto, et mode classique, avec LA crème vanille comme faisait ma grand-mère.

Source : adapté de Smitten Kitchen

Matos : un fouet, une grande casserole, 6 petits ramequins ou bol, une passoire ou un chinois

Timing : 20 minutes de cuisson environ

Ingrédients (pour 6 ramequins)

  • 125g de cassonade brune (ou de vergeoise brune, par défaut)
  • 1 petite cc de sel marin (1/2 tsp) ou la moitié de sel de table (à éviter si possible)
  • 60 ml d’eau
  • 235 ml de crème liquide (entière, la vraie)
  • 235 ml de lait entier
  • 1/4 de gousse de vanille grattée ou 1/4 cc de graines de vanille
  • 15g de fécule de maïs
  • 2 gros jaunes d’œuf
  • 1 gros œuf
  • 45g de beurre doux
  • 1 cc ou 2 d’extrait de vanille

Note :

Le sel est important ici pour assaisonner et désucrer. Le sel de table est beaucoup trop intense et difficile à doser. J’emploie ici du sel fin de Guerande.

Sammmmpout

Prépare tous tes ingrédients au début, dès que le caramel est prêt, tout s’enchaîne.

Attention, il faut une grande casserole pour éviter les débordements. Et je rappelle qu’on ne goûte jamais le caramel si on tient à sa langue et au reste.

1. Dans une grande casserole, verse cassonade, sel et eau. Fais fondre sur feu moyen puis augmente légèrement (6/9 sur l’induction). Laisse cuire SANS TOUCHER NI MÉLANGER pendant 8-10 minutes. Ça va mousser, buller, épaissir.

Pendant ce temps:

1. fais réchauffer (séparément, crème et lait) 1 minute au micro-ondes. Ajoute les graines de vanille au lait.

2. Verse les œufs et la fécule de maïs dans un bol moyen. Avec une petite cuillère magique ou ton fouet, mélange bien et essaye de virer les grumeaux.

Le caramel est prêt quand le brun devient profond et que ça sent le caramel à plein nez. Il ne faut évidemment pas le cramer mais il faut aussi suffisamment cuire, sinon ça manquera d’arôme et ça sera beaucoup trop sucré.

(photo du caramel prêt)

2. Hors du feu, verse la crème très progressivement en remuant en permanence. Ça va mousser, gonfler, siffler. Ensuite le lait. Si tes ingrédients sont chauds, il n’y a aucune raison pour que le caramel durcisse et fasse une masse. Si c’était quand même le cas, remet à cuire doucement et le problème sera réglé.

3. Verse très très progressivement environ 240 ml (1 cup) du mélange chaud sur les œufs tout en fouettant en permanence. Tu y vas mollo pour pas cuire l’œuf en omelette. Quand ton bol est chaud, reverse dans la casserole, remets sur le feu moyen-fort (6.5/9) et fouette tout le temps jusqu’à ce que ça épaississe.

3 indices :

* attendre qd ça fremisse (pas bouillir !) et laisser cuire 1-2 minutes
* quand tu plonges une cuillère dedans, tu peux tracer une ligne nette sur son dos sans que ça se referme (« napper la cuillère »)
* astuce suprême de Michalak : c’est prêt quand la crème s’arrête net de tourner quand tu stoppes brusquement de fouetter. Au début, elle va continuer toute seule et puis #PAF, elle va finir par réagir dans la seconde. Fais-le plusieurs fois, vérifie que ça nappe bien ta cuillère et sors du feu.

4. Ajoute le beurre et l’extrait de vanille. Mélange bien.

5. Pose une petite passoire/chinois tour à tour sur tes ramequins ou sur une cruche qui te servira à les remplir après (c’est plus simple que ce que j’ai fait). C’est important parce qu’il y a toujours des petits bouts d’œuf cuits dans le mélange et que c’est pas terrible à la dégustation.

J’ai utilisé une petite louche pour remplir les ramequins et j’ai mis 3 louches par ramequin. Sinon verse simplement dans une passoire posée sur une cruche. Il suffit de racler la passoire avec une cuillère pour faire passer un maximum de crème.

6. Pose directement un bout de plastique alimentaire sur chaque crème, au contact directement avec la crème. Sinon tu auras une peau.

7. Hop au frigo, minimum 4h, pour que ça prenne bien.

8. Miaou

See you soon, little spoon!

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Blou dit :

    Il faut absolument que je teste ça ! Ça a l’air exceptionnel 🙂

    J'aime

    1. PanPan dit :

      J’en mange une à l’instant et je confirme !

      J'aime

      1. Blou dit :

        J’ai enfin pu essayer, encore 3h d’attente mais déjà le goût me plaît pas mal ! ça me rappelle un peu les sucettes caramel au lait pierrot gourmand 🙂 Et merci pour tes indications sur le caramel, j’ai tendance à le rater quand je mets l’eau tout de suite, mais là aucun problème !

        J'aime

        1. PanPan dit :

          Chouette :-). Un caramel à sec, avec juste du sucre blanc, là on ne rajoute pas d’eau, c’est inutile et ça complique les choses

          J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s