Le Poupoupidou

Ça faisait longtemps que je n’avais plus publié de sucré, quel scandale.

Mais #OwiOwi revient en force avec un gâteau prêt à conquérir tous les cœurs.

Un gâteau au chocolat riche, humide, délicat, corsé. Très peu sucré, son intensité te prend par surprise. Il n’est quasiment constitué que de chocolat, il faut dire, et d’aucune farine, juste un rikiki de poudre d’amandes : aucun flonflon, de la bête de compétition.

Haut et fier, surfant sur l’amertume, c’est un dessert haut de gamme, la petite robe noire que t’as envie d’emporter partout.

Et comme il est incroyablement facile et rapide à réaliser, dans une casserole tout simplement, il pourrait bien ne plus jamais te quitter. Un peu comme le Dark & Delicious, avec qui il a un air de famille.

Et si t’as envie de lui mettre une petite étole, une simple crème fouettée vient parfaire le tableau.

Au café et au whiskey, la crème, pour le doux parfum qui fait danser le chocolat comme le plus délicat des Irish Coffee.

Previously on #OwiOwi, si tu cherches un gâteau au chocolat haut et foufou sans beurre, n’oublie pas le ChocOlive ! Il est également de Diana Henry, toujours une valeur sûre…

Source : adapté, à peine, de Simple de Diana Henry

Matos :

* une casserole moyenne
* un batteur électrique
* une grande maryse
* un moule rond de 20 cm, haut (8 cm) et à charnières. J’ai utilisé le moule à génoise flexipan 18 cm (no sponsoring) et laissé cuire plus longtemps
* pour la crème : un fouet manuel ou un batteur

Guide des Tailles, ici
Bien choisir ton moule, ici et

Timing : 35 à 45 minutes de cuisson, selon ton moule et ton four

Ingrédients

Pour le gâteau

  • 160g de beurre, coupé en morceaux
  • 320g de chocolat de très bonne qualité (c’est la star ici), minimum 70% de cacao, coupé en morceaux ou en pistoles (Caraïbes de Valrhona pour moi)
  • 145g de sucre (sucre de canne blond pour moi)
  • Une grosse pincée de cannelle (facultatif)
  • Une grosse pincée de Fève Tonka (facultatif)
  • 5 gros œufs (min 55g par oeuf), jaunes et blancs séparés
  • 40g de poudre d’amandes

Pour la crème

  • 250ml de crème à fouetter
  • 2 cc de café instantané en poudre de très bonne qualité, dissous dans 2 cc d’eau bouillante
  • 1 bonne cc de whiskey (ou plus, selon ton goût)
  • 3-4 cs de sucre glace tamisé (sinon gros grumeaux)

Notes :

1. Oui le chocolat est la star et ton gâteau sera bon à la mesure de celui-ci. J’ai rajouté des épices (cannelle, tonka) qui ne se goûtent pas en tant que telles mais donnent profondeur et complexité au gâteau. Je le recommande chaudement. Le Poupoupidou est très peu sucré, ne diminue pas la quantité de sucre.

2. Oui tu peux remplacer la poudre d’amandes par de la noisette. Non si tu veux pas de noisette, je ne peux rien faire pour toi.

3. La crème est très délicatement parfumée. N’aie pas peur d’un truc hyper saucé ou intense : c’est d’une douceur incomparable.

4. Tu peux évidemment servir le gâteau sans crème, avec juste un voile de sucre glace pour faire chic. Ou avec de la crème fouettée nature et des baies. Ou un coulis. Bref fais comme tu aimes.

Nanananana

Le Gâteau

Préchauffe sur 180

Prépare ton moule : le graisser au beurre ou à la bombe de démoulage. Déposer un cercle de papier cuisson au fond pour plus de sécurité. Placer le moule sur une plaque à pâtisserie.

1. Dans ta casserole, jette le beurre, le chocolat et le sucre sur feu très doux (ou fais-le au Bain-marie si ta cuisinière crame tout). Remue régulièrement pendant que ça fond. Retire du feu avant que ça soit complètement fondu et mélange bien pour finir de faire fondre. Laisse tiédir si nécessaire puis ajoute les jaunes, un par un, en mélangeant.

2. Monte les blancs au batteur jusqu’à ce qu’ils gardent leur forme sans être complètement fermes (ils doivent être fermes mais les pointes un peu tombantes). Les blancs trop fermes peuvent difficilement être incorporés à une pâte sans être cassés. Or le but est de garder un maximum d’air.

3. Avec ta grande maryse, incorpore sans trop de délicatesse la poudre d’amandes et la moitié des blancs dans la préparation au chocolat (ça va détendre la pâte). Ensuite incorpore TRÈS délicatement le restant des blancs, via des mouvements circulaires, en soulevant la pâte de bas en haut, jusqu’à ne plus voir de traces de blancs.

4. Verse dans ton moule préparé et hop au four pour 35 à 45 minutes. Le gâteau est prêt quand une pique enfoncée au centre ressort sèche.

Laisse refroidir complètement le moule sur une grille. Le gâteau peut retomber et craquer en refroidissant. Ensuite enlève le tour du moule, retourne le gâteau sur une grille puis enlève le fond délicatement et le papier cuisson. Retourne à nouveau le gâteau directement sur ton plat de service.

Avec le flexipan génoise, j’ai démoulé encore chaud après 10 minutes même pas, c’était magique.

La crème

Je préfère monter la crème à la main, c’est beaucoup plus facile pour évaluer la tenue de la crème sans dépasser le point de non-retour où tu te retrouves avec un truc lourd et gras. Toi, fais comme tu as l’habitude.

L’astuce est toujours la même : utiliser une crème très froide ET un bol et un fouet froid (je les mets les deux au congelo).

Fouette la crème jusqu’à ce qu’elle se tienne à peine. Ajoute le whiskey et le café tout en continuant à fouetter. Ajoute le sucre glace. Arrête de fouetter tant que la crème est encore légère tout en tenant sa forme. Goûte et ajuste sucre et alcool selon ton goût.

Sers le gâteau avec une bonne clotte de crème et un petit sourire alangui.

Conservation : ce gâteau se conserve parfaitement 5 jours.

See you soon, little spoon…!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s