La Besace de l’Experte

C’est l’angoisse : tu dois offrir un cadeau à quelqu’un qui a déjà tout. Et qui s’y connaît.

Pire : tu ne sais plus quoi t’offrir, alors que, franchement, tu le vaux bien.

#OwiOwi à la rescousse (oui, #OwiOwi, c’est le maximalisme réjoui).
Donc pour aller toujours plus loin fourrer des trucs dans tes placards, tu es au bon endroit.

Avertissement : je ne parle que de ce que je connais, utilise et aime. No sponsoring.

Avertissement bis : tu as sûrement trop de chaussures, vire-les, ça fera de la place.

1. Un bon four

Très sérieusement, si tu as les moyens (ou en cadeau très groupé), offrir un four pas pourrave, ça change la vie. Parce que ce salaud de pourrave qui cuit trop/pas assez/seulement derrière, il ruine tous tes efforts, il mérite la casse.

EDIT : On me demande plus d’info. Au minimum, il devrait avoir la chaleur tournante, aller jusqu’à 230 degrés (250,c’est mieux), avoir un thermostat précis. Pour le reste, comme pour tout, essayez de trouver les avis de celleux qui ont ce modèle. Un plus : ceux qui ont un mode « sole + chaleur tournante », c’est parfait pour bien cuire le dessous des tartes. Et toi, tu recommandes quoi ?

2. Une balance de précision

C’est rikiki, ça sert à peser des toutes petites quantités, et c’est indispensable si tu fais de la boulange ou de la pâtisserie fine comme des entremets.

Il faut savoir qu’une balance standard, même au gramme près, est incapable de peser correctement en-dessous de 10g : elle additionne et remet à zéro quand tu ajoutes des toutes petites quantités qu’elle juge négligeables. Résultat, c’est complètement biaisé.

Et pour peser levure, gélatine, pectine, beurre de cacao pour tempérer du chocolat, c’est au dixième de gramme près.

La mienne n’a plus l’air vendue mais elle ressemble à ceci.

3. Une Cloche à gâteau

Autant esthétique que pratique. Certaines servent juste au stockage et au transport, d’autres sont des beautés sur pied, mode piédestal.

Ça permet de conserver parfaitement gâteaux et tartes, sans devoir les emballer ni risquer de les abîmer. Il existe tous les styles. Attention, les « Cake Stands » (pedestals) n’ont pas forcément de cloche. Ils servent alors juste à faire joli quand tu reçois du monde.

4. Un robot pâtissier ou un accessoire

Dans la catégorie gros cadeau ou cadeau groupé. 2 camps : Kitchenaid ou Kenwood (non les autres n’existent pas).

Ou, si il y a des déjà un robot, un accessoire non fourni ! Pour parler de kitchenaid que je connais, ça va du presse-agrume au bidule pour faire ses saucisses soi-même, à la sorbetière en passant par les outils pour réaliser ses pâtes. Bref, y a de tout, à tous les prix. Et, you know, on n’a jamais trop d’accessoires.

5. Un kit Chocolat

Se lancer dans les chocolats maison ? Quelle bonne idée !

Du bon chocolat (Valrhona ou Barry, beaucoup moins cher). Du beurre de cacao type Mycryo pour un tempérage plus facile (le procédé qui amène le chocolat par paliers à la bonne température pour qu’il soit brillant et cassant). Des outils pour tremper tes préparations dans le chocolat sans en foutre partout. Et des moules évidemment.

2 possibilités. Les silicone (je recommande les Easy Choc de Silikomart, souvent en promo et très variés) ou les Polycarbonate ou nouvelles matières du genre (transparents et rigides).

Les silicone sont bon marché mais demande un bon tempérage et un long repos avant démoulage pour donner des résultats chics.

Les Polycarbonate sont plus chers mais moins exigeants en qualité de tempérage. Et comme ils sont rigides et transparents, ils permettent plus de choses, comme un fourrage par exemple. Ou une mise en couleur.

Pour celleux déjà bien outillés, un outil très pratique : la presque tempéreuse (elle est visiblement épuisée actuellement). Presque parce que elle n’est pas faite pour amener le chocolat à température mais pour le garder à température. Ce qui, quand tu veux remplir plusieurs moules, est priceless. Car si le chocolat refroidit, tu es bonne pour refaire un tempérage. Bref ça te permet de travailler cool, dans de bonnes conditions.

6. Un Porte-Livre de cuisine

Ceci a changé ma vie et je rigole pas. Parce que caser un cookbook sur ton bout de plan de travail sans te gêner ou le saloper, c’est pas gagné. Résultat, je le posais plus loin et je perdais un temps fou à aller lire.

Et puis il est arrivé. Il tient parfaitement ouvert les Cookbooks les plus énormes. Il ne prend pas de place. Et il les protège des éclaboussures. Le bonheur.

7. Des mesures US

Oui, je me répète mais si tu aimes les recettes anglo-saxonnes (ou zoner sur #OwiOwi), c’est tellement plus facile d’utiliser des cuillères mesure pour les petites quantités. Surtout pour les épices (la référence n’est pas celle des miennes, qui ont été achetées aux States).

8. Un thermomètre

Beaucoup de préparations peuvent nécessiter un thermomètre. Les plus pratiques et polyvalents étant les thermomètres à sonde, ceux avec fil. On recommande celui-ci pour sa longévité et son rapport qualité-prix.

Il existe aussi des thermomètres « tige », plus lents à la détente pour afficher la température et plus difficile à bien positionner, mais bon marché. Par exemple, ceci (je ne vois plus le mien).

Et les thermomètres laser, qui mesurent à distance et qui ne sont utiles que pour des préparations qui ne fument pas (sinon ils mesurent la vapeur). Ce sont des outils précieux pour tempérer du chocolat. Car si tu n’as pas une grande quantité (comme c’est souvent le cas vu que tu tempères en général pas 1 kg de chocolat) la pointe de ton thermomètre classique va toucher ta casserole et le résultat sera biaisé. Je m’en sers régulièrement pour vérifier qu’une préparation n’est pas trop chaude avant d’y rajouter des œufs.

9. Une autre microplane

Oui, y a déjà la version zesteur mais est-ce qu’il y a la mouture extra épaisse pour râper du gros frometon ou des pommes de terre ?
#jeposelaquestion

10. Un tapis silicone + fibre de verre

Idéal pour celleux qui veulent diminuer l’utilisation du papier cuisson. Réutilisable pour faire cuire biscuits et autre dessus.

Il faut quand même savoir que le résultat sera différent comparé au papier cuisson, qui donne plus de croustillant et reste indispensable à certaines pâtisseries.

EDIT : je précise, il ne s’agit pas d’un simple tapis silicone, qui est useless, mais d’un tapis de cuisson silicone + fibres de verre. De buyer en fait également.

11. Un nouveau moule

C’est bien, les nouveaux moules.

Ça peut être un moule à mini muffins pour les goûters de la semaine faciles à emporter.

Ou un moule à bundt Nordic Ware pour épater la galerie.

Ou un des multiples moules flexipan (Demarle) très fun qui permettent de te faciliter la vie en rendant la préparation (aucune) et le démoulage enfantins. Pour celleux qui réalisent des entremets, c’est parfait.

Par exemple, le tapis flexipan plat est très pratique, pour cuire dacquoise, génoise, bref toutes les bases fragiles.

Et, question entremet ou gâteaux glacés, Silikomart offre un éventail très large de moules à tous les prix, de toutes les formes et aussi utilisables au four.

Enfin se faciliter la vie quand on doit préparer des grandes quantités, un moule rectangulaire de 34x24cm, ce qui permet de doubler exactement les quantités des recettes pour les moules carrés de 20×20 cm. Il suffit d’ajuster le temps de cuisson.

12. Une valisette de douilles

Douilles à décorer fines ou douilles à pâtes plus standards et polyvalentes, si c’est pour quelqu’un qui aime pimper ses créations, la crème et la meringue, voilà de quoi l’occuper pendant un bon bout de temps.

Ou quelques douilles spéciales, tout simplement ! À la pièce, c’est très abordable.

13. Des colorants

Ils ont leur spécificité, tout dépend de la matière à colorer.

Les plus polyvalents, ceux en gel, sont aussi les plus faciles à trouver. Ceux en poudre iront à celleux qui macaronnent. Les liposolubles pour le chocolat.

Il faut savoir que les colorants naturels colorent en général beaucoup moins bien/fort.

14. Un Pastry Cutter

Strictement dispensable mais tellement gai à utiliser.

Sert à couper du beurre froid en l’incorporant dans un mélange farine et sucre, sans faire chauffer ou fondre le beurre.

Idéal pour les scones, biscuits US, pâtes à tarte, crumbles.

15. Un fouet danois

Pour mélanger facilement les pâtes lourdes (pâte à chou, par exemple), beaucoup plus qu’avec une cuillère en bois !

Parfait quand tu pratiques le pain sans pétrissage

Et bien sûr, Un abonnement chez #OwiOwi, c’est gratuit !!

Bah quoi.

9 commentaires Ajouter un commentaire

  1. vrittis dit :

    « Avertissement bis : tu as sûrement trop de chaussures, vire-les, ça fera de la place. »
    Marry me!
    « 1. Un bon four »
    Ok, mais ça manque un peu de références. Sérieusement, à quoi on reconnait un bon four. Si on évite le machin qui te fait du grillé derrière blanc devant, c’est quoi les critères qui déterminent si un four est bon?
    « 7. Des mesures US »
    Over my dead metric body!
    « 10. Un tapis silicone »
    C’est la même chose qu’une plaque full silicone? Là ça ressemble à un truc toilé puis siliconé?…
    Merci à toi pour tous ces posts de Noël, c’est vraiment cool!

    J'aime

    1. PanPan dit :

      Très bonnes questions !

      1. Je suis pas une spécialiste des fours mais je vais essayer de préciser dans le billet
      7. Petit joueur, va
      10. Je vais clarifier, je parle du tapis Silpat que j’ai référencé et qui est un mélange silicone et fibres de verre. Un simple tapis silicone, ça ne sert à rien !

      (t’es pas déjà marié ?)

      J'aime

      1. vrittis dit :

        Ok, là tu m’intrigues. Pourquoi le simple tapis silicone ne sert à rien? J’ai tendance à ne pas aimer les moules silicones (c’est vraiment couillon, mais leur tendance à rester gras m’agace prodigieusement en terme de rangement) mais je veux bien des détails

        (oui, je suis marié, mais si on doit faire une coalition de défense contre les chaussures envahissantes je suis prêt à tout remettre en cause! 😉 « Chérie, je te quitte pour aller dans une communauté de pieds nus! »)

        J'aime

        1. PanPan dit :

          Oui, c’est la malédiction du silicone, il faut se résigner. C’est le mélange avec fibres de verre qui en fait un bon tapis de cuisson ! Sinon ça cuit mou ! Perso j’utilise surtout du papier cuisson, que je recycle d’une fois à l’autre.

          (ici c’est mari qui a 30000 paires de chaussures, help)

          J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s