Les ChocoLick

Chocolat et huile d’olive, a match made in heaven.

En gâteau, sur toast et, bien évidemment, en Cookies : parfumés, fondants et tellement faciles à préparer.

Pourquoi ne pas miser sur un chouilla de sarrasin et de noisettes, pour surfer sur cette vague entêtante jusqu’au bout!

Les noisettes enrobent le cookie, robe à bustier croustillante qui ne demande qu’à tomber.

Toute la simplicité d’un (énorme) cookie, 50 shades of revenez-y.

#5MinutesUnBolUnOrgasme

Source : un original by #OwiOwi

Matos : un fouet

Timing : 5 minutes de préparation

Ingrédients (pour 8 très gros cookies)

Ingrédients secs

  • 100g de farine t55
  • 25g de farine de sarrasin
  • 25g de cacao non sucré
  • 1 pincée de sel
  • 1 cuillère à moka de bicarbonate (1/4 tsp)

Ingrédients humides

  • 75g d’huile d’olive
  • 100g de cassonade belge ou de vergeoise brune
  • 50g de sucre blanc ou blond
  • 1 œuf à température ambiante
  • 2 cc d’extrait de vanille

100g de chocolat en morceaux ou en pistoles

50g de noisettes avec la peau, grossièrement concassées

Notes :

1. J’ai utilisé de l’huile d’olive aromatique, comme j’utilise pour cuisiner. Pour un effet plus soft, on peut choisir de l’huile d’olive douce et fruitée (je me réfère au goût). Le type d’huile d’olive devrait être indiqué sur la bouteille. Si ça n’est pas le cas, il suffit de goûter. Il vaut mieux de pas choisir une huile trop amère.

2. J’ai utilisé un sucre brun humide. Tu peux pour cela substituer du muscovado. Si tu n’utilises que du sucre blanc ou sec, le résultat sera différent, plus croustillant, moins fondant.

3. Tu peux n’utiliser que de la farine blanche ou bien remplacer le sarrasin par de la farine de châtaigne, de teff ou de seigle.

4. J’utilise le cacao extra brute de Barry, qui est un cacao à forte teneur en matières grasses (plus de 20%). Si utilises du cacao maigre (10-15%), ton résultat sera différent. Notamment les Cookies peuvent s’étaler beaucoup plus et perdre leur fondant.

5. Le bicarbonate ne peut pas être remplacé par de la levure chimique, qui donnerait une toute autre texture (j’en parle ici).

6. Tu peux utiliser n’importe quel chocolat que tu aimes. Plus corsé ou plus sucré, selon le résultat recherché (la cookie est assez peu sucré au goût, grâce à l’huile d’olive, au cacao et au sarrasin). Évite juste les pépites, qui ne fondent pas. Ce qui est très désagréable dans un cookie.

7. Tu peux pré-toaster les noisettes entières pour amplifier leur goût, mais ça n’est pas obligatoire (elles vont toaster en surface du cookie) : 8 minutes à 180 sur une plaque, étalées en une seule couche.

8. Il vaut mieux utiliser du papier cuisson plutôt qu’un tapis en silicone : les Cookies garderont plus de hauteur et d’épaisseur.

9. La pâte peut se conserver 48h au frigo avant cuisson (vérifier que l’amertume ne se développe pas trop). Sinon les Cookies pré-formés peuvent être congelés 3 mois. Il suffit de les cuire directement à la sortie du congélateur, en ajoutant 1 ou 2 minutes (astuce expliquée ici).

Les Cookies, une fois cuits, seront meilleurs tièdes à la sortie du four (évidemment) mais, contrairement à l’habitude, ils se conservent très bien quelques jours dans une boîte hermétique.

Zouggmuuu

Préchauffe sur 180

1. Dans un bol, mélange les ingrédients secs à l’aide d’un fouet.

2. Dans un grand bol, mélange l’huile et les sucres vivement au fouet. Ajoute l’œuf et la vanille et mélange encore jusqu’à obtenir une pâte lisse et homogène.

3. Verse les ingrédients secs dans les ingrédients humides et incorpore le tout rapidement à la cuillère en bois, en t’arrêtant dès qu’il n’y a plus de traces de farine. Ajoute le chocolat et répartis-le dans la pâte.

4. Dispose les noisettes dans une assiette à soupe ou un bol. Forme les cookies à l’aide d’une cuillère à glace (ou avec une cuillère à soupe) et presse leur surface directement dans les noisettes avant de les disposer, bien espacés (au moins 5 cm) sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier cuisson. Attention de ne surtout pas aplatir les Cookies.

5. Hop au four pour environ 12-14 minutes, selon ton four et la taille des Cookies.

Plus que le timer, surveiller les indices suivants : les bords du cookie doivent être bien secs, la surface craquelée et le centre doit paraître trop peu cuit. Touche pour mieux te rendre compte. Les Cookies vont ensuite finir de cuire sur la plaque à la sortie du four. N’essaye pas d’y toucher trop vite, ils seront fragiles.

Comme toujours, l’ennemi du cookie (et du chocolat !) est la surcuisson, synonyme de résultats secs et tristes.

Tu peux enfin les transférer sur une grille pour les refroidir complètement avant de les stocker dans une boîte hermétique.

See you soon, little spoon…!

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Mathilde dit :

    Hello, super recette qui fait vraiment envie. Mais question : par quelle autre huile peut on remplacer celle d’olives? Par chez moi certains trouvent qu’elle a un gout trop marqué. Merci pour le conseil.

    1. OwiOwi dit :

      De l’huile neutre (tournesol désodorisé) 🙂

  2. Damien dit :

    Chère Owi,
    Mille mercis pour cette recette très simple qui va à l’essentiel: le résultat est délicieux.
    La recette fonctionne très bien avec de la farine de riz à la place de la T55, pour une version sans gluten.
    Après chaque nouvel essai, je réduis le temps de cuisson, j’en suis à 11mn30 (avec un four à chaleur non tournante à 200°), pour un résultat encore meilleur à chaque fois. Je pousserai jusqu’à 11mn la prochaine fois.
    C’est toujours un plaisir de vous lire!

    1. OwiOwi dit :

      Ah merci pour le retour sur la farine de riz ! La cuisson des Cookies, c’est toujours un petit fignolage pour tomber juste (et ça permet d’en faire souvent ! 😁)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.