Decadence Blondie

Tu prends un des gâteaux les plus simples (et à frémir de bonheur) de #OwiOwi, tu sais, le cousin du brownie, celui qui goûte le cookie pas cuit et le chocolat.

Tu y ajoutes des bretzels et du caramel beurre salé.

Si. J’insiste.

Et quand tu ajoutes des bretzels et du caramel à un dessert, il acquiert automatiquement l’appellation contrôlée « décadent », c’est scientifique. Le salé croquant des bretzels. Le coulant légèrement amer du caramel. C’est un peu Lucas Cage sans pantalon.

Le Blondie, c’est le #5MinutesUnBolUnOrgasme par excellence : y a pas plus facile et rapide à préparer. Ce qui fait que rajouter 10 minutes pour réaliser un caramel ne te fera même pas lever un sourcil. D’autant que pendant que le caramel refroidit, tu prépares la pâte à gâteau.

Alors oui, il faut faire un caramel. C’est l’occasion où jamais de t’y mettre. Et, juré craché, y a rien de difficile à cette affaire. Surtout avec les conseils de #OwiOwi.

Et, le temps que tu rassembles ton courage, tu peux toujours déjà réaliser la recette originale pour t’entraîner. Ou ma version au Tahini, le fameux Dirty Blondie.

Car ce gâteau est une formidable aire de jeu, un tremplin de tous les vices. Et comme Deb Perelman et moi avons en commun cette obsession existentielle lancinante devant toute recette « oui mais est-ce qu’on peut foutre du bretzel dedans ?? », ça n’était qu’une question de temps avant que le destin ne s’accomplisse.

Don’t fight Destiny.

Previously on #OwiOwi, oh une tarte en croûte de bretzel, oh des English Toffee Bars aux bretzels

Source : Smitten Kitchen

Matos :

1. Une grande poêle ou une casserole à fond épais, pour réaliser le caramel (d’habitude on privilégie une casserole car ça prévient le risque de débordement/brûlure mais ici la quantité est faible et une poêle permet de fondre le sucre plus vite)

2. Une plaque (ou un plateau) recouverte de papier cuisson et que tu peux caser au congélateur (ou au frigo, à défaut)

3. Un thermomètre de cuisson (mais tu peux t’en passer)

4. Un moule carré de 20 cm en métal

* pourquoi en métal ? C’est expliqué ici
* pourquoi pas plus grand (c’est capital ici, car ce blondie est très peu épais)? C’est expliqué ici
* c’est quoi mon moule ? Le moule grande tablette de flexipan, dont je parle ici. Tu trouveras également les références d’un moule en métal bon marché et de qualité.
* tu n’as pas la bonne taille ou le bon moule ? Choisis une autre recette en attendant d’investir.

Timing : environ 10 minutes pour le caramel + 20 minutes de cuisson pour le gâteau

Ingrédients

Pour le caramel

  • 65g de sucre semoule blanc
  • Une grosse pincée de fleur de sel
  • 30g de beurre en dés
  • 30g de crème liquide chaude (20 secondes au micro-ondes)

Pour le gâteau

  • 115g de beurre FONDU
  • 155g de cassonade
  • 1 œuf à température ambiante
  • 1 cc d’extrait de vanille
  • 2 pincées de fleur de sel.
  • 125 g de farine t55
  • 125g de chocolat noir en morceaux (pas de pépites)
  • 30g de bretzels grossièrement concassés

Moumiiiiiii

Le Caramel

Avertissement : on se lance dans un caramel quand on est peinard et qu’on ne risque pas d’être interrompue. On ne répond pas au téléphone. Et surtout on ne goûte pas tant qu’il n’est pas solidifié, sauf si on veut littéralement se cramer la gueule (don’t).

1. Fais fondre le sucre dans la poêle sur feu moyen, sans mélanger. Ça prend environ 5 minutes mais ça dépend de ta cuisinière et de ta poêle. Le sucre va devenir transparent, puis liquide, puis colorer. Incline la poêle quand c’est fondu pour aider le sucre sur les côtés à fondre complètement.

Une fois que le sucre est fondu, tu peux diminuer le feu si tu sens que ça va trop vite et que tu veux mieux contrôler la coloration. C’est prêt quand le caramel est couleur cuivre profond et sent le caramel. Sors-le immédiatement du feu (trop cuit, il devient amer et il faut le jeter).

2. Hors du feu, ajoute directement le beurre et fouette jusqu’à ce qu’il soit fondu. Ajoute la fleur de sel et la crème et fouette encore pour incorporer.

3. Remets sur le feu sur moyen-fort et cuis encore 3 minutes sans mélanger, à compter à partir du moment où ça se met à buller.

Après 3 minutes, le caramel devrait être à 118-120°. Tu peux utiliser un thermomètre de cuisson, sans toucher le récipient (ça fausse la mesure), ou si tu n’en as pas : la température est atteinte quand une goutte de caramel versée dans de l’eau froide garde sa forme mais reste collante quand tu appuies dessus avec les doigts.

4. Verse le caramel sur la plaque recouverte de papier cuisson et mets au congélateur. Il va solidifier et tu pourras alors facilement le couper. Pour l’instant, laisse-le au froid jusqu’au moment où tu en auras besoin et commence à préparer le gâteau.

Le Blondie

Préchauffe à 180. Graisse ton moule et tapisse-le avec un morceau de papier cuisson de telle manière à couvrir le fond et 2 côtés, avec les pans qui dépassent de 2cm.

1. Mélange le beurre fondu et la cassonade avec une cuillère en bois : tu dois obtenir un résultat lisse, épais, brillant et homogène (traduction : tu ne dois plus voir de beurre liquide)

2. Ajoute l’œuf et la vanille, mélange bien.

3. Hop le sel et la farine, d’un coup. Mélange et arrête dès qu’elle est incorporée (donc le moins possible).

4. Zou le chocolat puis les bretzels, tu intègres vite fait. Sors le caramel du congélateur (il doit être bien dur) place le papier cuisson sur une planche et découpe des carrés de 2 cm environ avec un bon couteau. Incorpore-les à la pâte, mais garde 5-6 morceaux.

5. Verse dans ton moule posé sur une plaque à pâtisserie. Répartis la pâte avec l’aide d’une spatule (j’emploie une maryse) car elle est épaisse. Laisse retomber la plaque quelques fois sur ton plan de travail, la pâte se mettra parfaitement. Dépose sur la pâte les morceaux de caramel que tu avais mis de côté.

6. POUM 18 minutes au four (entre 18 et 22, selon ton four). Attention, tu dois bien surveiller la 1ère fois : si c’est trop cuit c’est pas bon ! Le centre doit tout juste être pris (sec) mais il sera toujours crémeux à l’intérieur. Les côtés seront un peu plus foncés mais pas trop.

Dans le doute, joue la prudence et sors du four.

Si tu veux, pour faire joli, à 10 minutes de cuisson, utilise un cure-dent pour tracer des 8 à la surface du caramel fondu et obtenir des marbrures (facultatif).

7. Laisse tiédir dans le moule posé sur une grille. Démoule sur une grille grâce en soulevant les pans du papier cuisson et laisse complètement refroidir (#oupas)

A consommer de préférence dans les 48h. Il se conserve à température ambiante.

8. Oh baby

See you soon, little spoon…!

9 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Blou dit :

    Salut ! Je n’ai pas encore eu le temps de tester, mais tes photos font vraiment saliver ! J’attends d’avoir un peu de temps tranquille, et comme c’est pas toujours évident, je me demandais si on pouvait doubler les proportions pour avoir du caramel au congélateur en réserve. Mais est ce que tu penses c’est risqué pour la préparation ? Oui je suis ambitieuse, je n’ai pas le temps de faire un gâteau et je pense déjà à le refaire !

    1. PanPan dit :

      Le caramel déteste l’humidité. Du coup je ne crois pas que ce soit une bonne idée…

      1. Blou dit :

        D’accord merci, bêtement je m’étais dit que ça irait vu que « on trouve des glaces/dessert avec du caramel coulant »…, mais il y a sûrement autre chose dedans pour les faire tenir 🙂
        Je vais être raisonnable alors et faire une chose à la fois ! Merci pour ta réponse 🙂

        1. PanPan dit :

          Ceci dit tu peux tester avec qq bouts, tu risques rien !

          1. Blou dit :

            Ah oui bonne idée, je ferai ça 🙂 Merci !

  2. Aïkoo dit :

    La crème a fait Blop! dans le caramel!! 😱 (voui, je fais parti de la Team Méga Flemme qui pèse directement dans le contenant, des fois ça ne pardonne pas. 😅)
    Du coup il n’est pas devenu dur, je l’ai mélangé dans la pâte en laissant des « tas »😂.
    Verdict à la dégustation 😋
    #marmitonneOwiOwi

    1. PanPan dit :

      Aie !! J’espère que ça a été !

    1. PanPan dit :

      Je vois que tu es chaud boulette 😂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *