Golden Bananas Muffins

Le Gâteau le plus facile du monde meets Les bananes Pourraves.

Zero suspense dans cette comédie romantique : tu verses les ingrédients liquides dans les ingrédients secs, tu mélanges mal et, yadayadayada, la banane se fait le muffin.

Mais il y a plus de rebondissements qu’on pourrait croire. Le moelleux de la banane. La petite touche de coco, subtile, qui débarque en chantant. Et puis les noix, bien grillées, qui volent la vedette.

Moi qui ai adopté les muffins à l’huile, comme mes adorés Love Muffins ou les Chocolate Chocolate chips Muffins, j’ai pourtant eu le cœur battant en goûtant. Tout y est doux et parfumé, voluptueux, comme une 25e fois.

Le hic reste que les muffins au beurre sèchent très vite, mais je congèle ce qui n’est pas dévoré de suite, pour le re-dévorer à la sortie du four une prochaine fois. Magique.

Alors si tes bananes s’ennuient et que tu as déjà testé ici mes 374 recettes de banana bread, this is for you. Originalité, la recette prévoit de mixer les ingrédients liquides (au mixeur à pied, c’est easy). Je l’ai fait car je voue une confiance aveugle en son auteur, Cenk Sonmezsoy, qui ne commet que des pâtisseries parfaites et fullproof (teste le Double Chocolat si tu ne me crois pas).

Message de service : si en fait tu cherchais le Strip Club Golden Banana et que tu as lu jusque là, welcome et n’oublie pas tes caissettes à muffins.

Previously on #OwiOwi, le p’tit dernier des Banana Bread, celui au sirop d’érable (le goûter, c’est tout bouffer)

Source : adapté de The Artful Baker de Cenk Sonmezsoy

Matos :

* un moule à muffins (12 cavités de 7cm)
* un mixeur à pied ou un robot à lames (si tu n’as pas, tu peux simplement mélanger au fouet et tu auras un rendu différent)

Timing : 20 minutes de cuisson

Ingrédients :

Cette fois, la recette met des ingredients secs avec les liquides, non j’ai pas picolé.

Ingrédients secs

  • 230g de farine t55
  • 9g de levure chimique (c’est déjà beaucoup et j’ai diminué la quantité indiquée)

Ingrédients liquides

  • 125g de beurre fondu et tiédi
  • 300g de bananes très mûres et pelées et écrasées (environ 3)
  • 130g de sucre rapadura (sucre complet épicé) ou de ce que tu as (voir note)
  • 25g de coco séchée
  • 2 gros œufs à température ambiante
  • 1 cc d’extrait de vanille (5g)
  • Une pincée de fleur de sel

Pour terminer

  • De la cassonade pour saupoudrer (2 cs environ)
  • 90g de noix au choix (voir note), entières ou grossièrement coupées

Note :

1. J’ai choisi le rapadura parce que c’est un sucre brut, plein de minéraux et au goût chaud et épicé qui va très bien avec la banane. Tu peux le remplacer par de la cassonade ou vergeoise brune ou du sucre semoule lambda

2. J’ai bien réduit le sucre dans la pâte et rajouté, à mon habitude, de la cassonade brune par au-dessus, pour former une couche croquante irrésistible. C’est facultatif mais : irrésistible.

3. J’ai utilisé des pécans, c’était parfait (les noix aussi !). Utilise ce que tu aimes. Elles vont se torréfier peinard pendant la cuisson puisqu’elles sont simplement posées sur la pâte. Tu peux laisser entières ou couper grossièrement. J’étais en panne de pécan, c’est pour ça qu’il n’y en a qu’une sur les photos.

4. J’ai tenté de mettre des pépites de chocolat sur certains à la place des noix parce que : moufletos. Or, le Moufleto cherche ensuite le chocolat partout à l’intérieur du pauvre muffin éventré et finit par te l’envoyer à la tronche.
2/10 would not recommend.

Sesssquoi

Les liens renvoient à des billets techniques pour mieux comprendre pourquoi et comment procéder.

Préchauffe sur 180 et mets des caissettes en papier dans ton moule (ou tu beurres et farines).

1. Dans un grand bol, mélange farine et levure chimique au fouet ou à la cuillère magique.

2. Dans un autre grand bol (ou le bol de ton robot à lames), mélange le restant des ingrédients jusqu’à la fleur de sel comprise. Mixe avec le mixeur sur pied ou le robot jusqu’à obtenir un résultat lisse.

3. Verse cette mixture dans les ingrédients secs et mélange au fouet manuel (ou cuillère en bois par défaut) jusqu’à ce que ça soit tout juste incorporé. Autrement dit : tu mélanges le moins possible, tu laisses grumeaux et même rikiki poches de farine. C’est ça qui va rendre tout muffin aérien et moelleux (ou le transformer en parpaing si on fait le contraire).

4. Verse dans les caissettes (j’utilise une petite louche). Saupoudre de cassonade. Dépose les noix dessus.

5. Hop au four pour environ 20 minutes. Une pique enfoncée au centre doit ressortir propre et les muffins tops doivent être dorés.

6. Dépose le moule sur une grille et laisse tiédir avant de transférer les muffins directement sur la grille.

Conservation : à manger à la sortie du four ou le jour même. Sinon congèle et passe-les au four 5-10 minutes à 150 degrés pour les retrouver comme neufs.

See you soon, little spoon…!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s