Dirty Blondie

Le Blondie est sans aucun doute le gâteau le plus populaire chez #OwiOwi.

Seems legit : il est d’une simplicité enfantine et d’une deliciosité inégalée.
#5MinutesUnBolUnOrgasme

Un gâteau au goût caramel et cookie pas très cuit, avec noix et chocolat, c’est un peu le rêve, faut dire.

Ça faisait longtemps que ça me démangeait de lui faire un p’tit brushing. Et puis à force de voir passer des recettes avec du Tahini, la grande hype du moment : et si je lui faisais le Tahini treatment ?

Pas parce que c’est la hype. Parce que c’est booooooon.

Mais aucune envie d’incorporer du Tahini directement dans la pâte, ce qui aurait impliqué de modifier en profondeur ma recette (or les autres Blondie sont tous objectivement moins bons que le mien). Tous ces Blondie lourds et épais ne passeront pas par moi.

Une idée a soudainement germé : mettre le Tahini sur la pâte et faire des tourbillons. Yotam Ottolenghi l’a fait avec des brownies (et du halva !!) et c’était fabuleux. Évidemment ici c’est un peu plus compliqué : y a peu de pâte et elle est très épaisse.

Le résultat ? Ébouriffant. Le Blondie joue avec le Tahini, apaise son amertume. Le Tahini est particulièrement vibrant, il se détache clairement, comme des nuages sur un ciel bleu. Et il s’arrondit, s’épanouit dans les notes caramel, noisette et lait. Comme un lézard au soleil.

Parce que, je t’ai pas tout dit : ce Blondie est au beurre noisette et au chocolat au lait.

Et il se fait toujours aussi peinard, dans un bol, avec une cuillère, en 5 minutes de plus que l’original. Le temps de cuire le beurre.

C’est intense et pourtant tu y reviens, comme pour calmer le feu par le feu.

Previously on #OwiOwi, on avait déjà lâché des Tahini Bombs. Si. Et des des Tahini Cookies, logés au Panthéon des Cookies.

Matos : un moule métal carré de 20 cm. Si tu utilises un moule plus grand, le Blondie sera trop cuit.

Timing : environ 18 minutes de cuisson

Ingredients :

  • 115g de beurre
  • 175g de cassonade
  • 1 gros œuf à température ambiante
  • 1 cc d’extrait de vanille
  • 1 bonne pincée de fleur de sel
  • 125 g de farine t55
  • 150g de chocolat au lait en morceaux ou en pistoles
  • 50 à 75g de Tahini (bien mélangé)
  • 1 cs de graines de sésame (j’ai mis blanc et noir)

Note :

Tu peux doser l’intensité en fonction de la quantité de Tahini. Moi j’ai mis 75g, ça décoiffe. Calibre la dose en fonction de ce que tu recherches. Attention si tu diminues beaucoup plus, le gâteau risque de te paraître trop sucré.

Tous les Tahini ne sont pas équivalents, certains sont plus amers que d’autres, ça a un impact sur la quantité de sucre nécessaire et tu trouveras peut-être cette version trop sucrée. A ajuster donc selon ton goût. Mon chocolat au lait est peu sucré, ça joue aussi dans mon dosage de sucre.

Qqqouais

Préchauffe à 180

1. Mélange sel et farine dans un petit bol, au fouet ou à la cuillère magique.

2. Dans un grand bol, verse la cassonade.

3. Prépare le beurre noisette : mets le beurre en morceaux dans une petite casserole. Fais fondre sur feu moyen. Ensuite ça va se mettre à mousser et fumer puis à brunir.

Diminue le feu si ça va trop vite. Le beurre noisette est prêt quand l’odeur te prend par les sentiments et quand le beurre arrête de «chanter », quand il devient silencieux. Ça prend environ 5 minutes. Retire immédiatement du feu et verse sur la cassonade. Mélange bien au fouet. On ne doit plus voir de beurre liquide.

4. Ajoute l’œuf et la vanille, mélange bien. Hop le sel, la farine et le chocolat d’un coup. Mélange et arrête dès qu’elle est incorporée (donc mélange le moins possible).

5. Verse dans ton moule recouvert de papier cuisson (sauf s’il est en silicone), posé sur une plaque à pâtisserie. Répartis la pâte avec l’aide d’une spatule (j’emploie une petite spatule coudée) car elle est épaisse.

6. Fais 9 petits tas de Tahini à la surface de la pâte. A l’aide d’une tige (j’utilise la pointe de la sonde de mon thermomètre de cuisson) non coupante (pour ne pas abîmer ton moule), fais plein de petits 8 à partir du Tahini, partout sur la surface jusque presque aux bords. Un cure-dent est trop fin, ou alors attache plusieurs cure-dents ensemble. Il ne s’agit pas de mélanger mais de créer plein d’incursions du Tahini dans la pâte. Saupoudre avec les graines de sésame.

7. POUM 18 minutes au four (entre 18 et 22, selon ton four). Attention, tu dois surveiller la 1ère fois, si c’est trop cuit, c’est pas bon ! Le centre doit tout juste être pris (sec) mais il sera toujours légèrement crémeux à l’intérieur. Les côtés seront un peu plus foncés mais pas trop. Si tu connais le Blondie original, celui-ci sera plus dense, moins humide et fondant, c’est normal, c’est l’effet du Tahini. Avec la même recette, le résultat est assez différent.

Dans le doute, joue la prudence et sors du four.

7. Laisse tiédir dans le moule posé sur une grille, c’est fragile. Démoule sur une grille et laisse complètement refroidir (#ouvraimentpas)

See you soon, little spoon…!

Un commentaire Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *