Pecan Pie Blondie

La pecan pie, tarte au sucre aux pécans, c’est mon péché mignon.

Alors en tombant sur la recette de Pecan Pie Brownie de Melissa Clark, j’ai fait ooooooh !!

Un coup de génie.

Mais, l’instant d’après, j’étais déjà en train de me triturer : quitte à transformer une tarte pécan en gâteau, est-ce que j’avais vraiment envie de la marier à un brownie ? Fort cuit par ailleurs, donc plutôt à un gâteau au chocolat (le triste sort des brownies fort cuits).

Alors qu’un Blondie, nourri au sucre brun comme la pecan pie, lui tend les bras : ses notes caramélisées et indécentes ne pouvaient que sublimer les pécans.

Oui mais, comment en garder l’intime fondance ? Un Blondie trop cuit, c’est l’ultime trahison. Tout autant qu’une pecan pie pas assez cuite.

(c’est là que tu peux finement observer le rubix cube s’agiter en tous sens dans ma tête)

J’ai diminué le topping de pécans pour être sûre d’équilibrer l’équation et j’ai joué sur la sous-cuisson du Blondie comme je le fais d’habitude. Le résultat est bluffant, crémeux et crispy-affolant.

L’exercice était encore compliqué par le fait que blondie et pecan pie sont tous les deux fort sucrés. J’ai misé sur tous les fronts pour créer du contraste : l’amertume des morceaux de chocolat et celle du café dans la pâte, une bonne touche de sel mais aussi une dose de whisky dans les pécans.

Les pécans gourmands, posés sur la pâte, fusionnent avec elle et l’imprègnent passionnément : sur le fil, de manière parfaitement déraisonnable, ce gâteau ose tout.

BANCO, mon Paulo.

Previously on #OwiOwi, on aime la pecan pie sous toutes ces formes : traditionnelle, en cupcakes, en barres ! Bon, le Blondie aussi, du classique au Tahini en passant par la pure décadence.

Source : un original by #OwiOwi, inspiré par Melissa Clark

Matos : un moule carré en métal de 20 cm

Pourquoi en métal ? Réponse ici (ou un flexipan comme moi)
Guide des tailles
Guide shopping, zou

Timing : 18-22 minutes de cuisson (attention, il faut le laisser refroidir avant de se jeter dessus !)

Ingrédients

Pour la pâte

  • 115g de beurre FONDU
  • 140g de cassonade belge ou de vergeoise brune
  • 2 cc d’extrait de vanille
  • 1 cc de très bon café instantané (et pas des granules), facultatif mais recommandé
  • 1 œuf à température ambiante, bien frais
  • 2 pincées de fleur de sel
  • 125 g de farine t55
  • 125g de chocolat noir corsé en morceaux (pas de pépites qui ne fondent pas)

Pour le topping

  • 100g de pécans
  • 45g de beurre
  • 25g de sirop d’érable
  • 25g de cassonade belge ou de vergeoise brune
  • 1 cs de crème liquide
  • 1 cs de whiskey (facultatif mais recommandé)
  • Une pincée de sel marin

Notes :

1. Par défaut, tu peux utiliser du muscovado à la place de la cassonade, mais ça modifiera le goût (peut-être en mieux d’ailleurs !).

2. Tu peux remplacer le sirop d’érable par du miel. Traditionnellement la pecan pie est réalisée avec du corn syrup, si jamais tu en as. Mais j’aime beaucoup aussi l’addition d’érable.

3. Traditionnellement toujours, on ajoute souvent un p’tit coup de bourbon dans la tarte. Si tu préfères, ne mets rien ou teste avec du rhum. Mais pour moi, le whisky grandit vraiment ce gâteau.

4. On peut imaginer ne pas mettre de chocolat. Le résultat final sera plus sucré.

D’ailleurs certaines pecan pie sont préparées avec du chocolat, justement pour les désucrer. Perso, je ne vois pas l’intérêt de désucrer une tarte au sucre (mais j’ai été élevée à la tarte au sucre, même pas peur). Mais un gâteau peut plus facilement paraître écœurant s’il est fort sucré.

Oummmmf

Préchauffe sur 180 et prépare ton moule : graisse-le et tapisse-le de papier cuisson avec 2 pans qui dépassent de 2 cm (pour pouvoir facilement démouler).

Préparer le topping

1. Toaste les pécans sur une plaque de cuisson, 10 minutes, étalées en une seule couche. Laisse tiédir puis coupe-les grossièrement : je les casse entre mes doigts, ce qui évite de les transformer en poudre en utilisant un couteau ou, pire, un hachoir.

2. Fais fondre le beurre et ajoute tous les autres ingrédients. Mélange bien puis ajoute les pécans.

Préparer la pâte

1. Dans un petit bol, mélange farine et sel, à l’aide d’un fouet ou d’une cuillère magique.

2. Mélange le beurre fondu et la cassonade avec une cuillère en bois : tu dois obtenir un résultat lisse, épais, brillant et homogène (traduction : tu ne dois plus voir de beurre liquide)

3. Ajoute l’œuf, mélange bien. Ajoute la vanille et le café, mélange.

4. Ajoute la farine, d’un coup. Mélange et arrête dès qu’elle est incorporée (donc le moins possible).

4. Zou le chocolat, tu le répartis vite fait.

5. Verse dans ton moule posé sur une plaque à pâtisserie. Aide la pâte à s’étaler à l’aide d’une spatule (j’emploie une maryse) car elle est épaisse. Laisse retomber la plaque quelques fois sur ton plan de travail, la pâte se mettra parfaitement.

Répartis tout le topping aux pécans par dessus, de façon à recouvrir la pâte.

6. Et zou 18 minutes au four (entre 18 et 22, selon ton four). Attention, tu dois surveiller la 1ère fois, si c’est trop cuit, c’est pas bon !

Le centre (et la majorité de la surface) doit rester brillant, les côtés seront eux secs, mat et plus foncés. Le centre n’aura pas l’air assez cuit : c’est normal et c’est parfait !

Dans le doute, joue la prudence et stoppe la cuisson.

7. Laisse refroidir dans le moule posé sur une grille, car la pâte est fragile. Démoule avec l’aide du papier cuisson comme levier.

Je suis au regret de te dire que ce gâteau est bien meilleur le lendemain et les jours qui suivent, le temps que la texture fige et que les arômes se lient. Le jour même, autant le manger à la petite cuillère.

Ce qui est une option tout à fait honorable, évidemment.

See you soon, little spoon…!

7 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Lucie dit :

    C’est une tuerie ! J’avais pas de café mais sinon suivi à la lettre. Et je confirme qu’il est encore meilleur le lendemain.

    1. OwiOwi dit :

      Trop chouette !!

  2. Cynthia dit :

    Très bonne recette !!! Tout le monde adore.
    Juste du mal a faire une étape, celle de la pâte, mélanger le beurre fondu à la cassonade, mais toujours cette impression que le beurre reste un peu au-dessus.
    Avez-vous une idée ?

    1. OwiOwi dit :

      De l’huile de coude, mélanger très vigoureusement qq minutes !

  3. Cecile Barbier dit :

    C’est vraiment incroyable. On atteint des sommets de decadence et de gourmandise
    Merci Owiowi

    1. OwiOwi dit :

      Toujours prête pour une nouvelle dose de décadence !

  4. Soffie Caroline dit :

    Ce gateau ? What else ai-je envie de georges clooneyser …

Répondre à OwiOwi Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *