Les Wonderkiki

Magic.

Une pâte spéciale que tu peux étaler et couper directement à l’emporte-pièce, sans passage au froid. Hyper facile et agréable à travailler. Tu peux même la ré-étaler 4 fois, elle tire pas la tronche.

Et alors, en bouche, c’est : Le. Coup. De. Foudre.

C’est pas croquant comme un sablé, l’auteure dit bien qu’ils sont « on the soft side ». Mais fondants. FONDANTS. La texture est sublime. C’est beurré comme dans tes rêves les plus fous.

Je les ai parfumé avec mon ticket gagnant, vanille tonka, mais ils sont comme une toile blanche, à toi d’y mettre ce que tu aimes. Et ils se conservent à la perfection.

Ce sont ce qu’on appelle des Sugar Cookies : ceux qui se prêtent à tout et notamment à toutes les déco et assemblages du monde.

Mais pas besoin de déco, c’est un peu le Jake Gyllenhaal des biskiki. Pas besoin de l’habiller et presque trop bon pour être mangé.

Presque.

Previously on #OwiOwi, le tuto pour réussir ses sablés sans ulcère, c’est ici.

Source : adapté de bake at 350

Matos :

* un batteur électrique pour crémer la pâte
* un rouleau à pâtisserie
* des emporte-pièce ou une roulette à pizza/à pâtisserie pour découper la pâte
* 2 tapis de cuisson en silicone ou du papier cuisson

Timing : environ 12 minutes de cuisson

Ingrédients (pour un gros tas, nombre en fonction des emporte-pièce utilisés)

  • 375g de farine t55
  • 2 cc de levure chimique (2 tsp, 8g)
  • 185g de sucre (de canne blond pour moi)
  • 230g de beurre, froid (pas glacé non plus) et coupé en morceaux
  • 1 œuf
  • 1 bonne cc d’extrait de vanille
  • Les grains d’une gousse de vanille ou une cc de vanille en poudre
  • Une demi fève tonka râpée

OU 1 bonne cc d’extrait de vanille
+ 1/2 cc d’extrait d’amande

OU ce que tu veux !

Note :

1. Ces biski, comme ils sont très simples, seront aussi bon que la qualité de tes matières premières

2. On utilise du beurre froid pour éviter qu’il ne réchauffe trop pendant le crémage, rendant ensuite la pâte trop collante et difficile à travailler. Ça rend le crémage un peu plus long et sportif au début.

Goupigoupu

Préchauffe sur 180. Prépare une ou plusieurs plaques à pâtisserie (j’ai tout cuit en 3 plaques, une à la fois).

1. Dans un bol, mélange farine et levure, au fouet ou à la cuillère magique

2. Dans un grand bol, crème (mélanger en incorporant de l’air) le sucre et le beurre avec ton batteur électrique (ou une cuillère en bois par défaut), jusqu’à obtenir un mélange crémeux et homogène (on ne va pas jusqu’à « mousseux, pâle et fluffy », on s’arrête avant.

3. Ajoute l’œuf, la vanille et la tonka (ou ce que tu utilises pour parfumer) et mélange bien.

4. Ajoute progressivement la farine et mélange à la cuillère en bois (ou continue avec la feuille si tu utilises un robot pâtissier). Arrête dès que c’est incorporé (plus de traces de farine). N’oublie pas de bien racler les bords et le fond du bol sinon tu auras des mauvaises surprises. Ça sera complètement miemietteux, c’est normal.

5. Avec tes mains, pétris légèrement la pâte dans le bol pour tout bien intégrer. Transfère sur un grand morceau de papier cuisson fariné et re pétris un coup si nécessaire pour obtenir une boule. Coupe la boule en 3. Remet 2/3 de pâte dans le bol et mets-le au frigo pendant une tu t’occupes d’étaler la 1e partie.

6. Farine ta pâte et ton rouleau. Recouvre la pâte avec un 2e morceau de papier cuisson. Etale la pâte sur une épaisseur de 6mm environ en détachant régulièrement les papiers cuisson de la pâte pour éviter qu’elle ne colle (tu retournes l’ensemble pour avoir le papier du dessous au-dessus). S’il y a le moindre souci, il suffit de poser la pâte, toujours entre les 2 papiers, sur une plaque et la plaque au congelo pour quelques minutes. Ça durcit et problème réglé.

7. Découpe tes formes à l’emporte-pièce. Même sauvetage au cas où : congelo (ou frigo). Dépose les formes au fur et à mesure sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier cuisson, en les espaçant de 2 cm. Tu peux aussi utiliser une roulette pour découper des carrés ou des losanges. Les restants de pâte après découpage, tu les mets au frigo avec la pâte en attente.

8. Place la plaque au congelo (ou au frigo plus longtemps) 5 minutes avant d’enfourner. C’est important pour que les biscuits ne gonflent pas trop et gardent bien leur forme.

9. Hop au four pour 10-12 minutes selon la taille et ton four. Ils doivent rester pâles et brunir légèrement sur les bords. Laisse refroidir un peu sur la plaque puis transfère sur une grille à pâtisserie jusqu’à refroidissement complet.

PENDANT la cuisson, étale la 2e partie de la pâte et prépare ta 2e plaque (d’où l’intérêt d’avoir 2 plaques au moins).

Astuce : j’essaie de cuire ensemble les formes de même grandeur pour éviter les cuissons inégales. Parfois je garnis 2 plaques au même moment, une avec les petites formes, une avec les grandes et je mets au froid puis cuis celle qui est remplie en 1er. Pendant que j’étale la suite je mets la plaque incomplète au froid. Le froid est toujours ton ami ici.

Et alors que j’essaie d’éviter d’habitude parce que ça donne des biscuits durs, j’ai re étalé plein de fois les restants de pâte sans aucun souci !

10. Conserve-les dans une boîte hermétique très longtemps (8 jours après, ils étaient toujours comme neufs).

Conseils Flemme de #OwiOwi :

Si ça t’arrange niveau timing, tu peux évidemment mettre la pâte au froid avant découpage mais je te recommande de l’étaler avant, comme expliqué ici

Tu peux congeler la pâte non étalée
Tu peux congeler la pâte étalée entre 2 papiers cuisson
Tu peux congeler la pâte découpée
Tu peux congeler les biscuits cuits
Tu peux décorer les biscuits cuits et refroidis

See you soon, little spoon…!

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Bozu dit :

    MERCI, c’est un beau cadeau d’anniversaire …
    En plus ça à l’air d’être EXTRA …
    BONNE FIN D’ANNEE

    J'aime

    1. PanPan dit :

      Zappy Birthday Bozu!!

      J'aime

  2. Mathilde dit :

    Ho! Des petits biscuits de Noël! Va faire un tour parmi les recettes de Bredala alsaciens, il y en a tellement de différents. Ta recette va s’ajouter aux autres, plus que 86 variations et j’arriverai aux 99 types de Bredala pour la Saint Nicolas.
    Merci pour le partage et bonne année / bon appétit!

    J'aime

    1. PanPan dit :

      Je connais les bredele (enfin difficile de les connaître tous !) :-) Ici c’est mnt ma recette pour tt l’année

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s