Grissini

Tout le monde adore ces longs bâtons de pains croustillants.

Et ils ne sont jamais aussi bon qu’en Italie (oui, bon) et chez toi (#OwiOwi).

Une fois que tu découvres à quel point c’est facile à faire, there’s no turning back. Surtout que tu peux les personnaliser pour les rendre encore plus irrésistibles. J’ai même trouvé le truc pour leur donner un côté bien rustique, qui demande encore moins de boulot.

En plus la pâte est tellement agréable que tu dois pouvoir pétrir à la main sans problème.

Le seul hic, c’est que tu te retrouves avec vraiment beaucoup de grissini, ce qui n’est évidemment pas un problème. Sauf qu’il faut les cuire. Ce qui veut dire : soit largement réduire les quantités, soit avoir du temps devant soi (et plusieurs plaques de cuisson dans l’idéal).

Ça vaut le coup parce qu’après t’as un coffre aux trésors et tu crounch amoureusement toute la sainte journée.

Previously on #OwiOwi, si tu n’as pas de robot pour pétrir, jette un œil à ces tortillons !

Source : Bread de Jeffrey Hamelman

Matos :

Ingredients (pour une soixantaine)

  • 505g de farine blanche t65 à 11.5-12% de protéines (ou une t00)
  • 263g d’eau tiède (ni froide, ni chaude)
  • 60g de bonne huile d’olive
  • 51g de beurre doux à température ambiante
  • 11.5g de sel marin (2 tsp)
  • 5.1g de levure boulangère INSTANTANÉE (1 3/4 tsp), pesée avec une balance de précision.

+ de la farine pour ton plan de travail

+ semoule de blé fine pour saupoudrer avant cuisson (pas du couscous, hin)

Facultatif : poivre, graines de sésame, de Pavot, de nigelle, de fenouil ou un mélange.

Note : si tu utilises un autre type de farine dosée autrement, elle boira l’eau différemment et tu devras ajuster l’hydratation (augmenter ou diminuer la quantité d’eau). Ta pâte aura également une texture différente. Il faut éviter ici d’avoir une pâte collante, ce qui rendrait le façonnage compliqué.

WowWow

1. Dans le bol de ton robot, verse tous les ingredients dans l’ordre et mélange 3 minutes à vitesse 1 avec le pétrin pour tout incoporer. Puis en vitesse 2, 5 minutes pour développer le gluten. Tu dois obtenir une pâte lisse, brillante et assez ferme.

2. Laisse lever 1 heure dans le bol recouvert d’un torchon ou d’un plastique.

Note:

Je l’ai fait en étuve, c’est à dire dans un environnement chaud. J’utilise pour ça mon four réglé sur 40 degrés. Tu peux aussi mettre le bol près (pas dessus) d’un radiateur ou dans ton micro-ondes préalablement chauffé avec un verre d’eau dedans. Tu peux aussi chauffer ton four sur 200 pendant 1 minute (vérifie avec un thermomètre). La levure meurt à 50 degrés donc c’est important ne pas chauffer plus longtemps.

Tu peux aussi laisser le bol à température ambiante en sachant que plus il fait froid, plus la levure sera lente à s’activer et plus la levée prendra du temps. Les temps donnés sont donc toujours indicatifs : la pâte est prête quand elle a doublé de volume et qu’elle est pleine de bulles d’air.

3. Farine ton plan de travail et prépare tes plaques de cuisson (recouvre de papier cuisson). Préchauffe sur 190.

Verse ta pâte sur ton plan de travail fariné, avec l’aide de la corne. Coupe-la en 2 avec le coupe-pâte. Remets une moitié dans le bol, couvre-le et réserve pour plus tard.

2 options :

Flemme/Rustique

Étale la pâte à la main, sans la dégazer ni respecter un temps de repos. Appuie et tire légèrement, sans déchirer, jusqu’à obtenir un rectangle de 35×40 cm environ. Si la pâte résiste, laisse-la reposer 10 minutes et réessaye.

(même quand tu fais un truc infâme comme ça, ça marche. C’est même meilleur)

Studieux/Joli

Laisse la pâte reposer 10 à 15 minutes. Etale-la avec ton rouleau à pâtisserie pour obtenir un rectangle d’environ 35×40 cm.

4. Dans les 2 options, utilise ta roulette à pizza pour découper des languettes fines et régulières dans la pâte (1 cm max pour moi). Vois l’épaisseur que tu préfères en goûtant la 1ère fournée.

5. Dépose-les sur les plaques en les espaçant légèrement. Elles vont encore s’allonger quand tu vas les manipuler, surtout celles de la méthode flemme : certaines parties seront épaisses, d’autres fines comme un fil. Ça donne de la texture ! Coupe ce qui dépasse de ta plaque (tu ajouteras ces bouts au restant de la pâte encore à étaler).

6. Saupoudre de semoule de blé : ça va modifier le goût et la texture et les rendre vraiment authentiques et irrésistibles. Normalement il faut rouler les languettes dedans mais cette astuce fait très bien le job sans saloper toute ta cuisine.

7. Hop au four pour 20 minutes (pas besoin de 2e levée). Les Grissini doivent être bien dorés (ils seront plus croustillants !). Laisse complètement refroidir et stocke dans une boîte hermétique jusqu’à 5 jours.

Pour gagner du temps, j’ai cuit 2 plaques à la fois (2e et 4e échelon en partant du haut) en échangeant les plaques à mi-cuisson et en les retournant (devant/derrière).

Pendant ce temps, étale le restant de la pâte, découpe et garnis les plaques suivantes. Attention on ne pose pas de pâte sur une plaque chaude sauf si c’est pour enfourner à la seconde. C’est là que t’es contente d’avoir plein de plaques de cuisson.

8. Buonissimo

See you soon, little spoon…!

Un commentaire Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s